Shinjuku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nishi Shinjuku
Situation de Shinjuku-ku dans la Préfecture de Tokyo

Shinjuku (新宿区, Shinjuku-ku?) est l'un des 23 arrondissements spéciaux (, ku?) fondés en 1947 en remplacement de la municipalité de Tokyo. En 2008, sa population était de 313 806 personnes pour une superficie de 18,23 km2. C'est là que se trouve le gouvernement de la préfecture de Tokyo.

Shinjuku est l'arrondissement de Tokyo comptant le plus grand nombre d'étrangers. Au 1er octobre 2005, on en comptait 29 353 de 107 nationalités différentes.[réf. nécessaire] Il s'agit d'abord de ressortissants de Corée (du Nord et du Sud), de Chine, de France, de Birmanie et des Philippines.

De façon plus restreinte, Shinjuku est un quartier situé autour de la gare de Shinjuku. C'est l'un des quartiers les plus animés de Tokyo, mais aussi un haut lieu des affaires abritant le siège de nombreuses grandes sociétés. Parmi les grands magasins du Japon (Isetan, Keiō, Odakyu, Marui, Mitsukoshi, Seibu, Takashimaya et Tōkyū) sont là. On y trouve aussi des cinémas, restaurants, bars, et des hôtels internationaux.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les arrondissements limitrophes de Shinjuku sont : Chiyoda à l'est ; Bunkyō et Toshima au nord ; Nakano à l'ouest, et Shibuya et Minato au sud. Nerima se situe à une centaine de mètres. Le point culminant de Shinjuku est la colline de Hakone, 44,6 m, dans le parc Toyama à l'est des stations de Takadanobaba et de Shin-Okubo. Le point le plus bas est 4,2 m près d'Iidabashi.

À l'ouest de la gare se trouve Nishi-shinjuku (Shinjuku ouest), où se situe le gouvernement métropolitain de Tokyo (東京都庁舎, Tokyo-to Chōsha?, abrégé en Tōchō, la « mairie » centrale). Le bâtiment de la mairie, commencé en 1988 et achevé en 1991, formé de deux tours jumelles de 48 étages, était le plus haut de la ville (242,9 mètres) jusqu'en 2006. Il a été conçu par l'architecte Kenzo Tange et l'accès aux deux tours est libre et gratuit. L'observatoire, à 202 mètres, permet de découvrir de très belles vues d'ensemble de l'est de Tokyo et aussi le sud-ouest, vers le Mont Fuji (quand la météo le permet).

Les environs de la mairie sont composés essentiellement de gratte-ciel, comme la Shinjuku Park Tower ou la tour Tōkyō Opera City.

Quartiers de l'arrondissement de Shinjuku[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Shinjuku comporte de nombreux quartiers dont ceux-ci[1] :

  • Shinjuku, quartier central donnant son nom à l'arrondissement et aussi le quartier autour la station principale, la gare de Shinjuku, et la location du Shinjuku Gyoen, comprenant notamment Shinjuku ni-chōme, le quartier principal des gays au Japon ;
  • Nishi-shinjuku, quartier des gratte-ciel, à l'ouest de la gare de Shinjuku, où se trouve notamment la mairie de Tokyo ;
  • Kabukichō, quartier « chaud » de Shinjuku, célèbre pour ses bars à hôtesses mais aussi pour une forte présence des yakuzas, où est également situé la mairie de Shinjuku-ku ;
  • Okubo, le quartier coréen de Tokyo ;
  • Shinanomachi, quartier près du Stade olympique de Tokyo et d'autres stades sportifs ;
  • Takadanobaba, quartier des étudiants ;
  • Ichigaya, quartier commercial à l'est de Shinjuku, et abritant l'Université Hōsei (法政大学, Hōsei daigaku?).

Histoire[modifier | modifier le code]

Urbanisme dans l'arrondissement Shinjuku

En 1634, pendant l'Époque d'Edo, et à la suite de la construction des douves du Château d'Edo, un certain nombre de temples et sanctuaires ont déménagé vers le quartier de Yotsuya à l'ouest de Shinjuku. En 1698, Naitō-Shinjuku a développé un nouveau tracé d'une route passant désormais par Shinjuku, Kōshū Kaidō, une des cinq routes principales de l'époque. Naitō était le nom de famille d'un Daimyō dont la maison se trouvait dans la région, et est maintenant devenu un parc public, le Shinjuku Gyoen.

