Raion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rayon.

Un raion ou raïon (en russe, en ukrainien et en bulgare : район ; en biélorusse : раён ; en roumain : raion ; en azéri : rayon ; en letton : rajons ; en géorgien : რაიონი) est le terme utilisé dans plusieurs États de l'ancien bloc communiste pour désigner deux types de subdivisions administratives : une subdivision territoriale ou une subdivision de ville. Le terme provient du mot français « rayon » pris dans le sens géométrique à partir du chef-lieu[1].

Le raion est une subdivision territoriale en Azerbaïdjan, en Biélorussie, en Géorgie, en Lettonie, en Moldavie, en Russie, en Ukraine, en Bulgarie et dans certains autres pays de l'ex-Union soviétique. En tant que subdivision administrative, le terme a été introduit par la réforme de l'administration soviétique de 1923-1929, qui a transformé en grande partie les volosts et les ouïezds de l'Empire russe en « raions », puis exporté dans les pays annexés en 1940-1945 et dans les pays satellites.

Un raion est généralement une subdivision de deuxième niveau. Il peut s'agir d'une subdivision :

Théoriquement, les raions étaient censés avoir un certain degré d'autonomie, sous la forme d'un conseil du district (raïsoviet) élu par le peuple, et/ou d'un chef de l'administration locale, soit élu, soit nommé. Dans la pratique, c'est le Parti unique qui présentait ses « candidats », que les « électeurs » devaient élire à la quasi-unanimité. Ce type de pratique a disparu depuis 1989 dans certains pays comme la Bulgarie, mais perdure dans d'autres comme la Biélorussie.

Rajoni en Bulgarie[modifier | modifier le code]

Eurostat subdivise la Bulgarie en deux rajoni : Severina i Istochna Bulgaria et Yugozapadna i Yuzhna Tsentralna Bulgaria[2]. Ces subdivisions correspondent au premier niveau de nomenclature d'unités territoriales statistiques de la Bulgarie.

Raions dans la fédération de Russie[modifier | modifier le code]

La subdivision en raions est largement restée en place après la désagrégation de l'Union soviétique. Dans certains pays, comme la Moldavie, elle a même été remise en place par le gouvernement à dominance communiste élu en 2001, après avoir été réformée en 1998 par le gouvernement pro-européen précédent. Dans d'autres régions, la trame administrative n'a pas été modifiée, mais la terminologie a changé pour refléter des spécificités locales, comme :

  • en République de Carélie, les raions coexistent avec les volosts (волости). Les deux types sont considérés comme étant de même niveau administratif.
  • en République de Sakha (l'ancienne Iakoutie), avec les oulous (улус).
  • en République de Touva, avec les kojououn (кожуун).

Traduction du terme russe район en français[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de traduction universellement admise du mot « raion » en français. On trouve parfois « arrondissement », plus souvent « district », parfois « comté » (surtout dans les traductions depuis l'anglais utilisant county pour le raion) voire « cercle » (dans des traductions depuis l'allemand utilisant Kreis pour le raion). Ce flou entretient la confusion pour trois raisons :

  • aucune de ces traductions ne correspond exactement à ce qu'est l'unité administrative nommée « raion » dans le pays considéré ;
  • le mot район est généralement appliqué à deux types d'unités administratives en Russie :
  1. -un район représente un arrondissement d'une grande ville (Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni Novgorod et beaucoup d'autres) ;
  2. -un район représente également une subdivision territoriale, un territoire autour d'une ville/un grand village, considéré comme районный центр (centre de raion).
  • le mot « district » est appliqué surtout pour traduire la notion de федеральный округ (district fédéral), introduite par Vladimir Poutine, qui est beaucoup plus vaste qu'un raion.

C'est pourquoi il est préférable d'utiliser simplement raion ou raïon, le nom local dans son sens local, comme on le fait d'ailleurs pour la plupart des divisions administratives des divers états.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Merriam-Webster's Third New International Dictionary (1961, repr. 1981), s.v. raion.
  2. http://simap.europa.eu/codes-and-nomenclatures/codes-nuts/codes-nuts-table_fr.htm

Articles connexes[modifier | modifier le code]