Guillaume IV de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guillaume IV de Toulouse († 1094) est un comte de Toulouse de 1060 à 1094. Il est fils de Pons, comte de Toulouse, et d’Almodis de la Marche.

Il succède à son père en 1060 et hérite de la plus grande partie de ses biens, son frère Raymond n’ayant que les comtés de Saint-Gilles, de Nîmes, de Narbonne. Il semble pourtant que Raymond partage avec lui le titre de comte de Toulouse, comme l’indique une charte de 1088 qui lui attribue entre autres ce titre. En 1065, à la mort de leur cousine Berthe, comtesse de Rouergue, Raymond s’empare de son comté ainsi que du marquisat de Gothie et du duché de Narbonne[1] sans que Guillaume ne fasse quelque chose pour l’en empêcher. Contrairement à son père et à son frère, c'est un homme peu ambitieux et peu porté sur les armes[2].

Guillaume épouse en premières noces une Mathilde, puis en secondes noces (en 1080) Emma de Mortain, fille de Robert de Conteville, comte de Mortain et de Mathilde de Montgomery. Cette dernière donne naissance à :

Guillaume meurt en 1094 probablement au cours d'un pèlerinage en Terre sainte[3]. Le testament de son père, Pons, spécifiait que si Guillaume décédait sans fils, ses terres reviendraient à son fils cadet Raymond. Celui-ci succède à Guillaume en 1094 sous le nom de Raymond IV. Au départ de ce dernier en Terre sainte Guillaume d'Aquitaine revendiquera plusieurs fois le comté de Toulouse au nom de sa femme. Il occupera même Toulouse au début du XIIe siècle.

Ascendance[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. titres cependant théoriques et n’offrant qu’une suzeraineté sur des territoires, la ville étant gouvernée par des vicomtes.
  2. Déjean 1979, p. 25.
  3. Déjean 1979, p. 26.