Drapeaux des États confédérés d'Amérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le « drapeau confédéré » est un symbole populaire du Sud, alors qu'il n'a jamais flotté sur la Confédération sous cette forme exacte : il s'agit en fait d'une combinaison des couleurs du drapeau de guerre et du dessin de la seconde enseigne navale (voir ci-dessous).

Les États confédérés d'Amérique ont utilisé plusieurs drapeaux au cours de leur existence, de 1861 à 1865. Après la fin de la guerre de Sécession, ces drapeaux sont interdits durant toute la période de la Reconstruction, mais l'utilisation personnelle et officielle de drapeaux basés sur ceux de la Confédération s'est poursuivie, non sans susciter des controverses. Les drapeaux actuels du Mississippi et de la Géorgie sont largement inspirés des dessins des drapeaux confédérés, et ceux de l'Arkansas et de l'Alabama ne sont pas sans en rappeler certains motifs.

Drapeaux nationaux[modifier | modifier le code]

Premier drapeau national (Stars and Bars)[modifier | modifier le code]

Le « Stars and Bars » (« Étoiles et barres ») est l'emblème officiel de la Confédération du 5 mars 1861 à mai 1863. Risquant d'être confondu avec le drapeau nordiste sur les champs de bataille, il y est peu utilisé et se voit finalement remplacé en 1863 par un drapeau arborant la « Southern Cross » du drapeau de guerre confédéré.

Deuxième drapeau national (The Stainless Banner)[modifier | modifier le code]

La « The Stainless Banner » (« Bannière sans taches ») est le deuxième drapeau confédéré, officialisé le 1er mai 1863. Il symbolise la résistance à l'agression et à la tyrannie du nord.

Il est également appelé « 'Stonewall' Jackson Flag », car il fut inauguré en recouvrant le cercueil du général confédéré Thomas « Stonewall » Jackson.

Troisième drapeau confédéré[modifier | modifier le code]

Ce troisième drapeau est utilisé à partir du 4 mars 1865, peu de temps avant la chute de la confédération. L'ajout d'une barre verticale rouge sur sa droite permet de mieux de distinguer le blanc du drapeau, et évite ainsi qu'il soit pris pour le drapeau blanc de la reddition.

Autres drapeaux[modifier | modifier le code]

Bonnie Blue Flag[modifier | modifier le code]

Originaire de Floride-Occidentale, le Bonnie Blue flag est le premier drapeau confédéré symbolisant le sud, uni sous la même et unique étoile, au début de l'année 1861. Il n'a toutefois jamais eu de caractère officiel.

L'État du Mississippi l'utilisa comme drapeau officiel pendant quelque temps. il servit également d'inspiration pour le drapeau de la République du Texas et pour celui du drapeau actuel de l'État du Texas ainsi que pour celui de la Californie.

En 1861, un immigrant irlandais, Harry McCarthy, écrivit une chanson très populaire intitulée The Bonnie Blue Flag.

Drapeau de guerre[modifier | modifier le code]

Le drapeau de guerre de la Confédération est à l'origine de forme carrée. Il est utilisé de novembre 1861 à la chute de la Confédération, en 1865.

C'est le général P. G. T. Beauregard qui popularise l'utilisation de ce drapeau, à l'origine celui de l'Armée de Virginie du Nord, sur les champs de bataille.

Enseignes navales[modifier | modifier le code]

La première enseigne navale de la Confédération représente un cercle de sept étoiles blanches sur fond bleu. Il est en usage de 1861 à 1863.

Appelée également « Southern Cross », la seconde enseigne navale est rectangulaire et sert sur les navires de la Confédération de 1863 à 1865. À l'origine, le design créé par le Carolinien William Porcher Miles doit devenir le drapeau officiel de la Confédération, mais il est rejeté par le gouvernement de Jefferson Davis. Il est utilisé par plusieurs unités de l'armée confédérée, comme celle du Tennessee, en tant qu'emblème de bataille.

Controverses[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Géorgie de 1956 à 2001
Drapeau actuel du Mississippi

Aujourd'hui, le drapeau confédéré (Dixie Flag ou drapeau de guerre confédéré) est toujours sujet à controverse et est la cible de tous les mouvements antiracistes. Il est devenu un symbole de la suprématie blanche plus qu'un symbole de résistance à l'oppression nordiste. Pour une partie des Blancs du Sud, ce drapeau représente leur héritage historique et régional, mais pour les Noirs, il symbolise les lois Jim Crow (ségrégationnistes), l'esclavage, le racisme et le Ku Klux Klan.

En avril 2000, le sénat de Caroline du Sud doit retirer du dôme de son capitole le drapeau confédéré qui y flottait depuis 1962 pour le ramener devant un monument aux morts confédérés.

En 1955, la législature de Géorgie adopte un nouveau drapeau intégrant la croix en sautoir du drapeau de guerre confédéré. En janvier 2001, après des années de controverses entretenues par les organisations des droits civiques, le gouverneur parvient à faire adopter par la législature un nouveau drapeau réduisant l'emblème. En novembre 2002, les électeurs mettent fin au mandat de Roy Barnes, le gouverneur démocrate, en votant pour la première fois en 130 ans pour un gouverneur républicain, Sonny Perdue, lequel avait promis un référendum sur le sujet. En 2004, pour mettre fin à la controverse, le choix d'un nouveau drapeau calqué sur le « Stars and Bars » confédéré est approuvé par 75 % des électeurs lors d'un référendum consultatif.

En 1894, le Mississippi a adopté un drapeau intégrant le drapeau de guerre confédéré. En 2001, le gouverneur démocrate Ronnie Musgrove propose un nouveau drapeau, sans l'emblème contesté, mais l'année suivante, 65 % des électeurs du Mississippi refusèrent de changer le drapeau et d'ôter l'emblème confédéré. En novembre 2002, ils congédient leur gouverneur.

Les drapeaux de l'Arkansas, de la Floride et de l'Alabama sont également inspirés par le Dixie Flag.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]