Yves Calvi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calvi (homonymie).
Yves Calvi
Image illustrative de l'article Yves Calvi
Yves Calvi photographié par le Studio Harcourt en 2010.

Naissance 30 août 1959 (55 ans)
Boulogne-Billancourt (Seine)
Drapeau de la France France
Profession
Interview
Débat
Médias
Pays Drapeau de la France France
Télévision France 2, France 5
Radio RTL
Fonction Journaliste
Animateur de télévision

Yves Calvi, né Yves Krettly le 30 août 1959 à Boulogne-Billancourt (Seine), est un journaliste et animateur de télévision français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yves Calvi (né Krettly) est le fils de Grégoire Élie Krettly[1], compositeur et chef d'orchestre connu sous le pseudonyme de Gérard Calvi ; sa mère est chanteuse[2].

Licencié en lettres modernes et ancien étudiant à l'Institut d'études politiques de Paris[3], Yves Krettly décide de prendre le pseudonyme de son père lorsqu'il entre à Radio France internationale en 1986 avant d'entrer à France Info[4]. Proche de Jérôme Bellay, l'un des créateurs de France Info, il le rejoint en 1994 lorsque ce dernier est chargé de redresser la station RMC[5] puis Europe 1 deux ans plus tard[4].

Après avoir été présentateur de télévision dans les années 1990 sur la chaîne locale lyonnaise Télé Lyon Métropole, Yves Calvi devient une voix familière des auditeurs d'Europe 1. En 1996/1997[6], 1997/1998[7], 1998/1999[8], 1999/2000[9], 2000/2001[10] et 2001/2002[11], il présente l'émission de découvertes Forum de h à 10 h 30, case ensuite reprise par Jacques Pradel. En 2002/2003[12], il présente pendant six saisons la tranche de 11 h à 12 h du lundi au vendredi et celle de 16 h à 17 h le dimanche. En 2003/2004[13] et 2004/2005[14], il présente pendant deux saisons Europe Midi, la tranche d’information de la mi-journée, de 12 h à 13 h 15. En septembre 2005, il quitte Europe 1 pour se consacrer à ses émissions de télévision[15].

Depuis le 17 septembre 2001, il anime C dans l'air, une émission quotidienne de débat d'actualités, sur France 5.

En septembre 2005, après avoir quitté Europe 1, il reprend l'émission politique bimensuelle de deuxième partie de soirée Mots croisés sur la chaîne France 2, succédant à Arlette Chabot, la nouvelle directrice de l’information de la chaîne qui lance un magazine politique mensuel, À vous de juger, en première partie de soirée. Yves Calvi coprésente l’émission Le grand tournoi de l'histoire avec Vanessa Dolmen le 27 décembre 2006 et le 20 février 2007 en première partie de soirée sur France 3.

Yves Calvi entre à France Inter en septembre 2007, dans la nouvelle équipe formée par son directeur Frédéric Schlesinger pour y produire et y animer l'émission Nonobstant[16],[17] du lundi au jeudi de 17 h 5 à 17 h 50[18]. Cet entretien avec une personnalité culturelle ou politique est enregistré pour permettre à Yves Calvi de continuer d'animer en direct C dans l'air sur France 5. Au printemps 2008, il refuse une proposition de RTL qui lui proposait d'animer la matinale de la station, préférant poursuivre ses émissions : C dans l'air sur France 5, Mots croisés sur France 2 et Nonobstant sur France Inter[19].

Le 21 avril 2008, il interroge le président de la République française Nicolas Sarkozy au cours d'une émission animée par Patrick Poivre d'Arvor et David Pujadas, avec la participation de Véronique Augier et Vincent Hervouët[20]. En direct du palais de l'Élysée, cette rencontre de 90 minutes est diffusée simultanément sur TF1 et France 2. En juin 2009, lors de la journée mondiale de l'environnement, il présente sur France 2 la diffusion de Home, documentaire réalisé par Yann Arthus-Bertrand, puis anime un débat en deuxième partie de soirée « Comment sauver la planète ? »[21]. En janvier 2010, il coanime avec d'autres animateurs du groupe France Télévisions la soirée Pour Haïti dédiée à l'aide aux victimes du tremblement de terre d'Haïti de 2010 et diffusée notamment sur France 2 et France Inter[22].

En août 2010, après avoir quitté France Inter, il rejoint RTL pour animer une interview quotidienne dans la matinale de la station, Le choix d'Yves Calvi[23], tout en poursuivant sa collaboration avec France 5 et France 2.

En octobre 2011, il interviewe, avec Jean-Pierre Pernault, le président de la République Nicolas Sarkozy sur TF1 et France 2[24].

À la rentrée de septembre 2014, il assurera la présentation de la matinale de RTL. Il poursuit la présentation de C dans l'air mais arrête celle de Mots croisés[25].

Distinction[modifier | modifier le code]

En 2012, Yves Calvi est le lauréat du prix Richelieu, décerné chaque année par l’association Défense de la langue française, « pour sa maîtrise de la langue française »[26].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yves Calvi et Gilbert Bodinier, Souvenirs historiques du capitaine Krettly, Paris, Nouveau Monde éditions, coll. « La Bibliothèque Napoléon »,‎ juin 2003, 1839e éd., 284 p. (ISBN 978-2-84736-021-9 et 2847360212)
    Cette réédition d'une biographie romancée d'un des aïeux du journaliste parue en 1839 est présentée par Yves Calvi et annotée par Gilbert Bodinier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Élie Krettly est trompette-major dans la garde de Napoléon comme plus tard Grégoire Élie Krettly dit Gérard Calvi, mon père, sera compositeur, musicien », Souvenirs historiques du capitaine Élie Krettly (ISBN 2847360212), par Yves Calvi et Gilbert Bodinier.
  2. Pierre de Boishue, « Yves Calvi - Homme sans parti pris », Le Figaro Magazine, semaine du 14 février 2014, pages 50-51.
  3. (fr) « Yves Calvi, décrypteur de l'info » par Jean-François Guyot, sur Telesatellite.com
  4. a et b (fr) « Yves Calvi » sur le site officiel de Télé 7 Jours, consulté le 8 juin 2009
  5. http://www.ojim.fr/portraits/yves-calvi/
  6. (fr) « Saison 1996-1997 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  7. (fr) « Saison 1997-1998 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  8. (fr) « Saison 1998-1999 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  9. (fr) « Saison 1999-2000 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  10. (fr) « Saison 2000-2001 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  11. (fr) « Saison 2001-2002 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  12. (fr) « Saison 2002-2003 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  13. (fr) « Saison 2003-2004 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  14. (fr) « Saison 2004-2005 », sur radioscope.free.fr (consulté le 27 août 2011)
  15. (fr) Antonin Campo, « Départ d'Yves Calvi » sur lefilradio.fr, 25 août 2005
  16. (fr) Magali Louvard, « France Inter - Une grille de rentrée "renouvelée et consolidée" », sur radioactu.com,‎ 27 août 2008
  17. (fr) [PDF] France Inter, « Dossier de presse de rentrée 2008 », sur radio-france.fr,‎ septembre 2008, p. 17
  18. (fr) « La rentrée de France Inter avec l'arrivée d'Yves Calvi », sur JeanMarcMorandini.com,‎ 1er septembre 2007
  19. (fr) « EXCLUSIF: Yves Calvi refuse la matinale de RTL », sur JeanMarcMorandini.com,‎ 11 juin 2008
  20. (fr) dépêche de Relaxnews, « Véronique Augier, Yves Calvi et Vincent Hervouët intervieweront Nicolas Sarkozy » Metro, 17 avril 2008
  21. (fr) Julien Lalande, « Audiences : la soirée spéciale "Home" en tête » sur Ozap.com, 6 juin 2009
  22. (fr) « Une trentaine d'artistes se mobilisent pour la soirée de France 2 consacrée à Haïti », sur La Nouvelle République du Centre-Ouest,‎ 21 janvier 2010
  23. (fr) Julien Mielcarek, « Yves Calvi rejoint RTL pour une interview quotidienne », sur Ozap.com,‎ 28 juin 2010
  24. (fr) M.S., « Yves Calvi et Jean-Pierre Pernaut vont interviewer Nicolas Sarkozy », sur programme-tv.net,‎ 26 octobre 2011
  25. « Yves Calvi va arrêter "Mots croisés" sur France 2, trop occupé par la matinale de RTL en septembre »,‎ mise en ligne le 10 juin 2014 (consulté le 20 juin 2014)
  26. (fr) « Yves Calvi distingué "pour sa maîtrise de la langue française" », sur L'Express,‎ 27 mars 2012