Shiodome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shiodome
汐留
Shiodome vu du ciel
Shiodome vu du ciel
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Ville Tokyo
Arrondissement Minato-ku
Géographie
Coordonnées 35° 38′ 55″ N 139° 44′ 50″ E / 35.64859, 139.7471535° 38′ 55″ Nord 139° 44′ 50″ Est / 35.64859, 139.74715  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 14.svg
Shiodome
汐留

Géolocalisation sur la carte : Tokyo

Voir la carte administrative de Tokyo
City locator 14.svg
Shiodome
汐留

Géolocalisation sur la carte : Tokyo

Voir la carte topographique de Tokyo
City locator 14.svg
Shiodome
汐留

Shiodome (汐留 ?) est un quartier de l'arrondissement de Minato, à Tokyo. Il est adjacent à Shimbashi et Ginza, et près de la baie de Tokyo et du jardin Hama-Rikyū. Ancien terminus ferroviaire, Shiodome est devenu un des quartiers les plus modernes de la ville, avec treize gratte-ciel abritant les sièges sociaux de plusieurs grandes sociétés, dont All Nippon Airways, Fujitsu, et SoftBank, ainsi que de nombreux hôtels et restaurants.

La station de métro Shiodome est une correspondance sur la ligne aérienne Yurikamome et la ligne Toei Ōedo ; le quartier est situé à proximité de la gare de Shimbashi.

Histoire[modifier | modifier le code]

De même que les quartiers voisins de Ginza et Tsukiji, Shiodome est construite sur ce qui était à l'origine une zone marécageuse au bord de la baie de Tokyo. En 1603, le Shogun Tokugawa Ieyasu ordonne le comblement de la zone, et durant toute l'époque d'Edo Shiodome accueille les résidences tokyoites de plusieurs daimyos. Le nom Shiodome, littéralement « qui retient la marée », est vraisemblablement une référence à la volonté des Shogun d'éloigner leur château d'Edo (actuel palais impérial) de la baie.

Après la restauration Meiji, le nouveau gouvernement impérial exproprie les daimyos de Shiodome et y fait construire la gare de Shimbashi (新橋停車場, Shinbashi Teishajō?). De 1872 à 1914, elle constitue le terminus dans Tokyo de la ligne Tōkaidō, la première ligne ferroviaire du Japon. En 1914, la ligne est prolongée jusqu'à la gare de Tokyo, la gare de passagers de Shiodome est fermée, et la gare Karasumori sur la ligne Yamanote est renommée « Shimbashi ».

Shiodome reste la première gare de fret de Tokyo, malgré les dégâts causés par le tremblement de terre de Kantō de 1923, qui cause la destruction de l'ancienne gare voyageurs. Après la Seconde Guerre mondiale, la gare devient un centre d'expédition pour les petits colis en provenance ou à destination de Tokyo. La gare est officiellement fermée en 1986, remplacée par d'autres structures plus modernes et plus grandes hors du centre-ville.

En 1995, la métropole de Tokyo adopte un plan de rénovation urbaine de Shiodome. Les travaux commencent peu après et se poursuivent jusqu'en 2006. Treize gratte-ciel sont construits ainsi que de nombreux autres bâtiments. L'ancienne gare de Shimbashi est reconstruite comme monument, mais n'est pas en service.

Géographie[modifier | modifier le code]

Shiodome est un assemblage de onze petits districts ou zones coopératives (街区?), mais on divise généralement le quartier en trois zones :

  • La première, Shiodome SIO-SITE (シオサイト, Shiosaito?), contient les gratte-ciel, ainsi que les hôtels et restaurants. Elle est juste à l'est de la gare de Shimbashi.
  • La deuxième, qui forme une zone coopérative à elle seule, est le district de l'ouest (西街区?), situé à l'ouest de la voie ferrée JR et où se trouvent des immeubles d'habitation de style européen.
  • La troisième, au sud, est une zone résidentielle ; on y trouve trois immeubles de grande taille, ainsi qu'un petit parc.

Principaux bâtiments du quartier[modifier | modifier le code]

On y trouve, entre autres bâtiments :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Shiodome » (voir la liste des auteurs)

Sur les autres projets Wikimedia :