Épazote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dysphania ambrosioides, (autrefois nommé Chenopodium ambrosioides), aussi appelé aussi fausse ambroisie, thé du Mexique, ansérine, ou épazote, est une plante présente originaire d'Amérique centrale et du Sud. Elle a été naturalisée à d'autres endroits, comme dans le sud de la France.

Classification[modifier | modifier le code]

Bien que sa famille aujourd'hui admise est Chenopodiaceae, elle est parfois aussi classée parmi les Amaranthaceae ou les Dysphaniaceae[1].

Propriétés[modifier | modifier le code]

L'ansérine a des propriétés vermifuges, antispasmodiques, stomachiques, et carminatives[2].

Usage[modifier | modifier le code]

Elle est principalement utilisée comme vermifuge, traditionnellement parmi les populations sud-américaines et de nos jours aussi en Afrique et en Chine[3]. On l'emploie dans certains endroits comme assaisonnement pour la nourriture. Sa consommation serait à éviter pour les enfants en bas âge et les femmes enceintes[réf. nécessaire].

Elle est aussi utilisée dans la pharmacopée pour la guérison de ces maladies:

  • Abcès: pulpe de feuilles, en application locale.
  • Épilepsie: décocté des feuilles mélangées aux petits oignons, per os.
  • Névralgie intercostales, maux de ventre de nouvelle accouchées: pâte des sommités des rameaux ou de jeunes feuilles, délayée dans l'eau, en lavement.
  • Vermifuge: décocté ou suc des feuilles ou infusé de la tige feuillée, per os
  • Dermatoses, fractures, ulcères cutané:suc des feuilles, en application locale.
  • Fébrifuge: macéré des feuilles fraiches, en lavement.
  • Douleurs abdominales: infusé de la tige feuillées, per os.
  • Gastralgie: décocté de parties aériennes, per os.
  • Diarrhée: décocté des feuilles, per os.
  • Asthme: fumigation humide des feuilles et tiges feuillées(bain de vapeur).
  • Rougeole: pâte de la tige feuillée délayée dans de l'eau, en lavement.
  • Vomissement macéré de la pulpe des feuilles, per os.
  • Œdèmes, douleur locales: feuillées fraiches, en massage[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « (en) Dysphania ambrosioides (L.) Mosyakin & Clemants sur GRIN Taxonomy for Plants »
  2. http://www.manghebati.com/fr/maj-e/c1a2j9591/rub-sup/galerie-vegetaux/anserine-vermifuge-chenopodium-ambrosioides.htm
  3. « Epazote sur Toil' d'Épices »
  4. KAMBU KABANGU OSCAR, Avant - Projet de la Pharmacopée Traditionnelle de la RDC, UNIKIN 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :