Administration territoriale de la Bulgarie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

L’organisation territoriale de la Bulgarie est dominée par les 28 oblasti. Cependant, cet échelon n'est pas le seul. En effet, les oblasti sont compris dans des régions de planification, elle-même intégrée dans des rajoni. Les oblasti sont aussi divisés en obchtini eux-mêmes subdivisés en naseleni mesta.

Rajoni[modifier | modifier le code]

Article connexe : Raion.

Eurostat subdivise la Bulgarie en deux rajoni : Severina i Istochna Bulgaria et Yugozapadna i Yuzhna Tsentralna Bulgaria[1]. Ces subdivisions correspondent au premier niveau de nomenclature d'unités territoriales statistiques de la Bulgarie.

Région de planification[modifier | modifier le code]

La région de planification (Район за планиране) est une subdivision de la Bulgarie dont le but principal est statistique. Elles répondent aux exigences d'Eurostat. Elles correspondent au second niveau de la nomenclature d'unités territoriales statistiques de la Bulgarie[2].

Régions de planification de la Bulgarie.

Oblasti[modifier | modifier le code]

Article connexe : Oblast (Bulgarie).

Chacun des 28 oblasti porte le nom de la ville qui en est le chef-lieu, et où siège un « gouverneur régional » (en bulgare oбластен управител = oblasten oupravitel), dont le rôle est plus ou moins comparable à celui d'un préfet de département en France.

Oblasti de la Bulgarie depuis 1999.

Obchtini[modifier | modifier le code]

En dehors de cet échelon régional existe un échelon local, celui des « commune » (en bulgare : oбщинаobchtina – au singulier, oбщиниobchtini – au pluriel), au sein desquelles chaque ville et village conserve une personnalité propre, même si une intercommunalité semble avoir existé dès le milieu du XIXe siècle.

Les obchtini sont gérées par un conseil municipal (en bulgare : Общински съвет = obchtinski savet) élu pour 4 ans, lequel délègue le pouvoir exécutif de la commune à un maire (en bulgare : кмет = kmet). Dans certaines localités (villes ou villages) composant la commune, il existe un « maire délégué » (en bulgare : кмет или наместник = kmet ili namestnik) plus particulièrement chargé des relations entre la municipalité et la population de cette entité locale.

Naseleni mesta[modifier | modifier le code]

Administration locale dans la constitution bulgare[modifier | modifier le code]

La constitution du 13 juillet 1991 traite des subdivisions administratives dans son chapitre VII, intitulé « Autogestion et administration locale » (en bulgare : Местно самоуправление и местна администрация). Ce chapitre est divisé en douze articles (135 à 146) qui ne prévoient expressément que les niveaux régional (oblast) et municipal (obchtina), tout en laissant ouverte la possibilité de création d'autres niveaux intermédiaires, par exemple pour la coopération intercommunale, avec l'approbation du législateur.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]