Aller au contenu

Henri Gougaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri (Noël) Gougaud
Henri Gougaud en 2009.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Henri Noël GougaudVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Pierre Gougaud (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Monique Gougaud (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Distinction
Œuvres principales
  • Le Grand Partir
  • Le Voyage d'Anna
  • Paramour
  • Les Sept Plumes de l'aigle
  • Le Livre des chemins
  • L'Arbre d'amour et de sagesse
  • L'Arbre à soleils
  • L'Arbre aux trésors

Henri (Noël) Gougaud, né le à Villemoustaussou[1] et mort le à Paris[2], est un écrivain, un poète, un conteur et un chanteur français et occitan[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Gougaud naît en 1936 à Villemoustaussou dans l’Aude, de Pierre Gougaud, plus tard cheminot et lui-même né à Brenac en 1912, et de Joséphine Étiennette, institutrice née à Espéraza en 1913, tous deux alors domiciliés à Joucou. Henri Gougaud prépare une licence de lettres à Toulouse et épouse Monique Louise Léone Denjean le 20 juillet 1957 à Carcassonne. En 1962[5], il part pour Paris, où, au bout de six mois, il est engagé au cabaret La Colombe dans lequel il chante ses propres textes[6]. Il devient notamment parolier pour Juliette Gréco, Jean Ferrat et Marc Ogeret. Producteur de radio, romancier et conteur, il dirige également les collections La Mémoire des sources et Contes des sages aux éditions du Seuil.

Militantisme[modifier | modifier le code]

Le , à Bourg-Madame, une manifestation non-violente accueille à son arrivée à la frontière espagnole une marche partie de Genève pour soutenir l'objecteur de conscience Pepe Beúnza (ca) emprisonné en Espagne. Les marcheurs espagnols sont arrêtés à peine la frontière franchie. Les autres militants, deux cent cinquante d’une dizaine de nationalités, sont bloqués par les douaniers espagnols. Des chanteurs, parmi lesquels Henri Gougaud, Évariste et Claude Martí, accompagnent la manifestation[7], qui est finalement dispersée par la police franquiste, « férocement », selon Midi libre[8].

Radio[modifier | modifier le code]

Venu présenter son livre Démons et merveilles de la science-fiction à l'animateur de radio Claude Villers, il entame en 1973 une carrière de conteur dans l'émission de celui-ci Marche ou rêve sur France Inter, puis devient producteur de ses propres émissions sur la même chaîne de radio : Le Grand Parler, Ici l'ombre, Tout finit par être vrai[9].

Durant les étés 2016 et 2017, il présente sur RTL, aux côtés de Jacques Pradel, l'émission Les Aventuriers de l'inconnu consacrée aux phénomènes surnaturels, esprits, fantômes, OVNI

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Départements et Territoires d'outre-mort, nouvelle, Julliard, puis Seuil, 1991.
Prix Goncourt de la nouvelle.
  • 1978 : Le Grand Partir, Seuil.
Prix de l'Humour noir.
  • 1980 : Le Trouveur de feu, Seuil.
Prix Roland de Jouvenel 1981 de l'Académie française.
  • 1982 : Bélibaste, Seuil.
  • 1984 : L’Inquisiteur, Seuil.
  • 1986 : Le Fils de l'ogre, Seuil.
  • 1989 : L’Homme à la vie inexplicable, Seuil.
Prix Relay 1989[10]

Contes et nouvelles[modifier | modifier le code]

Récit[modifier | modifier le code]

  • Les Sept Plumes de l'aigle, récit de vie de Luis Ansa, Seuil, 1995.
  • Le Secret de l'aigle, avec Luis Ansa, Albin Michel, 2000, 2008

Œuvres collectives ou dirigées[modifier | modifier le code]

  • Paroles de chamans, Albin Michel, 1997.
  • Le Murmure des contes, entretiens avec Bruno de La Salle et Isabelle Sauvage, Desclée de Brouwer, 2002.

