T18 Boarhound

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
T18E2
Image illustrative de l'article T18 Boarhound
Caractéristiques de service
Utilisateurs Armée de terre britannique
Production
Unités produites une trentaine
Caractéristiques générales
Équipage 5 personnes
Longueur 6,2 m
Largeur 3,1 m
Hauteur 2,6 m
Masse au combat 26,8 tonnes
Blindage et armement
Blindage 9,5—50,8 mm
Armement principal 1 canon 57 mm Gun M1
Armement secondaire 2 mitrailleuses Browning M1919A4
Mobilité
Moteur 2 GMC 6 cylindres
Puissance 2 x 125 ch
Suspension 8 roues motrices
Vitesse sur route 80 km/h
Puissance massique 9,4 ch/tonne
Autonomie 400 km

Le T18 Boarhound est une automitrailleuse américaine produite en petite quantité pour l'armée de terre britannique durant la Seconde Guerre mondiale (30 exemplaires environ).

Histoire[modifier | modifier le code]

En juillet 1941, le Corps du génie de l'armée américaine publia des caractéristiques pour une automitrailleuse lourde destinée aux Britanniques (ainsi que pour une automitrailleuse standard, qui débouchèrent sur la T17 Staghound). Le prototype fut construit en 1942 par Yellow Coach Company. C'était un grand véhicule à huit roues motrices et aux quatre roues avant directrices. Son épais blindage portait son poids à 26 tonnes, à peu près le poids d'un char moyen de l'époque. Il était armé d'un canon antichar M3 de 37 mm (le même que le Char M3 Lee) dans une tourelle, avec une mitrailleuse coaxiale de calibre .30 et une autre à l'avant de la caisse. À cette date, il était évident que les performances antichar du canon de 37 mm étaient insuffisantes et pour la version de production, le T18E2, celui-ci fut remplacé par le 57 mm Gun M1, la variante américaine du canon britannique Ordnance QF 6 pounder. Le T18 fut nommé par les Britanniques Boarhound, littéralement « chien de chasse au sanglier ».

L'armée de terre des États-Unis n'avait manifesté aucun intérêt pour le véhicule. L'armée de terre britannique en commanda 2 500, mais les coûts de production élevés et la mauvaise coopération firent annuler la commande après livraison de seulement 30 exemplaires. Ceux-ci ne furent jamais utilisés au combat.

Le seul exemplaire survivant est exposé au Musée des blindés de Bovington, dans le Dorset.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • T18 - version originale avec canon M3 de 37 mm.
  • T18E1 - version à six roues - annulée.
  • T18E2 - version avec canon M1 de 57 mm.

Références[modifier | modifier le code]

  • SNL G133
  • George Forty - World War Two Armoured Fighting Vehicles and Self-Propelled Artillery, Osprey Automotive.
  • David Haugh, T18E2 data sheet Warwheels.net

Liens externes[modifier | modifier le code]