Charles-Joseph Coursol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles-Joseph Coursol
Portrait par William Notman en 1863
Portrait par William Notman en 1863
Fonctions
Maire de Montréal
1871 – 1873
Prédécesseur William Workman
Successeur Francis Cassidy
Député de Montréal-Est
17 septembre 18784 août 1888
Prédécesseur Louis-Amable Jetté
Successeur Alphonse-Télesphore Lépine
Biographie
Date de naissance 3 octobre 1819
Lieu de naissance Fort Malden
Date de décès 4 août 1888
Lieu de décès Montmagny
Parti politique Parti conservateur du Canada

Charles-Joseph Coursol, né le 3 octobre 1819 à Fort Malden au Haut-Canada et décédé le 4 août 1888 à Montmagny au Québec, est un homme politique canadien. Il est maire de Montréal de 1871 à 1873.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Charles-Joseph Coursol poursuit des études au Séminaire de Montréal, avant d'être admis au barreau en février 1841. Il est connu tout particulièrement pour le rassemblement monstre des francophones d’Amérique qu’il organisa à Montréal en 1874. Quelque 20 000 personnes venant des États-Unis, de l’Acadie, du Manitoba et de l’Ontario convergent sur Montréal pour une manifestation démontrant la solidarité à la culture française. Le défilé qui s’étire sur quatre kilomètres marque cette période.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il s’intéresse à la politique municipale. Il est élu conseiller comme représentant du quartier Saint-Antoine de 1853 à 1855.

Lorsqu’il est maire de Montréal (en 1871), il se préoccupe surtout de salubrité. Concrètement, il contribue à la création de parcs publics qu’il estime nécessaire pour la qualité de la vie des montréalais. C’est ainsi qu’on assiste au début des aménagements du Parc du Mont-Royal, du Parc Lafontaine, de l’île Sainte-Hélène et du Square Dominion.

En 1878, il est élu député conservateur dans la circonscription de Montréal-Est. Réélu en 1882 et en 1887, il décède en fonction en 1888.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]