Antiseptique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un antiseptique est un désinfectant à usage corporel ; c'est une substance qui tue ou prévient la croissance des bactéries, champignons et des virus (micro-organismes) sur les surfaces externes ou internes du corps. Les antiseptiques sont à distinguer des antibiotiques qui agissent seulement contre les bactéries. L'antisepsie fut étudiée expérimentalement au XVIIIe siècle par John Pringle. Joseph Lister, inspiré par les travaux de Pasteur sur les fermentations, fut un des pionniers et le plus efficace vulgarisateur de l'application de l'antisepsie à la chirurgie.

Produits antiseptiques[modifier | modifier le code]

Exemples d'antiseptiques cutanés[1] :

La chlorhexidine a un large spectre d'action notamment à très faible concentration, est rémanente et cumulative[réf. souhaitée].

L'eau oxygénée est surtout hémostatique. Le nettoyage à l'eau oxygénée doit être bref et uniquement s'il y a pas d'hémorragie (présence de sang) car elle dégrade les cellules et nuit à la cicatrisation[réf. souhaitée].

L'hypochlorite de sodium doit être conservée à l'abri de la lumière pour ralentir sa décomposition, qui est rapide (quelques jours)[réf. souhaitée].

On peut également citer :

Plantes antiseptiques[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les antiseptiques sur le site du CHRU de Lille : tableau et conseils.
  2. L'ail : antiseptique et fludifiant - Source : e-santé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]