Joseph-Octave Villeneuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph-Octave Villeneuve

Joseph-Octave Villeneuve (né le à Sainte-Anne-des-Plaines (Québec) - décédé le à Montréal), il a été maire de Montréal de 1894 à 1896.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vers 1840, la famille Villeneuve déménage à Montréal. Joseph-Octave suit des cours commerciaux donnés par les Frères des écoles chrétiennes et travaille dès 1853 comme commis à la maison Benjamin Brothers. En 1860, il ouvre sa propre compagnie de transport. Deux ans plus tard, il démarre une épicerie-boucherie qu’il transformera en 1867 en un important commerce d’alimentation.

En politique, Joseph-Octave Villeneuve est d’abord, de 1866 à 1886, maire de Saint-Jean-Baptiste, un village montréalais devenu ville en 1884. Cette même année, le conseil de Saint-Jean-Baptiste présente un règlement visant l’annexion à Montréal; la construction d’un système d’aqueduc et d’égout a engendré des coûts dépassant la capacité financière de la ville.

Suite à cette annexion, Joseph-Octave Villeneuve est choisi par ses concitoyens pour les représenter au conseil de ville de Montréal. Peu après, il se fait élire à l’Assemblée législative où il sera député d’Hochelaga suite à l'élection de 1886. Cette élection sera annulé le et Villeneuve ne réussit pas à se faire réélire à l'élection partielle du . Il sera toutefois de nouveau député suite à l'élection de 1890. En 1894, il gagne la course à la mairie de Montréal contre James McShane. Il est le premier maire élu pour deux ans.

Quelques mois avant la fin de son mandat de député, le , Joseph-Octave Villeneuve est nommé sénateur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Précédé par Joseph-Octave Villeneuve Suivi par
Louis Beaubien
Conservateur
Député de Hochelaga
Conservateur
Assemblée législative du Québec
1886-1887
Charles Champagne
Libéral
Charles Champagne
Libéral
Député de Hochelaga
Conservateur
Assemblée législative du Québec
1890-1896
Daniel-Jérémie Décarie
Libéral