William Hales Hingston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis William H. Hingston)
Aller à : navigation, rechercher
William Hales Hingston
William Hales Hingston en 1867
William Hales Hingston en 1867
Fonctions
Maire de Montréal
1875 – 1877
Prédécesseur Aldis Bernard
Successeur Jean-Louis Beaudry
Sénateur de Rougemont
2 janvier 189619 février 1907
Prédécesseur William Henry Chaffers
Successeur Georges-Casimir Dessaulles
Biographie
Date de naissance 29 juin 1829
Lieu de naissance Hinchinbrooke
Date de décès 19 février 1907
Lieu de décès Montréal
Parti politique Parti conservateur du Canada
Diplômé de Université McGill

Sir William Hales Hingston, né le 29 juin 1829 à Hinchinbrooke et mort le 19 février 1907 à Montréal, est un médecin, politicien, banquier et sénateur canadien. Il fut maire de Montréal, de 1875 à 1877.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hingston est né à Hinchinbrooke le 29 juin 1829, au Québec. Il reçoit son MDCM de l'université McGill en 1851. Il épouse Margaret Josephine Macdonald, la fille de Donald Alexandre Macdonald, en 1875. Leur fils aîné, William F. Hingston (1877-1964), fut recteur du collège Loyola de 1918 à 1925.

Sir William Hales Hingston

En 1875, il devient maire de Montréal pour un mandat de deux ans. Afin de rendre la ville plus propre, il établit un système régulier d'enlèvement des déchets. Il engagea des vidangeurs et confia cette tâche au bureau de santé. Il veut éviter que les ordures ne s'accumulent dans les rues et ne favorisent la contamination.

En 1875, une épidemie de variole éclate, elle peut être mortelle et touche particulièrement les enfants. Le docteur Hingston lance alors une campagne en faveur de la vaccination. Il peut jusqu'à les obliger à se faire vacciner. Tous, y compris les adultes, les bébés et les enfants.

Il est président de la Banque d'épargne de la cité et du district de Montréal (aujourd'hui la Banque Laurentienne du Canada).

En 1896, il est nommé au Sénat du Canada représentant la division sénatoriale de Rougemont. Il siège au Sénat comme conservateur jusqu'à sa mort le 19 février 1907. Il décède à Montréal à l'âge de 77 ans.

Honneurs[modifier | modifier le code]

La reine Victoria lui décerne le titre de chevalier en 1895. Le pape Pie IX lui décerne le titre de chevalier commandant de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand.

Il existe une avenue Hingston dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce de Montréal.

Références[modifier | modifier le code]