Henri Hauser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hauser.

Henri Hauser, né le 19 juillet 1866 à Oran de Auguste Hauser et de Zélia Aron. Il est le neveu du publiciste et Homme de lettres Henri Aron (1842-1885), directeur du Journal Officiel avant qu'il soit propriété de l'Etat. Avec une Education au Lycée Condorcet, et ensuite à Normale Sup Henri Hauser est un économiste, historien et géographe français. Il a été Professeur à la faculté des Lettres de Paris, Chargé de cours au CNAM, Professeur à la Sorbonne dans l’entre-deux-guerres. Il a également animé des conférences à Havard. Henri devient spécialiste du XVIème siècle et a été le professeur et le maître de thèse de Fernand Braudel un historien célèbre à la Sorbonne. Henri Hauser a été une personnalité très renommée dans l'entre-deux-guerres, mais sa notoriété s'est un peu estompée.

Henri Hauser a été fait Chevalier de la Légion d’honneur en 1919, et promu Officier en 1934. Une biographie dirigée par Georges-Henri Soutou et Séverine-Antigone Marin lui a été consacrée avec un passage de ses mémoires écrits de ses propres mains, destiné à sa petite-fille. Henri Hauser est aussi le cadet de 5 ans de Félix-Paul Hauser (1861-1916) né également à Oran et qui a fait une longue carrière en Indochine. Félix-Paul Hauser, son frère, administrateur de 1ère Classe des affaires Civiles d'Indochine, a été entre autre successivement Résident-Maire de Tourane (Da Nang) en Annam, de Hanoi et de Haïphong (Tonkin ). Félix-Paul Hauser a été promu à la légion d'Honneur en 1908 suite à son rôle à l'Exposition Coloniale de Marseille en 1906. Henri Hauser est mort le 27 mai 1946 à Montpellier .

Biographie[modifier | modifier le code]

Historien, spécialiste de la Renaissance, de la Réforme et de la Contre-Réforme, il fut professeur d'histoire antique et médiévale à l'université de Clermont-Ferrand (à partir de 1893), d'histoire moderne et de géographie à l'université de Dijon (1903), d'histoire à la Sorbonne (1919-1936) et d'histoire économique à l'université de Paris (à partir de 1921). Il fut également titulaire de la chaire de Géographie commerciale et industrielle au CNAM (1918-1933).

Henri Hauser a laissé une œuvre immense dans des domaines très variés: histoire de la Réforme, histoire économique et sociale des périodes moderne et contemporaine mais aussi histoire politique, histoire des relations internationales, géographie. D’une façon générale Henri Hauser a enseigné et écrit dans de nombreux secteurs des sciences sociales. Il a d’ailleurs largement contribué à acclimater en France la théorie et la pratique du concept même de « sciences sociales » comme un ensemble pluridisciplinaire. On peut le considérer comme l’un des pères spirituels de l’École des Annales. La Prépondérance espagnole, l’un de ses grands livres, est un classique de l’historiographie française et témoigne de l’actualité de son œuvre. Il a également écrit de nombreux ouvrages scolaires de géographie.

D’autre part les origines familiales d’Henri Hauser, sa vie et sa carrière, son engagement dans la crise de l’Affaire Dreyfus, apportent une contribution très éclairante à l’histoire de la place des Juifs dans la société française depuis la fin du XIXe siècle. Cette exceptionnelle personnalité a en outre joué un rôle important pendant la Grande Guerre dans le cadre de ses fonctions au ministère du Commerce et de l’Industrie. Il a en effet contribué à définir les grandes lignes de la guerre économique, de la coopération interalliée, de la préparation économique et administrative de l’après-guerre. Universitaire accompli mais aussi homme de réalisations, grand érudit pleinement engagé dans son époque, patriote exigeant, en même temps ouvert sur le monde d’une façon exceptionnelle, polyglotte d’une culture réellement universelle, représentant achevé d’une pensée profondément libérale, si un homme mérite d’être considéré comme un exemple de grand universitaire et de grand savant, c’est bien lui[1].

Ses activités académiques internationales furent nombreuses. Ainsi, il participe en 1928 au premier cours universitaire de Davos, avec de nombreux autres intellectuels français et allemands. En 1929, il fait partie des membres fondateurs du Comité international d'histoire des prix, dirigé par William Beveridge, et pour lequel il assure la coordination de la branche française.

Alliance Française[modifier | modifier le code]

L'Alliance française a été créee en 1883 par Paul Bert et le Cardinal Lavigerie. C'était une association résolument apolitique. Henri Hauser a joué un rôle non négligeable dans le développement de l'Alliance Française et ce, tout jeune à partir de 1893 (discours de Poitiers). Il était passionné par l'expansion intellectuelle de la France à l'étranger. C'est après 1918 que Hauser fut surtout un des pilliers de l'Alliance Française.


