Orchestre symphonique de Boston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Boston Symphony Hall.
L'orchestre symphonique de Boston en 1891.

L'Orchestre symphonique de Boston, en anglais Boston Symphony Orchestra (BSO) compte parmi les orchestres symphoniques les plus prestigieux. Il est particulièrement renommé pour la qualité de ses pupitres de cordes.

Historique[modifier | modifier le code]

Le BSO est en résidence au Symphony Hall de Boston.

L'orchestre fut fondé en 1881 par un mécène, Henry Lee Higginson. Il se produisit la première fois le 22 octobre 1881 sous la direction de Georg Henschel. Il eut rapidement des chefs célèbres, dont Arthur Nikisch de 1889 à 1893, Allard de Ridder en 1919 et Pierre Monteux de 1919 à 1924 qui contribua à donner à l'orchestre un « son français » qui est encore aujourd'hui une de ses caractéristiques. Cependant, c'est sous la baguette de Serge Koussevitzky que l'orchestre atteignit une renommée mondiale.

Pendant l'ère Koussevitzky, le BSO donna régulièrement des concerts radiodiffusés, et fit de Tanglewood sa résidence d'été ; Koussevitzky y fonda par ailleurs le Centre Musical de Berkshire, aujourd'hui Centre Musical de Tanglewood. Koussevitzky commanda également de nombreuses pièces à des compositeurs réputés parmi lesquels Sergueï Prokofiev (Symphonie n° 4), Igor Stravinski (Symphonie de psaumes), Maurice Ravel (Concerto en sol), Paul Hindemith (Konzertmusik pour orchestre à cordes et cuivres), etc. Le BSO a aussi donné en première mondiale le Concerto pour orchestre de Béla Bartók, commande de la Fondation Koussevitzky.

En 1949, Charles Münch succéda à Koussevitsky. Ce fut sous sa direction que l'orchestre commença à voyager à l'étranger. Munch fut remplacé en 1962 par Erich Leinsdorf, puis par William Steinberg en 1969.

En 1973, Seiji Ozawa fut nommé nouveau directeur musical, et la sensibilité de son style en fit très rapidement un chef très estimé. Il resta ainsi à la tête de l'orchestre jusqu'en 2002. C'est James Levine qui le remplaça, le premier Américain à occuper ce poste.

Le virtuose Willy Hess fut premier violon de l'orchestre de 1904 à 1910.

Le Boston Pops Orchestra est également basé au Symphony Hall. Fondé en 1885 et dirigé pendant près d'un demi-siècle (1930-1979) par Arthur Fiedler, il joue un répertoire plus léger, plus populaire. Il est actuellement dirigé par Keith Lockhart après l'avoir été pendant 15 ans par le compositeur John Williams.

Pour les grandes œuvres chorales, le Tanglewood Festival Chorus se joint au BSO ou au Boston Pops. Fondé par John Oliver en 1970, ce chœur est constitué de deux cent cinquante choristes amateurs. Avant la création du chœur, le BSO employait fréquemment le Club Choral de Harvard et la Société Chorale de Radcliffe comme chœurs de prédilection.

Direction musicale[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]