Épazote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dysphania ambrosioides

Dysphania ambrosioides, (autrefois nommé Chenopodium ambrosioides), aussi appelé aussi fausse ambroisie, thé du Mexique, ansérine, ou épazote, est une plante présente originaire d'Amérique centrale et du Sud. Elle a été naturalisée à d'autres endroits, comme dans le sud de la France. Aussi nous pouvons la trouver au Maroc, avec le nom de M'khinza.

Classification[modifier | modifier le code]

Bien que sa famille aujourd'hui admise est Chenopodiaceae, elle est parfois aussi classée parmi les Amaranthaceae ou les Dysphaniaceae[1].

Propriétés[modifier | modifier le code]

L'ansérine a des propriétés vermifuges, antispasmodiques, stomachiques, et carminatives[2].

Usage[modifier | modifier le code]

Elle est principalement utilisée comme vermifuge, traditionnellement parmi les populations sud-américaines et de nos jours aussi en Afrique et en Chine[3]. On l'emploie dans certains endroits comme assaisonnement pour la nourriture. Sa consommation serait à éviter pour les enfants en bas âge et les femmes enceintes[réf. nécessaire].

Elle est aussi utilisée dans la pharmacopée pour la guérison de ces maladies:

  • Abcès: pulpe de feuilles, en application locale.
  • Épilepsie: décocté des feuilles mélangées aux petits oignons, per os.
  • Névralgie intercostales, maux de ventre de nouvelle accouchées: pâte des sommités des rameaux ou de jeunes feuilles, délayée dans l'eau, en lavement.
  • Vermifuge: décocté ou suc des feuilles ou infusé de la tige feuillée, per os
  • Dermatoses, fractures, ulcères cutané:suc des feuilles, en application locale.
  • Fébrifuge: macéré des feuilles fraiches, en lavement.
  • Douleurs abdominales: infusé de la tige feuillées, per os.
  • Gastralgie: décocté de parties aériennes, per os.
  • Diarrhée: décocté des feuilles, per os.
  • Asthme: fumigation humide des feuilles et tiges feuillées(bain de vapeur).
  • Rougeole: pâte de la tige feuillée délayée dans de l'eau, en lavement.
  • Vomissement macéré de la pulpe des feuilles, per os.
  • Œdèmes, douleur locales: feuillées fraiches, en massage[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « (en) Dysphania ambrosioides (L.) Mosyakin & Clemants sur GRIN Taxonomy for Plants »
  2. http://www.manghebati.com/fr/maj-e/c1a2j9591/rub-sup/galerie-vegetaux/anserine-vermifuge-chenopodium-ambrosioides.htm
  3. « Epazote sur Toil' d'Épices »
  4. KAMBU KABANGU OSCAR, Avant - Projet de la Pharmacopée Traditionnelle de la RDC, UNIKIN 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :