Sympathicomimétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les sympathicomimétiques (ou sympathomimétiques) sont une classe de médicaments dont les propriétés imitent la stimulation du système nerveux sympathique. Dès lors, ils accélèrent la fréquence cardiaque, dilatent les bronchioles, et provoquent en général une contraction des vaisseaux sanguins (vasoconstriction).

Les sympathicomimétiques comprennent des substances naturelles telles l'adrénaline (ou épinéphrine, épirénamine, levorénine ou suprarénine), la noradrénaline et d'autres catécholamines comme la dopamine, mais également des médicaments naturels, comme l'éphédrine, issue de l'Ephedra, ou de synthèse, comme la pseudoéphédrine, la phényléphrine et la phénylpropanolamine.

En médecine, ils sont fréquemment prescrits dans

  • les urgences cardiaques parmi lesquelles l'état de choc et l'anaphylaxie
  • la congestion nasale (rhume), par voie locale ou générale
  • l'asthme, sous forme de spray, poudre à inhaler, etc.
  • la menace d'accouchement prématuré, comme tocolytique

.

Interactions principales[modifier | modifier le code]

Principaux sympathicomimétiques utilisés en cas de BPCO[modifier | modifier le code]

Bêta2-mimétiques à courte durée d'action[modifier | modifier le code]

Bêta2-mimétiques à longue durée d'action[modifier | modifier le code]

Utilisation chez le sportif[modifier | modifier le code]

Les sympathicomimétiques sont considérés comme produits dopants.

Voir aussi[modifier | modifier le code]