DOS-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
DOS-2
Configuration de DOS-2, identique à celle de Saliout 1, avec un vaisseau SoyouzConfiguration de DOS-2, identique à celle de Saliout 1, avec un vaisseau Soyouz
Caractéristiques
Équipage 2 membres
Masse 18 425 kg
Longueur 14 m
Largeur 4,15 m
Volume pressurisé c.100 m3
Lancement 29 juillet 1972 à 03:21 UTC
Base de lancement LC-81/24, Cosmodrome de Baïkonour, URSS
Lanceur Proton-K
Références [1],[2]

DOS 2 était une seconde station civile soviétique Saliout, à ne pas confondre avec la station Saliout 2 faisant partie du programme militaire Almaz. La tentative de lancement, à l'aide d'une fusée Proton, eut lieu le 29 juillet 1972 mais fut un échec car une panne au niveau du second étage de la fusée empêcha la mise en orbite et la station retomba dans l'océan Pacifique. La station, qui aurait reçu la désignation Saliout 2 si elle avait atteint son orbite, est structurellement identique à Saliout 1, car elle a été assemblée afin de remplir le rôle d'unité de sauvegarde pour cette station[1]. Quatre équipes de cosmonautes ont été formés pour l'équipage de la station, dont deux auraient volé[1]:

Alors que Saliout 1 a été visitée par deux équipages de trois hommes (Soyouz 10 et Soyouz 11), DOS-2 aurait été habitée par deux équipes de deux, car après les modifications apportées au Soyouz 7KT-OK (soit le nouveau modèle Soyouz 7K-T) après le décès de l'équipage de Soyouz 11, le vaisseau ne pouvait transporter que deux cosmonautes. Suite à la perte de la station, les équipages ont été transférés au programme DOS-3[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Grujica S. Ivanovich, Salyut: The First Space Station, Berlin, Springer-Praxis,‎ 2008 (ISBN 978-0-387-73585-6, LCCN 2007094102)
  2. (en) David Portree, « Mir Hardware Heritage », NASA,‎ 1995

(fr) Saliout 2, sur le site Capcom Espace