Jacques Mercier (chef d'orchestre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques Mercier
Image dans Infobox.
Jacques Mercier en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
MetzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Jacques Mercier, né à Metz le , est un chef d'orchestre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Marcel Mercier, Jacques Mercier[1] baigne dans le milieu musical dès son plus jeune âge. Il obtient le Premier prix de direction d'orchestre au Conservatoire de Paris en 1972. La même année, il est lauréat de la Fondation de la Vocation et Premier Prix du Concours international des jeunes chefs d'orchestre de Besançon[2]. Il commence alors une carrière internationale[3].

Il dirige notamment l'Orchestre de Paris, l'Orchestre philharmonique de Radio France, le London Symphony Orchestra, l'Orchestre philharmonique de Stockholm, l'Orchestre philharmonique de Moscou, l'Ensemble intercontemporain ou encore l'Orchestre de la Suisse romande[4]. Lors de ses prestations, son talent est reconnu aussi bien à Amsterdam, Berlin, Bucarest, Budapest, Genève, Helsinki, Londres, Madrid, Munich, au Festival de Salzburg, à Stockholm. De 1982 à 2002, Jacques Mercier est nommé directeur artistique et chef permanent de l’Orchestre national d'Île-de-France. Une politique artistique exigeante et ambitieuse a valu à cet orchestre un hommage spécial lors des Victoires de la musique classique en 1995.

Il est nommé en 1989 chef permanent de l'Orchestre philharmonique de Turku en Finlande. Cette expérience lui ouvre une approche particulière des oeuvres des compositeurs du nord de l'Europe, et de Jean Sibelius en particulier qu'il s'attache à faire découvrir en France. Il est à l'origine des créations françaises de Kullervo à Paris en 1994 puis de la Suite Lemminkäinen en 1996. Il prend ensuite la direction de l'Orchestre national de Lorraine[5] en 2002.

Il a collaboré avec des solistes de renommée internationale comme Roberto Alagna (notamment lors des Victoires de la musique classique), Nicholas Angelich, Natalie Dessay, Brigitte Engerer, Françoise Pollet, Xavier Phillips, Nemanja Radulović, Abdel Rahman El Bacha, Wilhelmenia Fernandez, François Weigel lors des Flâneries de Reims.

Prix[modifier | modifier le code]

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Jacques Mercier a participé à plusieurs bandes originales de film en dirigeant des orchestres ou comme consultant musical. Il apparaît également dans les films L'Effrontée [6] en 1985, ou La Femme de ma vie en 1986.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :