Aimery IV de Thouars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aimery IV de Thouars, il est né vers 1024 à Thouars et il meurt en 1093. C'est le fils de Geoffroy II et d'Agnès de Blois, fille du comte Eudes Ier de Blois.

Ce fut un homme de guerre, mais aussi un homme de culture et de savoir, ce qui était rare à cette époque brutale.

En 1055 il commence par s'allier à Geoffroy Martel, comte d'Anjou contre Guillaume, duc de Normandie, et il participe au siège d'Ambrières, un château construit par Guillaume à la frontière du comté du Maine.

Après un séjour à Thouars en 1056, il part donc assister le duc d'Aquitaine Guillaume VIII de Poitiers (appelé Guy-Geoffroy) pour se battre contre les Sarrazins en Espagne. Il participe à la prise de Barbastro et en ramène un riche butin dans sa ville de Thouars.

En 1066, il fait partie de l'armée que Guillaume le Conquérant emmène pour conquérir l'Angleterre. À la bataille d'Hastings du 14 octobre 1066, il y commande un corps d'armée composé de Poitevins, de Bretons et d'Angevins. Aimery IV ne voulut pas se fixer en Angleterre, il reçut en contrepartie de grandes sommes d'argent.

De retour à Thouars, il fait reconstruire le château en 1080. Comme Aimery IV est aussi seigneur de La Chaize (près de La Roche-sur-Yon), il y fait construire un château à côté duquel il fait construire une église dédiée à saint Nicolas.

Au début des années 1090, il fait la guerre à Pierre de Mortagne et prend son château. Enfin il meurt assassiné par deux de ses chevaliers en 1093. Il a été inhumé dans l'église Saint Nicolas de la La Chaize.

Vers 1045, il épousa Aremgarde de Mauléon (v. 1030-v. 1070) fille de Geoffroy de Mauléon et sœur de Raoul de Mauléon. Ils eurent comme enfants:

  • Aimery (1090)
  • Raoul (1060-1092) celui-ci est la tige des seigneurs de Mauléon
  • Aliénor ou Éléonore (1050-1093) qui épousa Boson II Vicomte de Chatellerault (1050-1092).
  • Hildegarde, épouse vers 1065 Hugues VI de Lusignan dit le Diable.

En 1070, il épousa Ameline qui lui donna: