J'y suis, j'y reste (Les Simpson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir J'y suis, j'y reste
J'y suis, j'y reste
Saison 7
Épisode no 23

Titre original Much Apu About Nothing
Titre québécois Beaucoup de bruit pour rien
Code de production 3F20
1re diffusion aux É.-U. 5 mai 1996
1re diffusion en France 14 juin 1996
Tableau noir Aucun
Gag du canapé Un chasseur est assis sur le canapé. Homer est allongé au sol comme une peau d'animal, le reste de la famille est exposée en trophée de chasse au-dessus du canapé.
Scénariste David S. Cohen
Réalisateur Susie Dietter
Chronologie
Précédent Grand-Père Simpson et le trésor maudit Homer le rocker Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 7
Liste des épisodes des Simpson

J'y suis, j'y reste (France) ou Beaucoup de bruit pour rien (Québec) (Much Apu About Nothing) est le 23e épisode de la saison 7 de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un ours débarque à Springfield. Finalement, cet être pacifique est renvoyé dans les collines, mais Homer encourage les habitants de Springfield à faire pression sur le maire Quimby pour créer une patrouille anti-ours. Mais, pour les habitants, elle coûte trop cher en taxes.

Quimby accuse alors les immigrés clandestins et lance un référendum sur ce qu'il appelle la « proposition 24 » (expulsion des immigrés). Homer, d'abord pour, constate que son ami Apu, le propriétaire indien du Kwik-E-Mart, est concerné. Apu se fait remettre des faux documents d'identité par des mafieux qui lui recommandent de s'américaniser complètement. Mais Apu se rappelle que ses parents lui ont dit de ne pas oublier qui il est. Il passe alors un examen d'obtention de la citoyenneté américaine pour rester à Springfield. Il réussit, malgré des révisions ratées.

Homer encourage les habitants de Springfield à voter non, mais la loi est adoptée. Les clandestins immigrés, comme l'Écossais Willie, sont expulsés par bateau.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre français (J'y suis, j'y reste) fait référence à une célèbre phrase de Patrice de Mac Mahon prononcée après la bataille de Sébastopol en Crimée "J'y suis, j'y reste".
  • Le titre original (Much Apu About Nothing) fait référence à une comédie de Shakespeare : Much Ado About Nothing, tout comme le titre québécois (Beaucoup de bruit pour rien).
  • Moe dit de l'ours : « plus chic que l'ours moyen » et « il a volé mon pique-nique » est un hommage au personnage de cartoon Yogi l'ours.
  • Le poster I Want You ... Out! fait référence au célèbre poster Uncle Sam army recruitment.
  • Les parents d'Apu ressemblent aux parents du personnage pour lequel il a été nommé, le protagoniste de la Trilogie d'Apu de Satyajit Ray.
  • Après que le maire Quimby a introduit la proposition 24, on voit une photo de Quimby comme une d'Adolf Hitler dans un magazine.
  • L'avion The Bear Control est un B-2 Spirit.
  • Le chant de la foule d'Homer, devant la porte du bureau du maire, répète : « We're here! We're queer! We don't want any more bears! ». C'est une référence à Queer Nation.

Note[modifier | modifier le code]