Alpinum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin alpin du jardin botanique de Munich.
Jardin alpin de Bielefeld.

L'alpinum ou jardin alpin est un jardin botanique alpin spécialisé dans la collection et la culture des espèces végétales poussant naturellement à de hautes altitudes à travers le monde (Caucase, Pyrénées, Rocheuses, Alpes et jusqu’à l’Himalaya).

Ces espèces poussent dans des conditions naturelles sévères, vents violents, températures extrêmes, cycle de végétation très court, forte insolation riche notamment en ultraviolet, humidité et nébulosité importante, période de neige relativement longue.

Il se peut, comme au Jardin des Plantes du Muséum national d'histoire naturelle à Paris, que l'alpinum soit une partie d'un jardin botanique plus grand.

Il se peut également, comme dans le cas de l'agglomération du grand Nancy, que le jardin botanique soit proche d’une grande ville et possède à la fois un alpinum et un jardin d'altitude présentant l'avantage de montrer à la fois les espèces végétales dans un jardin et dans leurs milieux naturels d'altitude.

Autre cas : l'alpinum en haute montagne c'est alors un jardin botanique spécialisé, il en existe une dizaine dans les Alpes françaises…

Généralement, ce type de jardin possède la caractéristique de n’être ouvert qu’une petite partie de l’année. La saison de fermeture allant avec la mauvaise saison et donc l’enneigement.

Une collection de plantes et de roches[modifier | modifier le code]

Plus qu'une collection de plantes cela peut être aussi une très jolie collection de roches locales car en haute montagne les plantes sont souvent accrochées à la roche mère nourricière de nature fort différente.

Missions dans les jardins alpins (alpinums)[modifier | modifier le code]

Fleur de Tradescantia au jardin alpin du Jardin des plantes de Paris.

Elles sont globalement les mêmes que celles d’un Jardin botanique classique mais adaptées à leur thématique :

  • des missions récréatives pour l’accueil touristique ;
  • des missions d'étude et de conservation de la flore alpine avec l'expertise botanique et la conservation d'espèces rares des hautes montagnes ;
  • des missions pédagogiques et éducatives à travers une sensibilisation du grand public à la biodiversité des flores d'altitude ;
  • des missions scientifiques.

Organisation des collections[modifier | modifier le code]

La présentation des collections des plantes alpines se fait généralement sous forme de rocailles artificielles répondant aux besoins de présentation et d’intégration aux paysages souvent grandioses.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :