Gîte rural

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gîte.
Gîte communal en Charente

Un gîte rural, couramment désigné simplement par gîte, ou résidences de tourisme au Québec, est un meublé de tourisme destiné à l'hébergement touristique des vacanciers généralement à la campagne.

Au Québec, le terme de « gîte » est utilisée pour qualifier l'activité de chambres d'hôtes[1]. D'ailleurs, le terme se confond parfois avec celui de chambre d'hôtes, bien qu'étant deux types d'hébergement différents. La chambre d'hôtes est nécessairement située chez l'habitant et le petit déjeuner servi chaque matin. Le gîte est une location saisonnière d'un bâtiment indépendant.

Un Écogite, est un gîte qui minimise son impact sur l'environnement.

Les gîtes ruraux se sont développés avec l'exode rural d'après guerre dans les nombreux bâtiments qui se retrouvaient abandonnés. Le tourisme rural se développe un peu partout en Europe[2] et permet de donner une seconde vie à ces anciennes bâtisses, de les entretenir et de maintenir une activité dans les villages. Les vacanciers sont parfois logés dans la maison du propriétaire - aile indépendante... - ou à proximité immédiate mais ce n'est pas obligatoire. Il peut s'agir d'une maison située dans la même commune, par exemple celle de parents décédés dont les habitants ont hérité et qu'ils souhaitent conserver.

Label[modifier | modifier le code]

Certains gîtes sont distingués par des labels écologiques tel que:

En Amérique[modifier | modifier le code]

Au Canada[modifier | modifier le code]

Au Québec[modifier | modifier le code]

L'équivalent des "gîtes" en Europe se nomme au Québec "Résidences de tourisme", qui sont classifiées sur une échelle de 0 à 5 étoiles[3].

Définition: Cette catégorie regroupe les chalets, les appartements ou les maisons meublées qui comprennent obligatoirement une cuisinette et une ou plusieurs chambres[4].

Le "Gîte" au Québec est un « établissements où est offert de l'hébergement en chambres dans une résidence privée où l'exploitant réside et rend disponible au plus 5 chambres »[1] ou plus communément "Chambre d'hôtes".

En Europe[modifier | modifier le code]

En Europe le label "Eurogites" de la Fédération Européenne du Tourisme Rural" fédère 35 organismes professionnels réunissant plus de 100 000 logements, en milieu rural, dans 28 pays d´Europe[5].

Au Luxembourg[modifier | modifier le code]

C'est luxembourg@eurogites.org qui est l'organisme compétent[6].

En France[modifier | modifier le code]

Les gîtes sont des meublés de tourisme mis en location par des particuliers qui peuvent être dans le classement officiel des préfectures.

Certains sont référencés par des associations comme Gîtes de France, Clévacances ou Accueil Paysan.

Des établissements publics à caractère économique comme les chambres d'agricultures détiennent la marque commerciale "Bienvenue à la ferme" pour référencer des gîtes situer sur des exploitations agricoles.

Le label "Gîte Panda" est accorder à des gîtes de tourisme, situés sur une zones naturelle protégée et doivent répondre aux critères du cahier des charges "Gîte Panda"[7] .

Des particuliers utilisent le mot gîte pour louer leur meublés de tourisme en se passant de classement ou référencement.

En Belgique[modifier | modifier le code]

C'est la Fédération des Gîtes de Wallonie, Accueil Champêtre en Wallonie et Logeren in Vlaanderen qui regroupent les propriétaires de gîtes ruraux[8].

En Suisse[modifier | modifier le code]

C'est l’association Agrotourismus Schweiz (Agrotourisme suisse) qui fédére les propriétaires de gîtes ruraux[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]