Édouard Brasey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édouard Brasey
Description de cette image, également commentée ci-après

Édouard Brasey en 2008

Naissance (63 ans)
Marseille, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Prix Imaginales spécial du jury 2006
Prix Merlin 2009, catégorie romans
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Édouard Brasey est un romancier, essayiste, scénariste et conteur français né le à Marseille. Après une dizaine d'années de journalisme d'investigation, notamment à Lire et L'Expansion, il se consacre à l’écriture en commençant par des essais. Auteur de plus de soixante-dix ouvrages, il s'est spécialisé un temps dans les thèmes de l'ésotérisme, des contes, des légendes et de la fantasy, obtenant un prix Imaginales en 2006 pour La Petite Encyclopédie du merveilleux, et un prix Merlin en 2009, avec La Malédiction de l'anneau.

Il est désormais essentiellement romancier, notamment chez Calmann-Lévy. Son thriller historico-ésotérique, Le Dernier Pape et la Prophétie de Pierre, anticipe la renonciation de Benoît XVI.

Biographie[modifier | modifier le code]

Édouard Brasey est né le à Marseille. Il s'intéresse au domaine de l'imaginaire depuis l'enfance[1]. Il a une rubrique dans le Who's Who[2] et est membre de Mensa.

Formation et carrière dans le journalisme[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales, titulaire d'une maîtrise en droit privé à Lyon II-Lumière, d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Lyon et d'un DEA en écriture de scénario en 1984, il a également suivi des cours de commedia dell'arte[2]. Il commence sa carrière à l’Ambassade de France à Tunis de 1978 à 1979, rentre chez Arthur Young & Cie, puis son travail de journaliste pour Lire, l'Expansion, Challenges, Livres-Hebdo, Le Monde de la musique, Le Figaro Madame et L'Usine nouvelle, de 1981 à 1991[2], lui apprend le métier d'auteur[3]. Il écrit toujours régulièrement pour la revue Historia, collaborant à des dossiers spéciaux concernant la sorcellerie[4],[5], le Diable (en 2005)[6],[7], le légendaire médiéval[8],[9],[10] ou encore les superstitions[11].

Carrière d'écrivain[modifier | modifier le code]

Édouard Brasey au salon du livre de Paris 2010.

Devenu écrivain à 33 ans, il est l'auteur de près de soixante-dix ouvrages depuis 1987, comprenant documents d'investigation, essais, chroniques, biographies romancées, romans, monographies, recueils de contes et beaux-livres illustrés. Il est influencé par des auteurs comme Stendhal, Jean Giono, Anatole France, Henri Pourrat, Jean Raspail et Níkos Kazantzákis. Ses œuvres abordent les thèmes du monde invisible et de la spiritualité, des religions et des croyances païennes (notamment celtiques), des contes et légendes et du fantastique. Ses romans récents appartiennent aux genres du thriller, du roman de terroir ou de la fresque d'inspiration légendaire ou historique.

Essais d'investigation[modifier | modifier le code]

Son premier essai d'investigation, publié en 1987 chez Ramsay, est consacré au journaliste littéraire Bernard Pivot. Accueilli favorablement, il est qualifié par Philippe Schuwer dans Communication et langages d'« étude qui s'apparente à l'hagiographie sans en avoir les défauts »[12]. Édouard Brasey s'intéresse ensuite au monde des sorciers et des guérisseurs, dans un ouvrage publié deux ans plus tard chez le même éditeur. Suivent La République des jeux (une étude sur les jeux d'argent et de hasard publiée chez Robert Laffont en 1992), l’Enquête sur l'existence des anges rebelles en 1995 et l’Enquête sur l'existence des fées et des esprits de la nature en 1996 chez Filipacchi.

Romans[modifier | modifier le code]

Il écrit ensuite ses premiers romans, Quand le ciel s’éclaircira (Plon) en 1994, Le Vœu d’étoile (Le Comptoir) en 1996, Rue de l’oubli ou les ombres d’Istanbul (Autres Temps) en 1998. Le 20 juin 2009, Édouard Brasey reçoit le Prix Merlin en catégorie romans pour Les Chants de la Walkyrie[2], premier tome du cycle de La Malédiction de l'Anneau, paru aux éditions Belfond. Il est également l'auteur de romans de terroir légendaires dont l'action se déroule en Bretagne. Les Lavandières de Brocéliande, sorti en mai 2012, est documenté par les croyances populaires et accueilli favorablement par Le Courrier Indépendant[13]. Les Pardons de Locronan et La Sirène d'Ouessant sont sortis en mai 2013 et mai 2014 chez Calmann-Lévy comme le précédent. Édouard Brasey se consacre désormais exclusivement à l'écriture romanesque. Son dernier roman chez Calmann-Lévy publié en 2015, L'Affaire Cabre d'or, est un roman policier dont l'action se situe en Haute Provence en 1962.

Le Dernier pape et la prophétie de Pierre[modifier | modifier le code]

Édouard Brasey a écrit Le Dernier pape et la prophétie de Pierre, sorti en janvier 2013 et déjà publié en mars 2012 en format numérique sous le titre La Prophétie de Pierre. C'est un roman d’aventures semi-ésotériques, que Franck Ferrand d'Europe 1 voit comme « inscrit tout à fait dans la lignée d’Anges et démons de Dan Brown ou de Credo de Jean-François Prévost »[14]. Selon les journalistes du Figaro, « ce roman présente d'étranges coïncidences avec l'actualité du Vatican ». L'auteur s'est inspiré de la prophétie de Malachie et de la prophétie du troisième Secret de Fátima[15].

Israel Hayom ajoute que « le Pape présenté dans l'ouvrage se retrouve lui-même au cœur de nombreux scandales »[16] et Corine Pirozzi, pour Le Huffington Post, que « Édouard Brasey nous entraîne dans une aventure parfaitement captivante, fascinante aux accents occultes et donne ainsi naissance à un thriller ésotérique de haute volée »[17]. Le Point affirme que l'auteur « fait montre de toute sa générosité »[18], et France Info que l'ouvrage est « documenté et palpitant »[19]. Franck Ferrand y salue les scènes d’action et les nombreuses références, les « décors Renaissance de Saint-Pierre et du Vatican » alternant avec « l'ultra-modernité », ajoutant que l'ensemble est d'inspiration « conspirationniste », mais que « c’est le propre de tous ces grands romans. On est là dans une théorie du complot au carré »[14]. Édouard Brasey publie en juillet 2014 une refonte de son roman en format numérique pour y intégrer les derniers rebondissements de l'actualité concernant le Vatican, notamment l'élection du pape François.

Littératures de l'imaginaire[modifier | modifier le code]

Édouard Brasey aux Imaginales de 2008, avec La Petite Encyclopédie du merveilleux.

En 1995, l'écrivain se spécialise dans les domaines des légendes, suivant notamment une formation de conteur avec Henri Gougaud. Il dirige entre 2005 et 2012 une collection de contes, Le Cabinet Fantastique, ainsi que les collections fantasy, fiction française, traités ésotériques, essais et livres illustrés au Pré aux Clercs. Il signe de nombreuses publications dans ce domaine, notamment les 3 tomes de L'Encyclopédie du Merveilleux : Des peuples de la lumière, Du bestiaire fantastique et Des peuples de l'ombre aux éditions le Pré aux Clercs, avec les illustrations de Sandrine Gestin et une préface de Jean-Louis Fetjaine. Cette œuvre lui vaut une double récompense aux Imaginales d'Épinal en 2006 : le Prix Imaginales spécial du jury et le prix Claude Seignolle de l'Imagerie. Ces ouvrages, accessibles à tous, ont amélioré la connaissance du merveilleux en France[20]. Ils sont réédités en un seul tome sous les titres La Petite Encyclopédie du merveilleux en 2007 et La Grande Encyclopédie du merveilleux en 2012.

Conteur, scénariste audiovisuel et spectacle vivant[modifier | modifier le code]