Son histoire[modifier | modifier le code]

C’est une famille juive, les parents sont nés à Besançon mais originaire d’Altkirch (Haute Alsace). La famille revient en France à la veille de la guerre 1870, après un passage à Marseille, ses parents s’installent à Saint-Denis près de Paris où Auguste ouvre un magasin de tailleur. Sa mère Zélia meurt en 1879. Son père Auguste est Franc-maçon et est atteint de la goutte. Malgré la fait qu'il soit né dans une famille juive pratiquante, Henri Hauser est devenu laîc et s'est marié ainsi avec Thérèse Franck.

Il est l'arrière-grand-père de l'historien Denis Crouzet, également spécialiste de l'histoire de la Réforme.


Travaux[modifier | modifier le code]

  • François de la Noue (1531-1591), Paris, Hachette, 1892
  • Ouvriers du temps passé. XVe-XVIe siècles, Paris, Alcan, 1909
  • Les sources de l'histoire de France. 2è partie : Le XVIe siècle (1494-1610), Paris, Picard, 1906-1915, 4 vol.
  • Les méthodes allemandes d'expansion économique, Paris, Armand Colin, 1915
  • "Réflexions sur l'histoire des banques à l'époque moderne (de la fin du XVe à la fin du XVIIIe siècle)". In: Annales d'histoire économique et sociale, N. 3, Paris 1929. p. 335-351
  • Les origines historiques des problèmes économiques actuels, Paris, Vuibert, 1930
  • La prépondérance espagnole, Coll. "Peuples et Civilisations", Paris, Alcan, 1933
  • Recherches et documents sur l'histoire des prix en France de 1500 à 1800, Paris, Les Presses Modernes, 1936
  • Economie et diplomatie. Les conditions nouvelles de la politique étrangère, Paris, Sirey, 1937

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Nouvelles leçons de Géographie - Alcan Félix, 1932.
  • Précis de Géographie - 2e Année, L'Europe et la France - Félix Alcan, 1918. 906
  • Les Débuts de l'Age Moderne. La Renaissance et la Réforme..
  • Etudes sur la réforme française. Paris, Picard, 1909. De l'humanisme et de la Reforme
  • Germany's Commercial Grip on the World. Her Business Methods Explained. 1917. Cloth. New York: Scribners. 1917
  • Histoire Diplomatique de l'Europe (1871 - 1914), Vol 1 – 2 - Paris: Presses Universitaires de France 1929.
  • Du Libéralisme à l'Impérialisme (1860 - 1878). 2. édition, revisée. Paris, Presses Universitaires de France 1952.
  • La Pensée et l'Action Economique du Cardinal de Richelieu. PUF 1944
  • Nationalité et nationalisme (1860-1878) - Paris, PUF, 1968
  • Asie et Insulinde. Afrique. ALCAN Félix. 7ème édition, 1925
  • La France et ses colonies. Classe de Première
  • Les méthodes allemandes d'expansion économique. Nlle éd. (4e), revue et corrigée. Paris, Armand Colin, 1916,
  • La modernité du XVIe siécle Paris, Armand Colin .
  • La naissance du protestantisme - P.U.F., Paris 1940
  • Les origines historiques des problèmes économiques actuels - Paris, Vuibert, 1930
  • Peuples et Civilisations. Histoire générale. La prépondérance Espagnole (1559-1660).


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Claval, article "Henri Hauser" in Claudine Fontanon, André Grelon (dir.), Les professeurs du Conservatoire National des Arts et Métiers. Dictionnaire biographique, 1794-1955, INRP/CNAM, Paris, 1994, tome 1, p. 642-654

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation de l'ouvrage consacré à H. Hauser par les Presses universitaires de Paris Sorbonne (PUPS).
  • Séverine-Antigone Marin, Georges-Henri Soutou (dir.), Henri Hauser (1866-1946) : humaniste, historien, républicain, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2006, 352 p.
  • Base Leonore de la Légion d'Honneur.
  • Extrait de naissance de Henri Hauser fourni pour la Légion d'Honneur.
  • Extrait de naissance de Félix-Paul Hauser fourni pour la Légion d'Honneur.
  • Documents Gallica sur l'Indochine.
  • Bulletin officiel de l'Indo-Chine.
  • Journal "Le Temps".
  • Giuliana Gemelli Fernand Braudel préface de Maurice Aymard édition Odile Jacob
  • Fernand Braudel et les sciences humaines Par Carlos Antonio Aguirre Rojas publié par Editions l'Harmattan
  • L'Alliance française ou la diplomatie de la langue (1883-1914) François Chaubert publié dans Revue Historique n° 632 (PUF) p 763-785


Liens externes[modifier | modifier le code]