Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1976

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix de Grande Bretagne 1976

Tracé de la course

Drapeau Circuit de Brands Hatch

Données de la course
Nombre de tours 76
Longueur du circuit 4,207 km
Distance de course 319,732 km
Résultats
Vainqueur Niki Lauda,
Ferrari,
h 44 min 19 s 66
(vitesse moyenne : 183,881 km/h)
Pole position Niki Lauda,
Ferrari,
min 19 s 35
(vitesse moyenne : 190,866 km/h)
Record du tour en course Niki Lauda,
Ferrari,
min 19 s 91
(vitesse moyenne : 189,528 km/h)

Résultats du Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1 1976 qui a eu lieu sur le circuit de Brands Hatch le 18 juillet 1976.

Classement[modifier | modifier le code]

Niki Lauda sur Ferrari 312T2, vainqueur à Brands-Hatch en 1976
Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
Dsq. 11 Drapeau du Royaume-Uni James Hunt McLaren-Ford 76 Disqualifié 2  
1 1 Drapeau de l'Autriche Niki Lauda Ferrari 76 1 h 44 min 19 s 66 1 9
2 3 Flag of South Africa 1928-1994.svg Jody Scheckter Tyrrell-Ford 76 + 16 s 18 8 6
3 28 Drapeau du Royaume-Uni John Watson Penske-Ford 75 + 1 tour 11 4
4 16 Drapeau du Royaume-Uni Tom Pryce Shadow-Ford 75 + 1 tour 20 3
5 19 Drapeau de l'Australie Alan Jones Surtees-Ford 75 + 1 tour 19 2
6 30 Drapeau du Brésil Emerson Fittipaldi Copersucar-Ford 74 + 2 tours 21 1
7 24 Drapeau de l'Autriche Harald Ertl Hesketh-Ford 73 + 3 tours 23  
8 8 Drapeau du Brésil Carlos Pace Brabham-Alfa Romeo 73 + 3 tours 16  
9 17 Drapeau de la France Jean-Pierre Jarier Shadow-Ford 70 + 6 tours 24  
Abd. 6 Drapeau de la Suède Gunnar Nilsson Lotus-Ford 67 Moteur 14  
Abd. 10 Drapeau de la Suède Ronnie Peterson March-Ford 60 Distribution d'essence 7  
Abd. 18 Drapeau des États-Unis Brett Lunger Surtees-Ford 55 Boîte de vitesses 18  
Abd. 4 Drapeau de la France Patrick Depailler Tyrrell-Ford 47 Moteur 5  
Abd. 7 Drapeau de l’Argentine Carlos Reutemann Brabham-Alfa Romeo 46 Pression d'huile 15  
Abd. 35 Drapeau de l'Italie Arturo Merzario March-Ford 39 Moteur 9  
Dsq. 2 Drapeau de la Suisse Clay Regazzoni Ferrari 36 Pression d'huile 4  
Dsq. 26 Drapeau de la France Jacques Laffite Ligier-Matra 31 Suspension 13  
Abd. 32 Drapeau du Royaume-Uni Bob Evans Brabham-Ford 24 Boîte de vitesses 22  
Abd. 9 Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla March-Ford 22 Accident 10  
Abd. 38 Drapeau de la France Henri Pescarolo Surtees-Ford 16 Distribution d'essence 26  
Abd. 22 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Chris Amon Ensign-Ford 8 Fuite d'eau 6  
Abd. 5 Drapeau des États-Unis Mario Andretti Lotus-Ford 4 Allumage 3  
Abd. 12 Drapeau de l'Allemagne Jochen Mass McLaren-Ford 1 Embrayage 12  
Abd. 34 Drapeau de l'Allemagne Hans-Joachim Stuck March-Ford 0 Accident 17  
Abd. 25 Drapeau du Royaume-Uni Guy Edwards Hesketh-Ford 0 Accident 25  
Nq. 20 Drapeau de la Belgique Jacky Ickx Wolf-Williams-Ford   Non qualifié    
Nq. 13 Drapeau du Royaume-Uni Divina Galica Surtees-Ford   Non qualifié    
Nq. 40 Drapeau du Royaume-Uni Mike Wilds Shadow-Ford   Non qualifié    
Nq. 33 Drapeau de l'Italie Lella Lombardi Brabham-Ford   Non qualifié    

Légende :

  • Abd.=Abandon

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : Niki Lauda en 1 min 19 s 35 (vitesse moyenne : 190,866 km/h).
  • Tour le plus rapide : Niki Lauda en 1 min 19 s 91 au 41e tour (vitesse moyenne : 189,528 km/h).
  • James Hunt a couvert le 44e tour en 1 min 19 s 82 (vitesse moyenne : 189,734 km/h), record annulé après disqualification du pilote.

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • 12e victoire pour Niki Lauda.
  • 64e victoire pour Ferrari en tant que constructeur.
  • 64e victoire pour Ferrari en tant que motoriste.
  • Unique Grand Prix de Formule 1 où plusieurs femmes pilotes se sont présentées (Lella Lombardi et Divina Galica).
  • James Hunt, premier à l'arrivée et recordman du tour, est disqualifié pour avoir changé de voiture. Niki Lauda, 2e à 52 s 05 sous le drapeau à damiers, remporte la course sur tapis vert. La même sanction (pour les mêmes raisons) est infligée à Clay Regazzoni et Jacques Laffite.