Édouard Brasey donne des conférences et spectacles de contes consacrés au merveilleux et à la féerie[21] en compagnie de son épouse Stéphanie Brasey, notamment La Mémoire de Merlin, La Forêt enchantée, La Nuit des Vampires, Sorcières, sorcières, La Nuit des merveilles (contes de Noël), Le Bestiaire fantastique, Les Sept Portes des Mille et une nuits et L'Heure du thé. Il donne aussi des conférences contées à partir de ses ouvrages et participe à des expositions sur ses thèmes de prédilection. Édouard et Stéphanie Brasey ont animé des contes de Noël le 11 décembre 2011 au Silencio, le club privé du réalisateur David Lynch à Paris.[réf. nécessaire] Il est l'auteur de deux comédies musicales pour enfants produites par Les Monts Rieurs : À la recherche d'Alandys, et L'Enfant tombé de la Lune avec Stéphanie Brasey[22],[23]. Il a également écrit des scénarios de documentaires télévisés: Des Anges, des démons et des hommes, avec Jean-Charles Deniau, France 2, 30 octobre 1989 ou Il était une fée, avec Bernard Jourdain, France 2, 2 mai 1999. Il a écrit et enregistré deux séries de 10 sujets radiophoniques pour France Bleu: Le Petit Peuple d'Halloween et Le petit Peuple des légendes (2014 et 2015), finaliste du New York Festival World's Best Radio Programs en 2015.

Il a coscénarisé avec son épouse, La Porte des secrets, un Scénovision à Paimpont inspiré des légendes de la forêt de Brocéliande[24],[25]. Il est apparu comme figurant dans quelques films et téléfilms: Les Nuits de la pleine lune, d'Eric Rohmer, 1984, Dionysos, Jean Rouch, 1984 (ces deux réalisateurs ont été ses professeurs de DEA d'écriture cinématographiques à Paris I - La Sorbonne), Nathalie, Anne Fontaine 2003, Joe Pollox et les mauvais esprits, Jérôme Foulon 2004, ou Jean Moulin, Yves Boisset 2002. En 2015, il incarne sur France 2 le rôle d'un "expert en bonnes manières et superstitions" dans l'émission de Stéphane Bern, "Comment ça va bien?". L'écrivain Jean Raspail l'a élevé à la fonction « imaginaire et inutile » de vice-consul du royaume de Patagonie à Bourges[21].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Investigation[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

La Malédiction de l'anneau[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Malédiction de l'anneau.

La Malédiction de l'anneau est une trilogie inspirée de la légende des Nibelungen. Édouard Brasey a reçu une Bourse de création du Centre national du livre pour sa rédaction[21].

Romans de terroir[modifier | modifier le code]

Le Dernier Pape et la Prophétie de Pierre[modifier | modifier le code]

Ce roman est à l'origine une mise en ligne personnelle de l'auteur sur Amazon, Le Dernier Pape étant une version entièrement réécrite pour Télémaque. Le Dernier Pape et la Prophétie de Pierre est la version définitive de l'ouvrage, remise à jour en juillet 2014, disponible sur Amazon.

Recueils de contes et légendes[modifier | modifier le code]

Chronique[modifier | modifier le code]

  • Ça s'est passé en Haute-Provence, Autre temps,

Essais et encyclopédies du merveilleux[modifier | modifier le code]

L’univers féerique[modifier | modifier le code]

Titre Parution
chez Pygmalion
ISBN
Fées et Elfes (ISBN 9782857045755)
Nains et Gnomes (ISBN 9782857045922)
Sirènes et Ondines (ISBN 9782857046080)
Géants et Dragons (ISBN 9782857046264)
Sorcières et Démons (ISBN 9782857046585)

Ces 5 livres sont rassemblés dans L’univers féerique, Pygmalion, coll. « Temps Romanesque », (ISBN 9782756401881)

L’Encyclopédie du merveilleux[modifier | modifier le code]

Cette encyclopédie comporte trois tomes parus chez Le Pré aux Clercs

Tome Titre Thème Parution
chez les éditions le pré aux clercs
ISBN
1 Des peuples de la lumière Elfes, fées, sirènes (ISBN 9782842282349)
2 Du bestiaire fantastique Dragons, licornes, phénix, griffons (ISBN 9782842282547)
3 Des peuples de l’ombre Sorcières, fantômes, diables, vampires (ISBN 9782842282813)

Les trois tomes ont été réédités en un seul volume :

Deux suites ont été écrites. L'une est consacrée aux artefacts légendaires, l'autre aux Héros du merveilleux :

Guides du chasseur[modifier | modifier le code]

Titre Parution
chez les éditions le pré aux clercs
ISBN
Le Guide du chasseur de fées (ISBN 9782842283322)
Le Guide du chasseur de fantômes (ISBN 9782842282530)

Petits livres[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une collection illustrée par Sandrine Gestin. Tous ces ouvrages sont parus le aux éditions le pré aux clercs.

