M29 Weasel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
M29 Weasel
'M29 Weasel transportant des blessés - Belgique, 1944
'M29 Weasel transportant des blessés - Belgique, 1944
Caractéristiques générales
Équipage
Longueur 3 (M29) ou 4,40 (M29c) m
Largeur 1,7 m
Hauteur 1,79
Masse au combat 1700 ou 2740 kg / 550 kg (charge utile et carburant)
Mobilité
Moteur 2780 cm3, essence
Puissance 75 ch
Vitesse sur route 58 km/h (M29C : 6 km/h sur l'eau)
Puissance massique
Autonomie

Le M29 Weasel est une chenillette construite par la firme automobile Studebaker dans son usine de South Bend, dans l'Indiana (U.S.A.), de l'été 1943 à l'été 1945 en 15 000 exemplaires environ.

Historique[1][modifier | modifier le code]

La firme Studebaker reçût en mai 1942 un contrat pour un véhicule adapté au transport sur la neige et la glace. Deux véhicules chenillés, les T15 et T24 Weasel, constituent les prototypes du M29, industrialisé en 1943. Les 4 476 premiers exemplaires étaient du type M29, tandis que les 10 647 suivants étaient du type M29C, ces derniers pouvant recevoir un équipement amphibie les destinant aux régions marécageuses.

La chenillette Weasel fut utilisée par l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale pour le transport de troupes, de blessés, et de matériel. L'engin fut affecté à d'autres missions, la reconnaissance, la pose de lignes téléphoniques, le ravitaillement, les patrouilles et le sauvetage, principalement en Alaska, au Canada, au nord des U.S.A., en France, Italie, Belgique, Allemagne, ainsi que dans le sud-est asiatique.

Les M29C furent utilisés par la suite par l'armée française de 1947 à 1962[2] , d'abord par le Corps expéditionnaire français pendant la guerre d'Indochine (où il reçut le surnom de "Crabe"), puis lors de la guerre d'Algérie, les derniers exemplaires étant stockés à Madagascar.

Quelques-uns de ces véhicules terminèrent leur carrière aux expéditions polaires américaines, australiennes ou encore françaises. Les Expéditions polaires françaises en utilisèrent ainsi une cinquantaine, de la fin des années 1940 au début des années 1990, tant en Arctique (Groenland) qu'en Antarctique (Terre Adélie principalement), surtout en version M29C[3]. Ils serviront d'inspiration pour construire une version modernisée française, le HB 40 surnommé Castor et mis en service à partir de 1967 [4].

Descriptif[modifier | modifier le code]

  • Qualités des M29 et M29C : le passage sur terrain neigeux, sableux, boueux et pour le M29C amphibie, la traversée des plans d'eau sont possibles.
  • Défauts des M29 et M29C : les chenilles nécessitent un graissage quotidien et sont fragiles sur terrain dur. La consommation d'essence est importante.
  • Pente maxi en terrain dur, 45°, températures d'utilisation de -40 à +48°C, pression au sol en charge de 0,109 à 0,176 kg/cm3 selon versions.

Une version lance-flammes a également été utilisée [...à compléter...] : [img:[4]]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. Bishop 2002 ; Hyde 2013
  2. Dunstan 2004
  3. Transpol'air. Les raids polaires des Expéditions Polaires Françaises. Le choix du weasel M 29C - [1]
  4. Transpol'air. Les raids polaires des Expéditions Polaires Françaises. Véhicules à chenilles " Castor" - Hotchkiss HB 40 - [2] ; Transpol'air. Les raids polaires des Expéditions Polaires Françaises. Caractéristiques du HB - Hotchkiss (Issues du Manuel d'Opérations - E.G.I.G - E.P.F. 1967-1968. Expédition Glaciologique Internationale au Groenland) [3]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bishop 2002 : Chris Bishop, The Encyclopedia of Weapons of World War II, Sterling Publishing Company, Inc., 2002, M29C Weasel, p. 70
  • Dunstan 2004 : Simon Dunstan, Vietnam Tracks: Armor in Battle 1945-75, Osprey Publishing, 2004, p. 11
  • Bradford 2009 : George Bradford, Allied Armored Fighting Vehicles: 1:72 Scale, Stackpole Books, 2009, p. 19 et 38
  • Hyde 2013 : Charles K. Hyde, Arsenal of Democracy: The American Automobile Industry in World War II, Wayne State University Press, 2013, p. 159-160

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Weasel M29C Jean Erisay sur le site du Musée de Tosny Eure Normandie
  • ASSOCIATION DE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE HISTORIQUE MILITAIRE - Weasel M29 [5] ; Vidéo Weasel M29C [6]