Miles Hyman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hyman.
Miles Hyman au salon du livre Radio France, 26 novembre 2011

Miles Hyman, né à Bennington, dans le Vermont, en 1962, est un illustrateur américain.

Il étudie la peinture dans la Buxton School de Williamstown dans le Massachusetts puis les arts graphiques à la Wesleyan University. Il arrive à Paris en 1985 et étudie à l'École des beaux-Arts auprès d'Henri Clement. Il commence sa carrière d'illustrateur en 1987 dans le magazine Lire. Puis il publie aux éditions Autrement, Eden et Futuropolis. Il crée les couvertures de nombreux livres aux éditions Denoël, Gallimard, Le Seuil, Simon & Schuster, Actes Sud, etc. Il est par ailleurs l'illustrateur attitré de la collection Le Poulpe aux éditions de La Baleine. Il est présent dans de nombreux supports de la presse magazine et montre régulièrement son talent dans la communication (Louis Vuitton, IBM, Canal+, etc.)
En 1994, Miles Hyman part pour Los Angeles où il vit pendant huit ans avant de retourner en France en 2002 où il vit actuellement. Il continue à collaborer avec des éditeurs français et américains, tels que Viking-Penguin, Sterling Page d'aide sur l'homonymie, Random House, Denoël, Gallimard Jeunesse et Casterman. Il est également le dessinateur attitré des couvertures de la série de romans policiers du Poulpe.

Son travail a été montré au Palais de Tokyo en 1990, et dans diverses galeries à travers le monde : Galerie Rohwedder et Galerie Medicis à Paris, Galerie Papiers Gras à Genève, Galerie Maeght à Barcelone et Galerie Michael à Beverly Hills.

Publications[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Marc Villard, " Chroniques ferroviaires ", Futuropolis, 1989
  • John Dos Passos, Manhattan Transfert, Futuropolis Gallimard, 1990
  • Joseph Conrad, L'Agent secret, Futuropolis Gallimard, 1992
  • Philippe Djian, Lorsque Lou, Futuropolis Gallimard, 1992 (réédition 2008)
  • Michel Grisolia, L'été rouge, Hachette, 1996 (rééd. 2004)
  • Jean-Jacques Tupet, La nuit de la louve, Bayard Poche, coll. Je Bouquine, 1996
  • Marc Villard, " Pigalle ", Eden, 2000
  • Dylan Thomas, Un noël d'enfance au pays de Galles, Denoel, 2005
  • Vincent Rea, New York, Itinéraires, Casterman/Lonely Planet, 2010
  • Philippe Paringaux, Images Interdites, Casterman, 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]