Alain Duault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duault.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (avril 2015).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Alain Duault, né le dans le 15e arrondissement de Paris, est un poète, écrivain, musicologue, animateur de radio et animateur de télévision français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Détenteur d'une maîtrise de littérature, il effectue également des études de musicologie et de piano. Il débute dans l'enseignement tout en participant à des activités littéraires variées : il crée notamment la revue Po&sie avec Michel Deguy et Jacques Roubaud. Son recueil de poèmes Colorature, publié en 1977, lui vaut d'être invité dans l'émission de Bernard Pivot, Apostrophes, consacrée aux « poètes français d'aujourd'hui » le 17 mars 1978. Il y apparaît notamment aux côtés de Pierre Seghers et de Jean-Claude Renard. À la suite de cette première apparition télévisée, il participe comme invité à plusieurs émissions radiophoniques sur France Culture et France Musique avant de présenter lui-même l'émission Mélomania sur Europe 1. Il devient parallèlement rédacteur en chef de L'Avant-scène opéra et critique musical entre autres à la NRF, à Elle et à L'Événement du jeudi.

Après un passage sur Antenne 2, il crée en 1987 l'émission hebdomadaire Musicales sur FR3, suivie en 1994 de Musique et Compagnie et en 2001 de Toute la musique qu'ils aiment. Il est également directeur des programmes musicaux de la chaîne de 1991 à 1994. Il continue de produire et présenter les principales émissions de musique classique de France 3, en particulier les grandes soirées en direct de la Fête de la musique. À partir de 1989, il assure une chronique quotidienne dans Laissez-vous tenter sur RTL et présente l'émission dominicale Classic Classique supprimée en septembre 2011. Il quitte RTL au bout de 22 ans d'activité. Il arrive en septembre 2012 sur Radio Classique, où il présente trois émissions, une quotidienne, Duault Classique, et deux hebdomadaires, le samedi : la Grande Soirée de l'Opéra, et le dimanche : la Grande Interview classique de la semaine.

Il est le concepteur de plusieurs spectacles et événements musicaux parmi lesquels :

  • une Intégrale Chopin télévisée en 1999 de plus de 20 heures,
  • Verdi, une passion, un destin au Palais omnisports de Paris-Bercy, puis dans les Zénith de France, à l'occasion du centenaire de la mort du compositeur[1],
  • Victor Hugo, la légende d’un siècle en 2002,
  • Rencontre avec George Sand en 2004
  • Interview de Berlioz en 2010.

Parallèlement à sa carrière d'homme de télévision et de radio, il poursuit son œuvre d'écrivain, tant par la publication de recueils de poèmes et de romans que par celle d'ouvrages de vulgarisation musicologique ou de chroniqueur musical. Depuis 2009, il est éditorialiste à Classica. Depuis 2010, il est Directeur artistique et présentateur de "Viva l'opéra" dans les cinémas UGC.

Son œuvre poétique a été récompensée par le Grand Prix de poésie de l'Académie française en 2002, à l'occasion de la parution du recueil Où vont nos nuits perdues, par le Prix Omar Khayyam pour L'effarant intérieur des ombres et par le Prix Mallarmé pour Les sept prénoms du vent. Ses poèmes se présentent le plus souvent comme des blocs de vers serrés sur la page, sans ponctuation. Son écriture travaille l'intertexte (Le Pont Mirabeau d'Apollinaire dans Où vont nos nuits perdues par exemple), les sonorités, les jeux de mots[réf. nécessaire]. Une journée d'étude lui a été consacrée à l'université Paris X de Nanterre le 7 mai 2008. Alain Duault a également écrit des textes poétiques pour des chœurs du compositeur Éric Tanguy (Du fond caché de la clarté, Méditations, etc.).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Membre de l'Académie Charles-Cros et président du jury du Prix Pelléas, il est commandeur des Arts et Lettres.

Il est nommé officier de la Légion d’honneur le 31 décembre 2015[2]

Publications[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Ressources, Encres vives, s. d.
  • Prosoésie, P. J. Oswald, 1967.
  • Soif de soifs, Encres vives, 1969.
  • La Mort Blanche, Encres vives, 1970.
  • Tresses, Encres vives, 1971.
  • Rêve, mort, Encres vives, 1971.
  • Tuerie, Génération, 1972.
  • Linges, Génération, 1974.
  • Colorature, Gallimard, 1977.
  • Le Jardin des adieux, Gallimard, 1999.
  • Où vont nos nuits perdues, Gallimard, 2002 (Grand prix de poésie de l'Académie française).
  • Les Sept Plaies (avec des peintures de Christian Jaccard), La Chouette diurne, 2003.
  • Nudités, Gallimard, 2004.
  • Des froissements discrets, Encres vives, 2005.
  • Discrets divertissements, Encres vives, no 327, s. d.
  • Une hache pour la mer gelée, Gallimard, 2006.
  • L’Effarant Intérieur des ombres, Gallimard, 2008.
  • La Lune dans les genoux (avec des illustrations originales de Sonia Rykiel), Le Renard pâle, 2009.
  • Hymne à la mer (avec des photographies originales de Lucien Clergue), Le Renard pâle, 2009.
  • Hymne à la nuit (avec des photographies originales de Gabriela Morawetz), Le Renard pâle, 2010.
  • Hymne au sexe (avec des photographies originales de Katharine Cooper), Le Renard pâle, 2010.
  • Ce qui reste après l'oubli, Gallimard, 2010.
  • Les Sept Prénoms du vent, Gallimard, 2013 (prix Mallarmé).
  • Dans le jardin obscur (avec Monique W. Labidoire), Le Passeur, 2014.

