Gîtes de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gîtes de France
Logo de l'organisation

Région France métropolitaine et départements d'outre-mer
Création 1955
Type Association loi de 1901
Siège Paris
Coordonnées 48° 52′ 36″ N 2° 20′ 02″ E / 48.8768, 2.333948° 52′ 36″ N 2° 20′ 02″ E / 48.8768, 2.3339  
Dirigeant(s) Yannick Fassaert, Président de la Fédération Nationale
Personne(s) clé(s) Anne Catherine PECHINOT, Directeur Général
Site web gites-de-france.com

Gîtes de France est le premier réseau d’hébergements chez l’habitant en Europe[réf. nécessaire].

Les Gîtes de France sont un mouvement de développement de l'hébergement touristique à domicile créé dans les Basses-Alpes par un sénateur à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cette initiative intervenait dans une logique d'aménagement du territoire pour lutter contre la désertification des campagnes.

La Fédération Nationale des Gîtes de France est une association qui regroupe des associations départementales pour la promotion et la commercialisation d'hébergements touristiques et décerne des labels non officiels aux logements de tourisme répondant à un cahier des charges. Ces labels « Gîtes de France », octroyés en fonction du niveau de confort (de 1 à 5 épis) sont accompagnées d'une classification et d'une publicité qui informe le consommateur sur la qualité et le degré d'équipement des hébergements.

Aujourd'hui, environ 47 000 gîtes existent sur tout le territoire national (DOM-TOM inclus) et 30 000 chambres d'hôtes. 44 000 propriétaires sont concernés, soit un chiffre d'affaires direct et indirect de 1 200 000 000 € par an.
Les Gîtes de France attirent environ 20 % de clientèle étrangère.

L'accueil d'enfants dans les familles pour les vacances est aussi organisé.

Historique[modifier | modifier le code]

Lorsque les campagnes se vident, l'habitat est délaissé, il y a, donc, un risque de ruines.
En parallèle, les citadins ont envie de revenir les weekends à la campagne.
La logique est donc d'utiliser les demeures abandonnées pour accueillir les citadins à la campagne.
Un gîte est loué à la semaine (au weekend, ou au mois en basse-saison), et une chambre d'hôtes à la nuit, petit déjeuner inclus.

  • 1951 : Le sénateur Basses-Alpes, Émile Aubert, crée le 1er gite rural[1] au hameau de Chaudol à La Javie[2].
  • 1952 : La formule est officialisée lorsque quelques départements s'engagent sur ce concept.
  • 1955 : 150 gîtes sur six départements existent et une fédération nationale est créée.
  • 1957 : 600 gîtes sont répertoriés dans trente départements.
  • 1969 : création des chambres d’hôtes
  • 1970 : le service de réservation est créé en Isère
  • 1973 : création des gîtes d’enfants
  • 1974 : la Maison du Tourisme Vert ouvre à Paris
  • 1987 : les Gîtes de France, créent leur service d’information et de commande sur minitel.
  • 1990 : création d'Eurogites
  • 1997 : la Fédération est agréée par le Ministère du Tourisme
  • 1998 : création du site web : gites-de-france.com
  • 2000 : le vainqueur du Vendée Globe, Michel Desjoyeaux, est co-sponsorisé par les Gîtes de France.
  • 2003 : création de Charmance (chambres d'hôtes) et Pré Vert (camping)
  • 2004 : le vainqueur du Vendée Globe, Vincent Riou, est sponsorisé par les Gîtes de France
  • 2008 : Lancement du site gites-de-france-charme.com
  • 2008 : Nouveau logo et 1ere campagne TV de Gîtes de France.
  • 2010 : Création de la marque "City Break by Gîtes de France" et développement de l'hébergement en ville.
  • 2010 : Lancement du programme national des chèques-cadeaux Gîtes de France.
  • 2010 : Contrat d'export de savoir-faire avec la Chine.
  • 2011 : 2ème campagne TV de Gîtes de France.
  • 2011 : Sortie du site mobile Gîtes de France et applications Android.

Ecogîtes et Gîtes Panda[modifier | modifier le code]

  • Les Gîtes de France créé le label « Ecogîtes » pour les Hébergements de Qualité Environnementale qui réduisent leur impact sur l'environnement[3].
  • C’est en 1993 que les premiers gîtes labellisés 'Gîte Panda' apparaissent. Véritable référence en matière de tourisme durable, le label Gîte Panda garantit la qualité paysagère, la richesse animale et végétale des sites et l’engagement écologique des hôtes. En effet, les propriétaires s'engagent à préserver l'environnement et à gérer leur gîte panda de manière écologique et durable : tri des déchets, utilisation d'énergies renouvelables, éco-matériaux, produits d'entretien verts... Les chambres d'hôtes et gîtes panda sont des hébergements touristiques situés dans les Parcs naturels régionaux et nationaux. Chambres d’hôtes ou gîtes, les 'Gîtes Panda' sont des hébergements préalablement agréés par les Gîtes de France auxquels le WWF-France accorde son label. Il en existe près de 350 sur toute la France, dont 14 dans le Nord et 1 dans l'Aisne aux portes de l'Avesnois.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Organisation et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Signalisation d'un gîte de France

Les Gîtes de France sont gérés par département avec une fédération nationale. Chaque département labellise et classe ses hébergements. La majorité d'entre eux propose aux adhérents la commercialisation de leur hébergement par le biais de centrale de réservation. Les équipes locales connaissent bien la géographie, les animations et les atouts de leur zone touristique.

Les chargés de mission au sein des parcs Gîtes de France ont une tâche d'assistant technique. Leurs missions sont réparties de manières différentes :

  • assurer le fonctionnement et le développement de la marque par le respect des chartes et sa promotion auprès des habitants en milieu rural;
  • travailler sur l'animation des réseaux de propriétaires ;
  • réaliser des actes de promotion ;
  • commercialiser.

Publications et annuaires[modifier | modifier le code]

Gîtes de France édite :

  • des guides régionaux
  • des guides départementaux
  • des guides nationaux

Les guides nationaux 2012 :

  • Nouveaux gîtes de l'année
  • Chambres et tables d'hôtes
  • Gîtes de charme
  • Chambres d'hôtes de charme
  • Séjours nature (en téléchargement)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]