Œuvres diverses[modifier | modifier le code]

  • Montségur, reportage avec des photos de Guy Caujolle, Bélibaste, 1969.
  • Poèmes politiques des troubadours, Bélibaste, 1969.
  • Nous voulons vivre en communauté, Bélibaste, 1971.
  • Voir le Maroc, reportage avec Colette Gouvion, Hachette Réalités, 1973.
  • Les Animaux magiques de notre univers, essai, Solar, 1973.
  • Démons et merveilles de la science-fiction, essai, Julliard, 1974.
  • Voir l'Égypte, reportage avec Colette Gouvion, Hachette Réalités, 1976.
  • Voir la France, reportage avec Colette Gouvion, Hachette Réalités, 1976.
  • Souvenirs invivables, poèmes, chansons, textes en prose, Ipomée, 1977.
  • La Chanson de la croisade albigeoise, traduction, Livre de Poche, collection Lettres Gothiques, 1989.
  • Apprenez à rêver en 10 leçons faciles, Syros-alternatives, 1991.
  • Vivre le pays cathare, reportage avec des photos de Gérard Siöen, Mengès, 1992.
  • Les Dits de Maître Shonglang, Seuil, 1997.
  • Les Cathares et l'éternité, essai, Bartillat, 1997.
  • La Conférence des oiseaux, adaptation du texte de Farid al Din Attar, d’après la traduction du persan par Manijeh Nouri-Ortega, Seuil, 2002.
  • Contes et recettes du monde, avec des recettes de Guy Martin, illustré par Hervé Tullet, Seuil, 2003.
  • L'Almanach, Éditions du Panama, 2006.
  • Le Rire de la grenouille, petit traité de philosophie artisanale, Carnets Nord (2008).
  • Abécédaire amoureux - En amour, le vaillant est celui qui dépose les armes, Albin Michel, 2010.
  • Le Roman de Louise, sur Louise Michel, Albin-Michel 2014.

Discographie chansons (albums)[modifier | modifier le code]

  • 1964 : Mes cinq sens (25 cm)
  • 1965 : Espagne (25 cm)
  • 1965 : 12 chansons françaises
  • 1968 : La Fête
  • 1972 : Chante les troubadours - Chants d'amour et de colère occitans
  • 1973 : Chansons pour la ville, chansons pour la vie
  • 1974 : Lo Pastre de paraulas - Le Berger des mots (en occitan sauf 1 titre en français)
  • 1976 : La Dérive
  • 2023 : J'ai pas fini mon rêve (Compilation : coffret 5CD intégrale des 111 enregistrements)

Discographie textes et contes (albums)[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Le Grand Parler celte (cassette audio Radio France, réédition 1988)
  • 1980 : Le Grand Parler africain
  • 1980 : Le Grand Parler d'Asie
  • 1990 : Les Plus Anciennes Légendes de l'humanité
  • 1992 : Le Langage obscur - Contes du monde entier (en public)
  • 1993 : Le Grand Parler de la Grèce antique
  • 1995 : Contes des pays du monde - Le Grand Parler

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Gougaud, sur theatre-contemporain.net, 12 juin 2012.
  2. Philippe-Jean Catinchi, « La mort d’Henri Gougaud, chantre de la culture occitane », Le Monde, no 24689,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  3. Léo Couffin, « Henri Gougaud est mort à 88 ans » Accès payant, sur ladepeche.fr, (consulté le )
  4. Pascal Paradou, « De vive(s) voix. Hommage à Henri Gougaud : le conte comme art de la relation », sur https://www.rfi.fr, (consulté le )
  5. Télé 7 jours no 276 semaine du 3 juillet 1965, p. 62, article de Paulette Durieux intitulé : Arrière-petit-fils des troubadours du comte de Toulouse, Henri Gougaud veut acheter le palais de l'Élysée ; extrait : « bien qu'il soit monté à Paris depuis trois ans après avoir préparé une licence de lettres à Toulouse »
  6. « Biographie de la Documentation de Radio France », sur franceinter.fr, .
  7. Jean-Claude Rouy, « La « marche à la prison » des objecteurs de conscience espagnols », Le Monde,‎
  8. « La « Marche à la prison » s'est terminée à Bourg-Madame », Midi Libre,‎
  9. Henri Gougaud, Bruno de La Salle, Le Murmure des contes, Desclée de Brouwer, , p. 80
  10. Lauréats du Prix Relay, sur le site officiel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]