Mimi Aguglia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mimi Aguglia

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Le Banni (1943)

Nom de naissance Gerolama Aguglia
Surnom Mimi (Mimì)
Naissance 21 décembre 1884
Palerme
Sicile, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne (d'origine)
Drapeau des États-Unis Américaine (naturalisée)
Décès 31 juillet 1970 (à 85 ans)
Los Angeles (Woodland Hills)
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Le Banni (1941)
Tourment (1950)
La Rose tatouée (1955)

Gerolama[1] « Mimi » (« Mimì ») Aguglia, née le 21 décembre 1884 à Palerme[2] (Sicile, Italie), morte le 31 juillet 1970 à Los Angeles — Quartier de Woodland Hills (Californie, États-Unis), est une actrice d'origine italienne, naturalisée américaine en 1945.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographiée vers 1920

En 1900 (à 16 ans), Mimi Aguglia débute au théâtre en Sicile. Elle intègre en 1904 la troupe itinérante se produisant en dialecte sicilien (Compagnia drammatica dialettale siciliana) du dramaturge Nino Martoglio et de l'acteur Giovanni Grasso (en), puis en 1908, la troupe également itinérante (Nuova compagnia italiana) du baron Vincenzo Ferraù (dont elle est un temps la compagne). Ainsi, elle se produit en tournée dans son île natale (notamment à Catane et à Palerme), la péninsule italienne (ex. : à Milan et à Rome) et à l'étranger (à Londres, à Paris, en Amérique — du Nord et du Sud —, entre autres). Par exemple, en 1908, elle débute à New York dans la pièce Malia (Malìa) de son compatriote Luigi Capuana. Et elle joue à Broadway fin 1919-début 1920, dans une pièce américaine.

Au début des années 1920, Mimi Aguglia s'établit définitivement aux États-Unis et obtient la citoyenneté américaine en 1945. C'est pourquoi elle apparaît au cinéma américain, d'abord comme figurante dans un film muet de 1924, puis dans huit films parlants tournés en langue espagnole, sortis de 1931 à 1935. Enfin, elle collabore à vingt-deux autres films américains, de 1937 à 1957 ; parmi eux, mentionnons Le Banni d'Howard Hughes (1943, western avec Jack Buetel et Jane Russell), Tourment de John Sturges (1950, avec June Allyson et Dick Powell), ou encore La Rose tatouée de Daniel Mann (1955, avec Anna Magnani et Burt Lancaster).

À la télévision, elle contribue à trois séries américaines, en 1950, 1956 et 1964.

Elle est la mère de l'actrice américaine Argentina Brunetti (1907-2005).

Théâtre (sélection de pièces)[modifier | modifier le code]

Dans la pièce Malia, en 1908

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Films américains uniquement
De g. à d. : Victor Mature, Tommy Cook, Richard Conte et Mimi Aguglia, dans La Proie (1948)

À la télévision (séries)[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Felice Cappa, Piero Gelli et Marco Mattarozzi, Dizionario dello spettacolo del '900 (it), Baldini & Castaldi, Milan, 1.315 pp.
  • 2005 : Argentina Brunetti, In Sicilian Company (en) (roman/autobiographie), BearManor Media, Duncan, 280 pp.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. ou Girolama, selon les sources.
  2. Selon certaines sources (dont l'IMDb ci-dessus), Mimi Aguglia est née à Catane.