Mamelodi Sundowns Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mamelodi Sundowns

Logo du Mamelodi Sundowns
Généralités
Nom complet Mamelodi Sundowns Football Club
Surnoms The Brazilians
Bafana Bastyle
Downs
Fondation 1970
Statut professionnel Depuis 1996
Couleurs Jaune et Bleu
Stade Loftus Versfeld Stadium
(52 000 places)
Siège 132 Chloorkop,
cnr. Allandale & Dunlop Rds,
Chloorkop
Championnat actuel Championnat d'Afrique du Sud
Propriétaire Drapeau : Afrique du Sud Patrice Motsepe
Entraîneur Drapeau : Afrique du Sud Pitso Mosimane
Joueur le plus capé Drapeau : Afrique du Sud Daniel Mudau (351)
Meilleur buteur Drapeau : Afrique du Sud Daniel Mudau (155)
Site web sundownsfc.co.za
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Afrique du Sud (6)
Coupe d'Afrique du Sud (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Mamelodi Sundowns Football Club est un club de football sud-africain fondé en 1970 et basé dans la ville de Pretoria.

Depuis la création d'un championnat professionnel en Afrique du sud en 1996-97, le club détient le record du nombre de titres (6). Le propriétaire du Mamelodi Sundowns est le magnat milliardaire Patrice Motsepe.

Le surnom du club, « les Brésiliens », est en référence à leur uniforme, qui arbore les mêmes couleurs que l'équipe du Brésil.

Histoire du club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès en compétitions officielles
Compétitions nationales Compétitions internationales
  • Coupe d'Afrique du Sud (3) :
    • Vainqueur : 1986, 1998 et 2008.
    • Finaliste : 1989, 2000, 2001, 2007 et 2011-12.

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Grands joueurs d'hier[modifier | modifier le code]

Entraîneurs célèbres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. [1], fr.starafrica.com, 3 décembre 2012