Édition poche[modifier | modifier le code]

  • Où vont nos nuits perdues et autres poèmes, préface de Xavier Darcos, Poésie/Gallimard, 2015

Romans[modifier | modifier le code]

  • La Dévoyée, Belfond, 1996 (réed. 2000)
  • La Femme endormie, Plon, 2003
  • Dans la peau de Maria Callas, Le Passeur, 2014

Livres-disques[modifier | modifier le code]

  • Mon premier Mozart, Brilliant Classics, 2006
  • Mon premier Bach, Brilliant Classics, 2006.
  • Chopin, une histoire en musique racontée aux enfants, Sony, 2010.
  • Chopin, George Sand, une rencontre flamboyante, Saphir productions, 2010.

Livres sur la musique[modifier | modifier le code]

  • Don Giovanni, avec Maurice Béjart, La Différence, 1981
  • La Flûte enchantée, avec Maurice Béjart, Albin Michel, 1984
  • Verdi, la musique et le drame, Gallimard, 1987
  • L’Opéra de Paris, Sand, 1989
  • Guide du Disque compact classique, Le Pré aux clercs, 1991
  • Guide du Disque compact classique, nouvelle édition revue et augmentée, Plon, 1993
  • Invitation à l’opéra, Larousse, 1999
  • Verdi, une passion, un destin, Gallimard, 2000
  • Entretien avec Giuseppe Verdi, Musipages, 2001
  • Frédéric Chopin, Actes Sud, 2004
  • Robert Schumann, le goût de l'ombre, Actes Sud, 2010
  • L'opéra vu par Alain Duault, Hugo & Cie, 2010
  • Dictionnaire amoureux de l'opéra, Plon, 2012
  • De Bach à Ravel, 20 interview exclusives, Plon 2013

Films documentaires[modifier | modifier le code]

  • Sur les pas de Beethoven - 2008 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Stéphane Guez - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 15/01/2008 sur France 5)
  • Sur les pas de Berlioz - 2009 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Philippe Allante - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 25/03/2010 sur France 5)
  • Sur les pas de Bizet - 2009 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Stéphane Guez - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 12/02/2009 sur France 5)
  • Sur les pas de Chopin - 2007 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Valérie Esposito - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 01/11/2007 sur France 5)
  • Sur les pas de Offenbach - 2010 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Christine Lamotte - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 04/10/2007 sur France 5)
  • Sur les pas de Liszt - 2011 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Laure Delalex - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 20/10/2011 sur France 5)
  • Sur les pas de Mahler - 2011 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Stéphane Guez - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 17/03/2011 sur France 5)
  • Sur les pas de Massenet - 2012 (Auteur : Alain Duault et Franck Chaudemanche - Réalisation : Franck Chaudemanche - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min)
  • Sur les pas de Mozart - 2012 (Auteur : Alain Duault et Mathilde Deschamps - Réalisation : Mathilde Deschamps - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min)
  • Sur les pas de Puccini - 2009 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Mathilde Deschamps - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 21/01/2010 sur France 5)
  • Sur les pas de Tchaïkovski - 2007 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Raynald Mérienne - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 27/12/2007 sur France 5)
  • Sur les pas de Verdi - 2007 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Stéphane Guez - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 04/10/2007 et le 03/02/2011 sur France 5)
  • Sur les pas de Vivaldi - 2008 (Auteur : Alain Duault - Réalisation : Laurence Thiriat - Production : Eclectic Production - Durée : 52 min, diffusé le 11/09/2008 sur France 5)
  • Promenades musicales à Budapest - 2012 (Auteur : Alain Duault et Franck Chaudemanche - Réalisation : Franck Chaudemanche- Production : Anaprod)
  • Promenades musicales à Lisbonne - 2012 (Auteur : Alain Duault - Production : Anaprod)
  • Promenades musicales à Naples - 2012 (Auteur : Alain Duault et Philippe Tourancheau - Réalisation : Philippe Tourancheau - Production : Anaprod)
  • Promenades musicales à Paris - 2012 (Auteur : Alain Duault et Thierry Bellaïche - Réalisation : Thierry Bellaïche - Production : Anaprod)
  • Promenades musicales à Saint Pétersbourg - 2012 (Auteur : Alain Duault et Pierre-Henri Loÿs - Réalisation : Pierre-Henri Loÿs - Production : Anaprod)
  • Promenades musicales à Séville - 2012 (Auteur : Alain Duault et Franck Chaudemanche - Réalisation : Franck Chaudemanche - Production : Anaprod)
  • Promenades musicales à Venise - 2012 (Auteur : Alain Duault et Sandra Malfait - Réalisation : Sandra Malfait - Production : Anaprod)
  • Promenades musicales à Vienne - 2012 (Auteur : Alain Duault et Daniel Rihl - Réalisation : Daniel Rihl - Production : Anaprod)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agnès Dalbard, « Bercy ouvre l'année Verdi », Le Parisien, 9 mars 2001.
  2. « Décret du 31 décembre 2015 »,‎ (consulté le 2 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]