Cyclines (antibiotiques)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir cyclines.
Squelette de base de la famille des cyclines

Les cyclines ou tétracyclines constituent une famille d'antibiotiques dérivés de la tétracycline.

Ces molécules ont pour caractéristique de posséder quatre cycles accolés, d'où leur nom. Elles sont capables de pénétrer les cellules eucaryotes. On les utilise donc en particulier pour cibler les bactéries parasites intra-cellulaires (Exemple :Chlamydia pneumoniae).

Ces molécules sont bactériostatiques ; il y a donc un risque de récidive.

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Les antibiotiques de la famille des cyclines sont des inhibiteurs de la traduction des protéines. Ils se lient à la sous-unité 30S du ribosome où se situe le centre de décodage de l'ARN messager. Cette liaison empêche la fixation des ARN de transfert sur le ribosome et donc la formation de l'interaction entre le codon et l'anticodon. Ceci empêche la lecture du message génétique.

Indications[modifier | modifier le code]

Les tétracyclines sont actives contre les bactéries à Gram négatif et positif, les tréponèmes, les borrelia, les rickettsies, divers anaérobies, mycoplasma pneumoniae et les chlamydiae. Les degrés de résistance sont variables suivant les espèces. De nombreux Streptocoques étant résistants, les tétracyclines ne sont pas indiquées dans les angines (streptocoques bêta hémolytiques du groupe A) ainsi que les pneumonies pour lesquelles on suspecte un pneumocoque (streptococcus pneumoniae). Les tétracyclines sont parfois indiquées dans la tuberculose.

Effets indésirables[modifier | modifier le code]

Les cyclines sont des molécules colorées, souvent de couleur jaune et qui peuvent engendrer un effet de photosensibilisation. Ils sont capables de passer la barrière placentaire et sont donc contre-indiqués chez la femme enceinte ou mais aussi chez la femme allaitante et chez l'enfant de moins de 8 ans, car ils peuvent causer l'apparition de taches jaunes sur les dents, en agissant sur la minéralisation osseuse et dentaire par chélation du calcium. Les cyclines sont aussi contre-indiquées dans l'usage avec de l'isotrétinoïne, pouvant provoquer parfois une hypertension intracrânienne.

Création de complexe non-résorbable avec le Calcium.

Principales cyclines[modifier | modifier le code]

Tableau d'efficacité[modifier | modifier le code]

Voici un tableau d'efficacité potentiel des Bêta-lactamine.

Légende:

  • spectre utile
  • non couvert
  • intermédiaire / résistance fréquente
  • CG+ : Cocci gram +
  • BGN : bacilles gram négatif
  • BG+ : Bacilles gram +

Bactéries aérobies[modifier | modifier le code]

L'information du spectre d'efficacité de l'antibiotique est à titre indicatif (en particulier pour les étudiants en médecine), si vous devez prescrire des antibiotiques, veuillez vous référer aux recommandations officielles.

Bactéries aérobies
Gram + Gram -
Cocci Staphylocoque (coccis en amas) :
  • à coagulase neg
  • aureus

Streptocoque (cocci en chainettes) :

  • pyogenes du groupe A, pneumoniae
  • autres streptocoques : groupe D (bovis) ...

Enterocoques : (diplocoques)

enterococcus fecalis (ressemblent aux streptocoques)

Nesseria (2 principaux cocci gram -)
  • meningitidis (meningocoque)
  • gonorrhoeae

Cocco-baciles (germes en pediatrie):

  • Moraxella
  • Branhamella catarrhalis
Bacilles "Listeria monocytogenes (le seul BG+ a connaitre)"

"corynebacteirum diphteriae"

Bacillus anthracis

Enterobacteries :

E. Coli (ETEC, EPEC, EHEC), Klebsiella, enterobacter, serratia,

proteus, samlonella, shigella, yersinia pestis / enterocolitica

Autres BGN :

campylobacter, heliicobacter pilori et jejuni, vibrio cholerae, pasteurella, haemophilius influenzae

HACEK (Haemophilus, Actinobacillus, Cardiobacterium, Eikenella, Kingella)

bordetella pertussis, legionella (intracellulaire facultatives )

morsures griffures : Bartonella henselae, Francisella tularensis (griffe du chat)

pseudomonas (a part)

Autres:

  • Yersinia pestis
  • vibrio cholerae, pasteurella

Bactéries anaérobies[modifier | modifier le code]

L'information du spectre d'efficacité de l'antibiotique est à titre indicatif (en particulier pour les étudiants en médecine), si vous devez prescrire des antibiotiques, veuillez vous référer aux recommandations officielles.

Bactéries anaérobies
Gram + Gram -
Bacilles Clostridium (principaux BG+ anaerobies): tetani, botulinium, perfringens, difficile

propionibacterium acnes

actinomyces

bacteroides fragilis

fusobacterium

morsures griffures : Pasteurella multocida (chien, anaerobie facultative)

Cocci Peptostreptoccucs sp.

Autres bactéries[modifier | modifier le code]

L'information du spectre d'efficacité de l'antibiotique est à titre indicatif (en particulier pour les étudiants en médecine), si vous devez prescrire des antibiotiques, veuillez vous référer aux recommandations officielles.

Autres bactéries
Intracellulaires Spirochètes (bactéries hélicoïdales Gram -) Mycobacteries = BAAR Nocardia
chlamydia (trachomatis, psitacci, pneumoniae)

mycoplasme (pulmonaire), ureaplasma urealyticum (uro genital)

rickettsia

treponema (pallidum)

borrelia (burgdorferi égal lyme)

Leptospira

tuberculosis

Leprae

mycobacteries atypiques (avium, xenopi)

Pneumoystis joriveci


Autres bactéries
Germes Intracellulaires facultatifs Germes Intracellulaires obligatoires
legionella (BGN aerobie)

bordetella pertussis : coqueluche (BGN aerobie)

Mycobacterium tuberculosis: tuberculose (mycobacterie)

Salmonella typhi: fièvre typhoïde (BGN aerobie)

Brucella sp: brucellose (?)

Legionella pneumophila: légionellose (BGN aerobie)

Listeria monocytogenes: listériose (BG+ aerobie)

Francisella tularensis: tularémie (?)

Mycobacterium leprae: lèpre (mycobacterie)

Rickettsia sp: fièvre boutonneuse, typhus

Coxiella burnetii: fièvre Q

Chlamydia trachomatis: trachome, pneumopathies (intracellulaire)