Penobscot (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Penobscot.
Penobscot
Penobscot Narrows Bridge, depuis le front de mer de Bucksport. Fort Knox est sur la droite.
Penobscot Narrows Bridge, depuis le front de mer de Bucksport. Fort Knox est sur la droite.
La bassin du fleuve Penobscot dans le nord-est des États-Unis.
La bassin du fleuve Penobscot dans le nord-est des États-Unis.
Caractéristiques
Longueur 563 km
Bassin 22 300 km2
Bassin collecteur Penobscot
Débit moyen 1 048 m3/s (16 km au sud de Stacyville (Maine))
Cours
Source Les Twin Lakes, à 2 km en amont de Millinocket
· Altitude 110 m
· Coordonnées 45° 38′ 00″ N 68° 46′ 48″ O / 45.63333, -68.78 (Source - Penobscot)  
Embouchure l'Océan Atlantique
· Localisation baie de Penobscot au sud de Bucksport
· Altitude 0 m
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis
Régions traversées Maine
Principales villes Medway, Bangor, Bucksport

Le Penobscot ou Pentagouët est un fleuve du Maine au nord-est des États-Unis long de 563 kilomètres, ce qui en fait le plus long fleuve entièrement situé à l'intérieur du Maine. La surface de son bassin versant est d'environ 22 300 km².

Cours[modifier | modifier le code]

La source du fleuve est divisée en quatre et se trouve dans des lacs au centre de l'État du Maine. Le fleuve s'écoule généralement vers l'est, traverse Medway puis se dirige vers le sud pour traverser Bangor où il devient navigable. Le fleuve se jette dans l'océan Atlantique, plus précisément dans la baie de Penobscot.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier européen qui a exploré le lit de la rivière fut le Portugais Estaban Gómez en 1524, suivi ensuite par le Français Samuel de Champlain en 1605. Quelques années après des prêtres jésuites français vinrent convertir au catholicisme le peuple Penobscot. La colonie française de Pentagouët, aujourd'hui Castine fut fondée à l'endroit où le fleuve se jette dans la baie de Penobscot. Jusqu'à la moitié du XVIIe siècle, ce fut un des seuls campements permanents au bord du fleuve.

Dans un traité de 1752, le Massachusetts revendiqua le bassin versant du fleuve Penobscot et en 1759 l'expédition Pownall, dirigée par le gouverneur Thomas Pownall, construisit le fort Pownall au cap Jellison (maintenant Stockton Springs). Ceci marqua le commencement de la domination anglaise et l'incorporation de la vallée du fleuve Penobscot dans la Nouvelle-Angleterre.

La rivière et la baie furent le théâtre de batailles lors de la Révolution américaine et lors de la Guerre anglo-américaine de 1812. Dans les deux cas les Anglais remportèrent la victoire et en 1814 ils pillèrent la ville de Bangor. Pour éviter que cela arrive de nouveau le gouvernement fédéral décida de construire en 1844 Fort Knox, située face à la ville de Bucksport près de l'embouchure du fleuve. Ce fort n'a jamais été utilisé mais reste un des plus grands monuments de la vallée.

Fort Knox, par Seth Eastman

Économie[modifier | modifier le code]

Au XIXe puis XXe siècle la rivière était utilisée pour le transport du bois et de nombreuses scieries et papeteries furent construites le long des berges. Puis le développement de l'hydroélectricité attira de petites industries comme le textile.

Au XXIe siècle l'industrie décline et est peu à peu remplacée par des activités touristiques (pêche, chasse, plaisance…).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]