En 1920, la ville de Naitō-Shinjuku, qui comprenait une grande partie de l'actuel Shinjuku, a été intégrée dans la ville de Tokyo. L'arrondissement de Shinjuku a commencé à se développer dans sa forme actuelle à la suite du séisme de Kantō en 1923, après que l'on ait découvert que le lieu était une zone sismique stable, car il avait très largement échappé à la dévastation du séisme. Pour cette raison, de nos jours, l'ouest de Shinjuku est une des rares zones de Tokyo comprenant un grand nombre de gratte-ciel.

Gare actuelle de Shinjuku

De mai à octobre 1945, les raids aériens de Tokyo ont détruit près de 90 % des bâtiments autour de la zone de la gare de Shinjuku[2]. Le découpage des différents quartiers de Tokyo, comprenant celui de Shinjuku, est resté le même car la plupart des routes et des rails ont résisté bien que très largement endommagés après les bombardements. Ils sont au cœur-même de Shinjuku pour la construction d'après guerre. Seul le quartier de Kabuki-cho a nécessité un plan de reconstruction intégral[3].

L'actuel découpage de l'arrondissement est défini le 15 mars 1947, avec la fusion des quartiers de Yotsuya, Ushigome, et Yodobashi dès lors compris dans l'arrondissement de Shinjuku. L'arrondissement a hébergé des épreuves d'athlétisme aux jeux olympiques d'été de 1964; le marathon et le 50 kilomètres marche[4].

En 1991, le Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo a déménagé vers le quartier de Marunouchi de Chiyoda vers le bâtiment actuel à Shinjuku (le Tokyo International Forum se trouve désormais dans l'ancien bâtiment du Siège du gouvernement, qui a été laissé vacant).

Économie[modifier | modifier le code]

De nombreuses entreprises ont un siège social ou des bureaux dans l'arrondissement de Shinjuku :

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Comme les autres arrondissements de Tokyo, Shinjuku a un statut équivalent à une municipalité. En 2005, le maire est Mme. Hiroko Nakayama. Le kugikai (conseil) se compose de 38 membres élus. L'adresse de la mairie est 1-4-1 Kabukicho.

Transport[modifier | modifier le code]

Rail[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs gares dans l'arrondissement et parmi elles, la gare de JR Est Shinjuku, qui voit plus de deux millions de passagers par jour, est la station principale. On y compte aussi plusieurs exploitants privés de trains et de métro desservant l'arrondissement.

  • Réseau Tōkyō Métro
    • Marunouchi: les gares sont Yotsuya, Yotsuya Sanchome, Shinjuku Gyoenmae, Shinjuku Sanchome, Shinjuku, Nishi Shinjuku
    • Yurakucho: Ichigaya et Iidabashi
    • Tozai: les gares sont Kagurazaka, Waseda, Takadanobaba, Ochiai
    • Namboku: Iidabashi, Ichigaya, Yotsuya

Universités[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Le district Shinjuku est le lieu principal d'action de nombreux films dont :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Codes postaux des quartiers de Shinjuku-ku
  2. (ja)Histoire de Shinjuku
  3. Ichikawa, 2003
  4. (en)1964 Summer Olympics official report. Volume 2. Part 1. p. 74.
  5. "Head Office & Japanese Facilities." Seiko Epson. Récupérée le 13 janvier 2009.
  6. (en)"Contact Us." Atlus. Récupérée le 13 février 2009.
  7. (en)"Company Profile." Nissin Foods. Retrieved on August 15, 2009.
  8. "会社概要." Airtransse. Récupérée le 20 mai 2009.
  9. (ja)"会社情報." Shinchosha. Récumérée le 17 juin 2011. "〒162-8711 東京都新宿区矢来町71"
  10. (ja)"会社概要." Futabasha. Récupérée le 7 janvier 2011. "所在地 〒162-8540 東京都新宿区東五軒町3-28" (GIF map of location) (PDF of location)
  11. "会社概要." Yoshinoya. Récupérée le 25 janvier 2011.
  12. (ja)"Company Info." H.I.S. Retrieved on March 11, 2010.
  13. (en)"[1]." Fuji Heavy Industries et Subaru.
  14. "Corporate Data." Taisei Corporation. Récupérée le 20 janvier 2012. "Head Office 1-25-1, Nishi-Shinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo 163-0606"
  15. (ja)"Home." Enoki Films. Récupérée le 23 mars 2014. "Enoki Bldg., No. 2, 1-30-10 Shinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo 160-0022 Japan"
  16. (en)"About Us." Jorudan. Récupérée le 12 septembre 2010. "Zip Code 160-0022 2-1-9 Shinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo, Japan"
  17. (en)"Headquarter." Jorduan. Récupérée le 7 janvier 2009. "ZIP 160-0022 2-1-9 Shinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo, Japan" (map)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :