Giorgio Bassani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giorgio Bassani est un romancier et poète italien né le à Bologne, mort le à Rome. Il est particulièrement connu pour son roman Le Jardin des Finzi-Contini, adapté au cinéma par Vittorio De Sica.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est le 4 mars 1916 que Giorgio Bassani naquit à Bologne. Mais c'est à la ville de Ferrare qu'est liée son existence, ville où il passa son enfance et sa jeunesse. En 1939, il sort lauréat de la Faculté des Lettres de Bologne. Mais Bassani est juif et, victime des lois raciales de 1938, il est obligé de publier en 1940 son premier livre "Una città di pianura" sous le pseudonyme de Giacomo Marchi. Militant antifasciste, il sera incarcéré en 1943.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il part pour Rome où il s'essayera au cinéma comme scénariste mais aussi comme acteur. Il adhère à cette époque au Parti socialiste italien (il sera élu conseiller municipal apparenté PSI en 1962 et restera proche de ce parti jusqu'en 1966, date à laquelle il adhère au Parti républicain). C'est aussi à partir de cette époque que sa production littéraire sera la plus importante, dans les années 1950 et 1960.

Plusieurs de ses ouvrages reçurent d'ailleurs des prix littéraires et furent adaptés au cinéma. Ces œuvres furent rassemblées sous le cycle du roman de Ferrare "Il Romanzo di Ferrara". Giorgio Bassani fut aussi professeur d'histoire à l'Académie nationale d'art dramatique, journaliste et vice-président de la RAI (1964-1966).

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

1. Cycle "Il Romanzo di Ferrara" (le Roman de Ferrare) (6 titres)

  • Cinque storie ferraresi (Cinq histoires ferraraises, 1956), prix Strega, titrés également Dans les murs : Lida Mantovani, La Promenade avant dîner, Une plaque commémorative via Mazzini, Les Dernières années de Clelia Trotti ( Gli Ultimi anni di Clelia Trotti ) et Une nuit de 43 (La Lunga notte del'43/La Longue nuit de 43) portée à l'écran par Florestano Vancini en 1948. Paru d'abord séparément, Gli Ultimi anni di Clelia Trotti (1955) recevra le prix Veillon en 1956[1].
  • Gli Occhiali d'oro (Les Lunettes d'or, 1958), porté à l'écran en 1987 par Giuliano Montaldo.
  • Il Giardino dei Finzi-Contini (Le Jardin des Finzi-Contini, 1962), prix Viareggio. L'œuvre la plus traduite de Bassani, portée à l'écran en 1971 par Vittorio De Sica.
  • Dietro la porta (Derrière la porte, 1964)
  • L'Airone (le Héron, 1968), Prix Campiello
  • L'Odore del fieno (l'Odeur du foin, 1972 - rééd. 2011)

2. Autres titres

  • Storie dei poveri amanti e altri versi (1945)
  • La Passeggiata prima di cena (1953)
  • In gran segreto (1978)
  • In rima e senza (réunit tous les volumes poétiques parus antérieurement, 1982),
  • Di là dal cuore (essai, 1984)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]