Danuta Hübner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hübner.
Danuta Hübner, le 14 août 2007.

Danuta Maria Hübner, (née Młynarska) née le 8 avril 1948 à Nisko en Pologne, est une femme politique polonaise. Elle est aujourd'hui députée au Parlement européen, après avoir été pendant cinq ans commissaire européenne, chargée de la politique régionale dans la Commission Barroso. Elle a été membre du groupe Amato, chargé de rédiger le projet de traité modificatif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le 8 avril 1948 à Nisko (voïvodie des Basses-Carpates), Danuta Hübner étudie l'économie à l'École supérieure de planification et de statistique (SGPiS) de Varsovie, où elle obtient un diplôme de magister dans le domaine du commerce extérieur et un poste d'enseignant en 1971. En 1974, elle obtient un doctorat de 3e cycle en économie.

De 1981 à 1994 elle s'intéresse au développement : elle est directrice adjointe de l'Institut de recherche sur les pays en développement de 1981 à 1987 et de l'Institut pour le développement et les études stratégiques de 1991 à 1994. Elle travaille à Madrid, à Berkeley et dans le Sussex.

Danuta Hübner a deux enfants.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Carrière ministérielle[modifier | modifier le code]

De 1994 à 1996 elle est sous-secrétaire d'État au ministère de l'Industrie.

De 1997 à 1998, elle occupe un poste à la Chancellerie du président de la République polonaise avec rang de ministre.

En 2001, elle est secrétaire d'État aux Affaires européennes, puis ministre en 2003 dans le gouvernement polonais.

Carrière européenne[modifier | modifier le code]

Après 1994, elle commence à s'intéresser à l'intégration dans les instances internationales, et en particulier européennes. Négociatrice principale pour l'adhésion de la Pologne à l'OCDE en 1995, elle devient plénipotentiaire du gouvernement pour la création du Comité pour l'intégration européenne de 1996 à 1997 dont elle est la secrétaire avec rang de secrétaire d'État

En 1998, elle rejoint la Commission économique des Nations unies pour l'Europe, à Genève, dont elle est secrétaire exécutif adjoint puis secrétaire général adjoint jusqu'en 2001.

De 2001 à 2003, elle est secrétaire d'État aux affaires européennes, puis, de 2003 à 2004, elle exerce les fonctions de ministre chargée des affaires européennes dans le gouvernement social-démocrate de Leszek Miller, tout en étant l'une des 105 membres de la Convention sur l'avenir de l'Europe chargée de rédiger le Traité établissant une Constitution pour l'Europe, y représentant le gouvernement polonais.

Le 30 avril 2004 elle est nommée commissaire européen dans la Commission Prodi lorsque son pays adhère à l'Union européenne le 1er mai 2004. À compter du 22 novembre 2004, elle est chargée de la politique régionale dans la Commission Barroso.

Elle démissionne de la Commission européenne après son élection au Parlement européen le 7 juin 2009 sur la liste de la Plate-forme civique (centre-droit), alors qu'elle était jusqu'alors proche de la sociale-démocratie[1]. Elle fait partie du groupe Parti populaire européen et préside la commission parlementaire chargée du développement régional.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elle avait adhéré au PZPR durant ses études et en était restée membre jusqu'en 1987.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :