James Penton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

James (Jim) Penton (27 avril 1932 - ) est un professeur émérite d'Histoire de l'université de Lethbridge dans l'Alberta, au Canada.

Parcours professionnel et vie de famille[modifier | modifier le code]

Penton est né au Canada en avril 1932. Pour des raisons médicales, il s'est déplacé à Tucson, en Arizona en 1948 et a épousé Marilyn Kling en 1951, une fidèle Témoin de Jéhovah servant comme pionnier à Pittsburgh, en Pennsylvanie, avec laquelle il a eu trois enfants. Après son mariage, Penton a poursuivi ses études à l'université et a finalement obtenu un diplôme de l'université de l'Arizona en 1956, et a démarré de nouvelles études à l'université de l'État du Iowa immédiatement après. En 1958, il a obtenu une maîtrise en Histoire.

En 1959, avec sa famille, il a migré à Mayaguez, sur l'île de Porto Rico, où il a enseigné brièvement. En 1960, il a enseigné à l'université du Michigan à Marquette, où lui et sa famille ont vécu pendant trois années. Durant l'été 1963, Penton est retourné en Iowa pour remplir sa dissertation doctorale. En 1964, il a trouvé un poste à l'université du Wisconsin, à Whitewater, puis en 1965, à l'université de Calgary en Alberta, puis en 1967 à l'université de Lethbridge, également en Alberta, et ce jusqu'en 1990. Il fut aussi le président de la Société Canadienne de l'Histoire de l'Église.

En 1990, Penton a pris sa retraite anticipée.

Parcours au sein et hors des Témoins de Jéhovah[modifier | modifier le code]

Penton a été un Témoin de Jéhovah de la quatrième génération.

En 1973, il a été nommé ancien, puis en 1975, il a édité le livre Les Témoins de Jéhovah au Canada retraçant les combats juridiques des Témoins dans ce pays. Il a ensuite œuvré dans un comité de liaison hospitalier et, au milieu des années 1970 a pensé faire partie des membres oints, c'est-à-dire du petit groupe ayant une espérance céleste.

Toutefois, après un voyage aux sièges mondiaux de Brooklyn durant l'été 1979, Penton a envoyé une lettre de protestation à la Société Watchtower ayant trait à plusieurs sujets. En conséquence, il fut d'abord radié de sa fonction d'ancien, puis excommunié, avec quinze membre de sa famille et de celle de son épouse.

Depuis, il a édité deux journaux et cinq articles sur les Témoins de Jéhovah. Il est surtout connu pour être l'auteur de deux livres connus sur ce mouvement religieux : Apocalypse retardée : l'Histoire des Témoins de Jéhovah, qui a connu une réédition en 1997, et Les Témoins de Jéhovah et le IIIe Reich : la politique sectaire sous la persécution.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources de l'article[modifier | modifier le code]