Antiémétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un antiémétique est un médicament qui agit contre les vomissements et les nausées. Les antiémétiques sont typiquement utilisés pour traiter la cinétose (mal du voyage) et les effets secondaires de certains opiacés analgésiques et de la chimiothérapie anti-cancéreuse.

Un exemple connu d'antiémétique est le gingembre, utilisé notamment par les marins chinois qui le mâchent lorsqu'ils partent en mer ou les boissons à base de gingembre bu par les buveurs de boissons alcoolisées lors des lendemains difficiles après une soirée arrosée.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot « émétique » provient du grec ancien εμετος / émétos, « vomissement ».

Principaux antiémétiques[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, les antiémétiques les plus prescrits en 2013 sont le métoclopramide, la prochlorpérazine (en), la prométhazine, le dropéridol et l'ondansétron[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Furyk JS, Meek R, McKenzie S, Drug treatment of adults with nausea and vomiting in primary care, BMJ, 2014;349:g4714