EvoBus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

EvoBus GmbH

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo d'EvoBus

Création 1978
Dates clés Fusion de Mercedes-Benz et Setra en 1995.
Forme juridique Allemagne : GmbH
France : SAS
Siège social Drapeau d'Allemagne Stuttgart (Allemagne)
Direction Allemagne : Hartmut Schick
France : Jean Averland
Activité Construction
Société mère Daimler AG
Filiales OMNIplus
Effectif 14 625 en Europe[1] (en 2013)
dont 7 869 en Allemagne,
4 421 en Turquie,
831 en France
Site web www.evobus.com
Capitalisation 14 640 000 €
Chiffre d’affaires 395 800 000 € (31/12/2007)[2]

EvoBus est une entreprise allemande qui construit des bus et cars sous les marques Mercedes-Benz et Setra. Le groupe possède aussi la marque de service OMNIplus.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en février 1995 que la fusion entre Mercedes-Benz Autocars et Setra prend forme. À cette époque EvoBus emploie 9 340 employés en Europe et détient des usines à Mannheim, Ulm/Neu-Ulm et à Ligny-en-Barrois. Le premier car EvoBus est construit en 5 648 exemplaires. Puis en 1996, des filiales internationales sont créées en France, en Espagne, au Portugal, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. La même année, la marque de service OMNIplus est créée.

En 1997 débute la commercialisation des bus Mercedes-Benz Citaro et NEBUS ce dernier fonctionnant à l'hydrogène. En 1998, le centre de production à Sámano (en Espagne) ouvre ses portes. Commence aussi une coopération avec le fabricant Karl Koch de minibus.

  • 1999 :
    • Création de la société tchèque qui produit des structures à Holýšov en République tchèque ;
    • Restructuration de l'atelier de carrosserie et du centre de développement du système de KTL (protection de la carcasse par Cataphorèse) à Mannheim ;
    • Première mondiale du Mercedes-Benz Travego : cars de luxe.
  • 2000 :
    • Les cinq ans d'EvoBus, pose de la première pierre au centre de Mannheim ;
    • Début de la production des châssis dans l'usine de Sámano en Espagne ;
    • Première mondiale : châssis Mercedes-Benz OC500 ;
    • Le Mercedes-Benz Citaro est élu bus de l'année, 3 000 exemplaires de châssis construits ;[réf. nécessaire]
    • Nouveau midibus hybride Mercedes-Benz Cito.
  • 2001 :
    • Première mondiale du Setra TopClass 400 ;
    • 75 000 Setra sont livrés ;
    • Le Setra TopClass 400 est élu « Car de l'année » ;[réf. nécessaire]
    • Mercedes-Benz Cito, élu « Bus of the Year 2001 ».[réf. nécessaire]
  • 2002 :
    • Commission de la nouvelle assemblée à Mannheim ;
    • Début « du programme de succès d'EvoBus » ;
    • Coentreprise en participation avec les bus Caetano au Portugal.
  • 2003 :
    • EvoBus Gmbh augmente son équipe de gestion et prend un rôle stratégique de gestion dans des affaires mondiales de bus de DaimlerChrysler’s ;
    • Livraison et mise en service de 30 Mercedes-Benz Citaro pile à combustible dans dix villes européennes ;
    • EvoBus succède le bâtiment de châssis pour des bus d'aéroport ;
    • Première mondiale du Setra ComfortClass 400 ;
    • Le programme électronique de stabilité est présenté aux acheteurs potentiels (ESP).
  • 2004 :
    • Anniversaire : 10 000 Mercedes-Benz Citaro et 10 000 Tourismo depuis le début de la production ;[réf. nécessaire]
    • Nouvelle halle de livraison des véhicules à Mannheim ;
    • Ouverture du quarante-deuxième ServiceCenter d'EvoBus ;
    • EvoBus a 10 600 employés.
  • 2006 :
    • Nouveau Mercedes-Benz Citaro LE (versions Ü, MÜ).
  • 2007 :
    • Nouveau Mercedes-Benz Capacity
    • Nouveau Mercedes-Benz Citaro I (Facelift)
    • Nouveau midibus Mercedes-Benz Citaro K
    • Mercedes-Benz Citaro, élu « Bus of the Year 2007 »
    • Sortie du Tourismo 2
    • Nouvel Intouro (remplaçant du Conecto H) existe en deux versions, ligne et scolaire, et en deux longueurs, 12 et 13 mètres (disponible sur le marché français et italien)
  • 2008 :
    • « Facelift » du Travego présenté à l'IAA d'Hanovre en octobre (version présentée avec « Active Break Assist », un système d'assistance au freinage d'urgence)
    • Présentation du Tourismo RH au salon Autocars Expo de Nice en France
  • 2011 :
    • Nouveaux Mercedes Citaro 2 et Citaro G 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chiffres de la société, evobus.com
  2. Fiche d'EvoBus sur le registre des sociétés, chiffre d'affaires en France uniquement.

Liens externes[modifier | modifier le code]