Liste des rois de Jérusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armes du royaume de Jérusalem

Le royaume de Jérusalem fut fondé par des princes chrétiens à la fin de la première croisade, lorsqu'ils s'emparèrent de la ville. C'est l'un des États latins d'Orient. On peut distinguer plusieurs périodes dans son histoire : celles où le titre de roi de Jérusalem est associé à la mainmise croisée sur la ville (1099 - 1187 et 1229 - 1244), et celles où le titre représente le plus haut niveau de suzeraineté des croisés en Terre sainte, mais durant lesquelles la ville en elle-même n'appartient pas aux soldats croisés.

Le royaume de Jérusalem fut créé en 1099 après la prise de la ville, et ne disparut réellement qu'avec le départ des derniers croisés de Tortose en août 1291, soit moins de deux siècles plus tard.

Les rois occidentaux qui, postérieurement à la disparition des États chrétiens de Terre sainte, se revendiqueront Rois de Jérusalem, dont parmi eux les rois de France, ne sont pas repris ici.

1099 - 1187 : le royaume à Jérusalem[modifier | modifier le code]

Jérusalem tombe aux mains de Saladin le . Le nom de royaume de Jérusalem restera l'appellation officielle du royaume croisé de Terre Sainte, que le titulaire règne ou pas sur la ville sainte (elle sera effectivement incluse dans le royaume de 1229 à 1244).

1187 - 1291 : le royaume à Saint-Jean-d'Acre[modifier | modifier le code]

La perte de Jérusalem n'empêche pas les luttes internes dans le camp franc entre les époux des deux filles d'Amaury Ier. En 1192, un accord est trouvé entre les compétiteurs Guy de Lusignan et Conrad de Montferrat : le premier reçoit Chypre et le second ce qui reste du royaume de Jérusalem.

En 1243, les seigneurs se débarrassent des forces de Frédéric II et organisent un gouvernement collégial. Ils maintiennent la fiction d'une royauté, mais celle-ci est purement nominale et les rois ne sont jamais venus dans le royaume. Plusieurs membres de la famille royale se proclament régents du royaume, sans vraiment assumer le gouvernement.

Rois de Jérusalem

Régents de Jérusalem

Chefs de gouvernement

En 1268, à la mort de Conradin, deux de ses cousins revendiquèrent le trône :

Armes des rois de Chypre et de Jérusalem
En 1277, elle vend ses droits sur le royaume à Charles d'Anjou, frère de Saint-Louis.
Armes de Charles d'Anjou

En 1291, la ville de Saint-Jean-d'Acre, dernier bastion latin en Palestine, tombe aux mains des musulmans. La royauté de Jérusalem ne devient plus qu'un titre prestigieux mais vain.

Prétendants depuis 1291[modifier | modifier le code]

C'est un titre qui subsiste longtemps après la disparition du royaume, et encore de nos jours.

Après la prise de Saint-Jean-d'Acre, deux lignées revendiquent le titre :

Généalogie[modifier | modifier le code]

Eustache II de Boulogne
│
├──> Godefroy de Bouillon
│
└──> Baudouin Ier
     X1) Godehilde de Tosny
     X2) Arda
     X3) Adélaïde de Savone
Hugues, comte de Rethel
│
├──> Baudouin II, cousin de Baudouin Ier
│    X Morfia de Matalya
│    │
│    ├──> Mélisende
│    │    X  Foulques d'Anjou
│    │    │
│    │    ├──> Baudouin III
│    │    │    X Théodora Comnène
│    │    │
│    │    └──> Amaury I
│    │         X1) Agnès de Courtenay-Edesse
│    │         X2) Marie Comnène
│    │         │
│    │         ├─1> Sibylle
│    │         │    X1) Guillaume de Montferrat
│    │         │    X2) Guy de Lusignan
│    │         │    │
│    │         │    └─1> Baudouin V
│    │         │
│    │         ├─1> Baudouin IV le lépreux
│    │         │
│    │         └─2> Isabelle Ier
│    │              X1) Onfroy de Toron
│    │              X2) Conrad de Montferrat
│    │              X3) Henri II de Champagne
│    │              X4) Amaury II de Lusignan
│    │              │
│    │              ├─2> Marie de Montferrat
│    │              │    X Jean de Brienne
│    │              │    │
│    │              │    └──> Isabelle II
│    │              │         X Frédéric II de Hohenstaufen
│    │              │         │
│    │              │         └──> Conrad IV
│    │              │              X Elisabeth de Bavière
│    │              │              │
│    │              │              └──> Conrad V
│    │              │
│    │              ├─3> Alix de Champagne, régente
│    │              │      X1) Hugues Ier de Lusignan roi de Chypre
│    │              │      X2) Bohémond V d'Antioche
│    │              │      │
│    │              │      ├──> Marie de Lusignan
│    │              │      │    X Evrard de Brienne
│    │              │      │    ⇒ leurs descendants ne semblent pas avoir eu de prétentions sur le titre
│    │              │      │
│    │              │      ├──> Isabelle, régente
│    │              │      │    X Raymond de Poitiers-Antioche
│    │              │      │    │
│    │              │      │    └──> Hugues III de Lusignan, roi de Chypre
│    │              │      │         X Isabelle Ibelin
│    │              │      │         │
│    │              │      │         ├──> Jean Ier de Lusignan, roi de Chypre et roi titulaire de Jérusalem
│    │              │      │         │
│    │              │      │         └──> Henri II de Lusignan, roi de Chypre
│    │              │      │              X Isabelle d'Arménie
│    │              │      │
│    │              │      └──> Henri Ier, régent, roi de Chypre
│    │              │           X Plaisance d'Antioche, régente
│    │              │
│    │              ├─3> Philippa de Champagne
│    │              │    X Erard de Brienne
│    │              │
│    │              └─4> Mélisende de Lusignan
│    │                   X Bohémond IV, prince d'Antioche
│    │                   │
│    │                   └──> Marie d'Antioche, prétendante, vend ses droits à Charles d'Anjou
│    │ 
│    ├──> Alix de Jérusalem  X  Bohémond II d'Antioche
│    │
│    └──> Hodierne  X  Raymond II de Tripoli
│
└──> Hodierne  X  Roger de Salerne, régent d'Antioche

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]