Citrate de sodium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Citrate de sodium
Citrate de sodium
Identification
Synonymes

Citrate de trisodium

No CAS 68-04-2 (anhydre)

6132-04-3 (dihydrate)

6858-44-2 (pentahydrate)
No EINECS 200-675-3
No E E331(iii)
FEMA 3026
SMILES
InChI
Apparence poudre blanche ou granulés. (anhydre)[1]
Propriétés chimiques
Formule brute C6H5Na3O7  [Isomères]
Masse molaire[2] 258,069 ± 0,0073 g/mol
C 27,92 %, H 1,95 %, Na 26,73 %, O 43,4 %,
Propriétés physiques
fusion >300 °C (anhydre)[1],
150 °C (dihydrate, décomposition)[3]
Solubilité dans l'eau à 25 °C : 425 g·l-1 (anhydre)[1],

dans l'eau : 770 g·l-1 (dihydrate)[3]

dans l'eau : bonne (pentahydrate)[4]
Précautions
Directive 67/548/EEC


SIMDUT[5]

Produit non contrôlé
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.


Le citrate de sodium, appelé aussi citrate trisodique, peut être obtenu par un mélange de soude et d'acide citrique. C'est un additif alimentaire, E331(iii), qui peut être utilisé comme régulateur de l'acidité, séquestrant, émulsifiant ou stabilisant Le citrate trisodique a la formule Na3C6H5O7. Très souvent on l'appelle simplement citrate de sodium cependant citrate de sodium peut se référer à chacun des trois sels de sodium de l'acide citrique. Il possède une saveur légèrement acide.


Utilisations[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le citrate de sodium est principalement utilisé comme additif alimentaire normalement comme aromatisant ou comme conservateur[6]. Son numéro E est E331. Le citrate de sodium est utilisé comme agent aromatisant dans certaines variétés de limonades. Il est commun comme ingrédient dans les saucisses Bratwurst et est aussi utilisé dans les boissons industrialisées pour leur un goût acide. On l'utilise dans les crèmes glacées, les confitures, le lait en poudre, les fromages industrialisés, les boissons gazeuses et le vin.

Tampon[modifier | modifier le code]

Comme base conjuguée à acide faible, le citrate peut être un tampon résistant aux variations de pH. Le citrate de sodium est utilisé pour contrôler l'acidité de certaines substances comme les desserts à base de gélatine. On peut le trouver dans les mini-réservoirs de lait qui accompagnent les machines à café. C'est un des composés des produits anti-acides à dissoudre dans l'eau vendus en pharmacie.

Utilisation médicale[modifier | modifier le code]

En 1914, le médecin belge Albert Hustin et le chercheur Luis Agote utilisèrent avec succès le citrate de sodium comme anti-coagulant dans les transfusions sanguines. On l'utilise encore aujourd'hui dans les tubes de collecte de sang ou pour le conserver dans les banques de sang. L'ion citrate séquestre les ions calcium du sang pour former des complexes de citrate de calcium empêchant la coagulation.

In 2003, Oöpik, et al., ont montré que, chez des coureurs à pied entraînés, l'ingestion de solution d'une solution de citrate de sodium ( 0,5 g par kg de poids) améliore les performances sur les parcours de 5 km[7]. Le citrate de sodium est utilisé pour soulager l'inconfort de l'infection du tract urinaire comme la cystite, pour réduire l'acidose tubulaire rénale et peut aussi être utilisé comme laxatif osmotique. C'est le composé le plus important du soluté de réhydratation orale préconisé par l'OMS et UNICEF.


Détartrage des chaudières[modifier | modifier le code]

Le citrate de sodium est un agent efficace pour retirer le tartre carbonaté des chaudières pendant leur fonctionnement[8] et pour nettoyer les radiateurs automobiles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c CITRATE DE SODIUM, ANHYDRE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a et b CITRATE DE SODIUM DIHYDRATE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  4. CITRATE DE SODIUM PENTAHYDRATE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  5. « Citrate de sodium anhydre » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  6. « Noms de catégorie et système international de numérotation des additifs alimentaires », CAC/GL 361989, sur www.codexalimentarius.net, Codex Alimentarius,‎ (consulté le 14 septembre 2008), p. 1-35
  7. V Oöpik, I Saaremets, L Medijainen, K Karelson, T Janson, S Timpmann, « Effets de l'ingestion de citrate de sodium avant l'exercice sur les performances de coureurs entraînés », Br J Sports Med, vol. 37, no 6,‎ , p. 485–489 (PMID 14665584, PMCID 1724692, DOI 10.1136/bjsm.37.6.485, lire en ligne)
  8. (en) Brevet U.S. 3095862