Zbigniew Ziobro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zbigniew Ziobro, en 2006

Zbigniew Ziobro (né le 18 août 1970 à Cracovie), est un homme politique polonais. Ancien membre du parti Droit et justice, il fonde en 2012 Pologne solidaire, une scission du précédent. Il est ministre de la Justice du 31 octobre 2005 au 16 novembre 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir terminé en 1994 ses études de droit à l'université Jagellonne de Cracovie, il commence sa carrière comme procureur. En 1997, il est responsable du service juridique de l'Alliance électorale Solidarité. Entre 1998 et 2000, il est conseiller de Marek Biernacki, alors ministre de l'Intérieur. En 2001, il participe à la fondation du parti conservateur Droit et justice (PiS) et est élu député de Cracovie.

Il est membre de la commission parlementaire chargée d'enquêter sur l'affaire Rywin, un scandale de corruption.

Il dépose aussi des projets de loi afin de moderniser le droit pénal.

Le 27 octobre 2002, il échoue au second tour des municipales pour la mairie de Cracovie, battu par son ancien professeur Jacek Majchrowski, mais il est réélu député en 2005.

Chef de campagne de Lech Kaczyński, il est nommé ministre de la Justice, procureur général, le 31 octobre 2005. En 2006, il est élu « personnalité de l'année » par le magazine Wprost.

Le 5 novembre 2011, Zbigniew Ziobro et deux de ses collaborateurs sont exclus du parti Droit et Justice pour avoir demandé plus de démocratie interne après les mauvais résultats obtenus aux élections législatives du 9 octobre[1].

Le 24 mars 2012, il fonde le parti Pologne solidaire avec 21 autres députés polonais qui avaient également quitté Droit et Justice le 8 novembre 2011[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Scission du parti conservateur Droit et Justice », swietapolska.com, 5 novembre 2011.
  2. [1], thenews.pl, 8 novembre 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :