Ludwig Donath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ludwig Donath

Description de cette image, également commentée ci-après

Ludwig Donath (à gauche) et Paul Newman,
dans Le Rideau déchiré (1966)

Naissance
Vienne
Drapeau de l'Autriche Autriche
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autrichienne
Décès (à 67 ans)
New York (État de New York)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Acteur
Films notables Gilda (1946)
Passion fatale (1949)
Le Grand Caruso (1951)
Le Rideau déchiré (1966)

Ludwig Donath (parfois crédité Louis Donath) est un acteur autrichien, né à Vienne (Autriche) le , décédé d'une leucémie à New York (État de New York, États-Unis) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ludwig Donath débute au théâtre en 1919, au Volkstheater (Vienne) (en). Puis il se produit également au Théâtre Kammerspiele de Munich et à Berlin (entre autres), jusqu'en 1933. Cette année-là, avec l'accession au pouvoir en Allemagne d'Adolf Hitler, il choisit de quitter ce pays, étant opposé au nazisme. En 1937-1938, il joue encore au Theater an der Wien (à Vienne), mais suite à l'Anschluss de 1938, il émigre aux États-Unis en 1940 (après un passage par la Suisse) et s'y installe définitivement.

Si l'on excepte un film muet autrichien en 1921 (sa première apparition à l'écran), un film allemand en 1932, et un film suisse en 1938, la filmographie de Ludwig Donath comprend majoritairement des films américains, quarante-cinq au total, entre 1942 et 1953, avant deux derniers films en 1966 (l'ultime est Le Rideau déchiré d'Alfred Hitchcock, un de ses plus connus). Notons que dans les premières années 1940, il participe à plusieurs films de propagande anti-nazie ; mentionnons The Strange Death of Adolf Hitler en 1943, où il personnifie Adolf Hitler et un sosie de celui-ci.

À la télévision, de 1949 à 1966, il apparaît dans trente-deux séries, puis un téléfilm diffusé en 1968 (l'année suivant sa mort).

À New York, Ludwig Donath joue au théâtre à Broadway (et "Off-Broadway"), entre 1951 et 1964, dans six pièces et une comédie musicale (cette dernière, She Loves Me (en), s'inspire d'une pièce ayant fait l'objet de plusieurs adaptations au cinéma, la plus notoire étant The Shop Around the Corner en 1940).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Séries, sauf mention contraire

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

Pièces jouées à Broadway, sauf mention contraire

Liens externes[modifier | modifier le code]