Horațiu Rădulescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Horatiu Radulescu)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radulescu.
Horatiu Radulescu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Horațiu Rădulescu est un compositeur établi en France. Né à Bucarest le , il est mort à Paris le . Il est le premier, dès les années 1970, à avoir introduit le concept de musique spectrale, en composition musicale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien que sa musique soit spectrale, comme celle de Gérard Grisey ou de Tristan Murail, et qu'il soit un des principaux représentants de ce courant, sa façon de composer est très spécifique et différente de celle des deux compositeurs cités.

Éric Tanguy a été son élève.

Avec un catalogue de plus de cent œuvres, il est joué dans le monde entier.

Discographie[modifier | modifier le code]

(à compléter)

  • Sensual sky (1985), op. 62, pour neuf musiciens et bande (Pierre-Yves Artaud, flûtes octobasses), Iubiri (1980/1981) pour seize musiciens, par l'ensemble Polychromie - direction Nvart Andreassian, CD Ades, 1996.
  • Th Quest (1996), Concerto pour piano op. 90, par les dédicataires et créateurs : Ortwin Stürmer, piano, et le Radio-Sinfonie-Orchester Frankfurt, dir. Lothar Zagrosek, CD CPO, 1998.
  • Das Andere op. 49 (Avoriaz, 1984), Agnus Dei op. 84 (Versailles, 1991), Lux Animae op. 97 (Darmstadt, 1996/Paris 2000), Intimate Rituals XIop 63 (Montreux, 2003), par Vincent Royer, Gérard Causse (altos), Petra Junken et Horatiu Radulescu ("icônes sonores", pianos à queue placés à la verticales), CD MFA, Sub Rosa, 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]