Infections à streptocoque β-hémolytique du groupe A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les bactéries à streptocoque β-hémolytique du groupe A (Streptocoque pyogenes) entraînent la majorité des pathologies liées au streptocoque. Les autres types (B, C, D et G) peuvent aussi entraîner des infections. Plusieurs facteurs de virulence peuvent contribuer à la pathogénèse de ces bactéries streptocoque β-hémolytique du groupe A comme la protéine M, l'hémolysine et des enzymes extra-cellualires C'est une bactérie en forme de coque, gram positif, pathogène et redoutée lors de la survenue d'une angine.

Angine[modifier | modifier le code]

Selon l'âge, entre 50 et 90 % des angines sont d'origine virale (adénovirus, virus influenzae, virus respiratoire syncitial, virus parainfluenzae, coxsackie…)[1]. Dans les angines bactériennes, la bactérie la plus souvent rencontrée est un streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (SGA), Streptococcus pyogenes, qui est présent dans 20 % des angines tous âges confondus, 25 à 40 % des angines de l’enfant et 10 à 25 % des angines de l’adulte[2],[3].

L'angine à SGA atteint surtout l'enfant à partir de l'âge de 3 ans ; son pic d'incidence se situe chez l'enfant entre 5 et 15 ans et elle est rare chez l'adulte[1],[2]. Chez le nourrisson et l'enfant de moins de 3 ans, les angines sont généralement d'origine virale et le streptocoque est rarement en cause[4].

Diagnostic[modifier | modifier le code]

  • Test diagnostic rapide

Devant une angine, il est conseillé de faire un score de Mac-Isaac. Ce score indiquera ou non la nécessité de faire un Test diagnostic rapide qui permet de détecter le Streptocoque β-hémolytique du groupe A. En l'absence de positivité du test, on peut se passer d'antibiothérapie. Il est très probable que l'angine soit virale.

  • ASLO

Élévation des anticorps antistreptoccique, c’est-à-dire un taux d'anticorps anti ASLO > 200 ou anti ASDOR > 340 en période de scolarisation, ou streptozyme positif (anticorps anti Dnase, réaction sur lame) sur deux prélèvements espacés de 10 jours. [réf. nécessaire]. Cependant ce dosage est d'interprétation difficile. La preuve d'infection récente s'établit au mieux sur la constatation d'une élévation des anticorps sur deux prélèvements distants car une élévation isolée des ASLO-ASDOR peut se voir chez environ 20 % des sujets normaux. Un taux élevé isolé ne permet donc pas de différencier une infection récente d'un portage chronique, ou d'un contact sans RAA.

Complication d'une infection à streptocoque ß-hémolytique[modifier | modifier le code]

Il peut provoquer des complications articulaires (arthralgies, arthrites), rénales (glomérulonéphrite aigüe) ou cardiaques (rhumatismale articulaire aigu, péricardite, myocardite) si une telle angine n'est pas prise en charge rapidement.

Traitement[modifier | modifier le code]

Son traitement est basé sur une antibiothérapie par pénicilline du groupe A, amoxicilline. Dans le cas où l'antibiothérapie par des béta-lactamines est impossible (ex: allergie à l'amoxicilline) il peut être proposé une antibiothérapie de seconde intention à base de macrolide (ex: Azithromycine).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Alan L. Bisno, « Acute Pharyngitis: Etiology and Diagnosis », Pediatrics, vol. 97,‎ 6 juin 1996, p. 949-54 (résumé)
  2. a et b « Antibiothérapie par voie générale en pratique courante : angine - AFSSAPS Réactualisation 2002 », sur http://www.orl-france.org, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, 27/01/03,‎ 27 janvier 2003 (consulté le 21 décembre 2008)
  3. « 10e Conférence de Consensus en Thérapeutique Anti-Infectieuse - 19 juin 1996, Lyon : Les infections ORL. », Méd Mal Infect, vol. 27,‎ 1997, p. 334-54 (lire en ligne)
  4. Levin RM, Grossman M, Jordan C, Ticknor W, Barnett P, Pascoe D, « Group A streptococcal infection in children younger than three years of age. », Pediatr Infect Dis J, vol. 7,‎ 1988, p. 581-7 (résumé)