Titre ISBN
Le Petit livre des fées (ISBN 9782842283322)
Le petit livre des lutins (ISBN 9782842283339)
Le petit livre des ogres (ISBN 9782842283353)
Le petit livre des elfes (ISBN 9782842283308)
Le petit livre des dragons (ISBN 9782842283315)
Le petit livre des sorcières (ISBN 9782842283346)

Biographies[modifier | modifier le code]

  • Claude Stavisky et Édouard Brasey, Stavisky était mon père, Édition n° 1, , 313 p.
  • Charlie Chaplin, 1889-1989, Solar (ISBN 9782263014765)

Adaptations de traités apocryphes[modifier | modifier le code]

Ces ouvrages sont des adaptations et des traductions effectuées sous la direction d'Édouard Brasey; qualifiés de « vrais-faux » grimoires et attribués à des auteurs imaginaires.

Titre Auteur imaginaire cité Parution
chez les éditions le pré aux clercs
ISBN
Traité de vampirologie Abraham Van Helsing (ISBN 978-2842283582)
Traité de Faërie Ismaël Mérindol (ISBN 978-2842283599)

Préfaces[modifier | modifier le code]

Édouard Brasey a préfacé La vraie langue celtique et le cromlech de Rennes-les-Bains par l'abbé Henri Boudet, sorti chez Le Pré aux Clercs en 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nina Sorel, « Les débuts de Édouard Brasey », Historia, no 780,‎ , p. 188 (lire en ligne).
  2. a, b, c et d « Brasey Édouard Écrivain, Conteur », who's who in France, (consulté le 17 février 2013).
  3. « Edouard Brasey », ActuSF (consulté le 16 février 2013).
  4. Édouard Brasey, « La panoplie au complet », Historia, no 660,‎ , p. 46 (lire en ligne).
  5. Édouard Brasey, « Traités de magie noire et manuels d'inquisition », Historia, no 660,‎ , p. 54 (lire en ligne).
  6. Édouard Brasey, « Satan mène le bal à la cour de France », Historia, no Spécial 98,‎ , p. 56 (lire en ligne).
  7. « Comment vendre son âme au Diable », Historia, no Spécial 98,‎ (lire en ligne).
  8. Édouard Brasey, « Mélusine, la fée modèle », Historia, no Spécial 132,‎ (lire en ligne).
  9. Édouard Brasey, « La dame du lac », Historia, no Spécial 132,‎ (lire en ligne).
  10. Édouard Brasey, « Chevauchée infernale », Historia, no Spécial 132,‎ (lire en ligne).
  11. Éric Pincas, « L'invité du Spécial », Historia, no Spécial 6,‎ , p. 126 (lire en ligne).
  12. « Édouard Brasey, L'effet Pivot », Communication et langages, vol. 75, no 1,‎ , p. 122-123 (lire en ligne).
  13. « Les lavandières de Brocéliande » (consulté le 18 février 2013).
  14. a et b Franck Ferrand, « Au Cœur de l’Histoire », Europe 1, 19 février 2013
  15. Laurène Daycard, « Le Pape au cœur d'un thriller », Le Figaro, (consulté le 17 février 2013).
  16. « The Vatican's Game of Thrones », Israël Hayom (consulté le 17 février 2013).
  17. « Polars et romans noirs pour nuits blanches », Le Huffington Post (consulté le 17 février 2013).
  18. Julie Malaure, « Quand le pape se meurt » dans Le Point, 31 janvier 2013, no 2107, p. 105
  19. « "Le Dernier Pape" d’Édouard Brasey », France Info, (consulté le 17 février 2013).
  20. Raymond Perrin, Littérature de jeunesse et presse des jeunes au début du XXIe siècle, Éditions L'Harmattan, 2008 (ISBN 2296052576 et 9782296052574), p. 270
  21. a, b et c « Bienvenue sur le site d’Édouard Brasey, Écrivain du Merveilleux », sur http://www.edouardbrasey.com (consulté le 17 février 2013).
  22. (fr) [vidéo] L'Enfant tombé de la Lune - Production Les Monts Rieurs sur YouTube.
  23. http://www.ledauphine.com/vaucluse/2009/12/10/spectacle-pour-enfants-ce-samedi
  24. http://www.dans-le-pre.com/realisations-scenographie/la-maison-de-broceliande.htm
  25. http://portedessecrets-broceliande.com/

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :