Bud Black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Bud Black Baseball pictogram.svg
Budblack2.jpg
Padres de San Diego - No  20
Lanceur / Manager
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
5 septembre 1981
Dernier match
9 juillet 1995
Statistiques de joueur (1981-1995)
Victoires-défaites 121-116
Moyenne de points mérités 3,84
Retraits sur des prises 1039
Premier match (manager)
3 avril 2007
Statistiques de manager (2007-2014)
Victoires-Défaites 617-680
 % Victoires ,476
Équipes

Joueur

Instructeur

Manager

Harry Ralston « Bud » Black (né le 30 juin 1957 à San Mateo, Californie, États-Unis) est le manager actuel des Padres de San Diego de la Ligue majeure de baseball. Il dirige le club depuis la saison 2007 et a été élu manager de l'année dans la Ligue nationale en 2010.

Lanceur gaucher, Black évolue lui-même dans les majeures de 1981 à 1995. Il fait partie d'une équipe championne de la Série mondiale en 1985 comme joueur des Royals de Kansas City et en 2002 avec les Angels d'Anaheim, dont il est l'un des instructeur de 2000 à 2006.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Joueur des Aztecs de l'université d'État de San Diego, Bud Black est repêché en 17e ronde par les Mariners de Seattle en 1979[1]. C'est avec ce club qu'il fait ses débuts dans le baseball majeur le 5 septembre 1981 mais il ne joue au total que deux matchs pour eux, totalisant à peine une manche lancée en relève. Le 2 mars 1982, les Mariners transfèrent Black aux Royals de Kansas City pour compléter une transaction effectuée en octobre précédent leur ayant permis d'acquérir Manny Castillo, un joueur de champ intérieur. Utilisé sporadiquement comme releveur en 1982, Black trouve sa place dans la rotation de lanceurs partants des Royals en 1983. Il connaît sa meilleure saison en 1984 avec des records personnels de 17 victoires, 35 départs, 257 manches lancées, une moyenne de points mérités de 3,47 et 140 retraits sur des prises. Il affiche aussi la meilleure WHIP des lanceurs de la Ligue américaine[2], soit 1,128. En 1985, Bud Black est couronné champion de la Série mondiale 1985 avec Kansas City. Lanceur partant dans le second match de la Série de championnat de la Ligue américaine cet automne-là, il ajoute deux solides performances en relève et conserve une moyenne de points mérités de 1,69 contre les Blue Jays de Toronto[3]. En grande finale, il alloue 3 points mérités en 5 manches et un tiers lancées contre les Cardinals de Saint-Louis : après une sortie en relève en 9e manche du premier duel, il est le partant dans le 4e affrontement mais récolte la défaite[4].

Échangé aux Indians de Cleveland contre le joueur d'utilité Pat Tabler en cours de saison 1988, Bud Black passe aux Blue Jays de Toronto en septembre 1990 avant de rejoindre les Giants de San Francisco, pour qui il s'aligne de 1991 à 1994. Il retourne à Cleveland pour y terminer sa carrière en 1995.

Bud Black a disputé 398 parties dans les Ligues majeures de baseball, dont 296 comme lanceur partant. Il compte 121 victoires, 116 défaites, 32 matchs complets, 12 blanchissages et, en relève, 11 sauvetages. Sa moyenne de points mérités s'élève à 3,84 en 2 053 manches et un tiers lancées et il a enregistré 1 039 retraits sur des prises. En six apparitions, trois comme partant et trois comme releveur, dans les séries éliminatoires de 1984 et 1985, Black affiche une moyenne de points mérités de 3,86 en 21 manches avec deux défaites mais aucune victoire.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Après avoir mis un terme à sa carrière de joueur, Bud Black demeure avec sa dernière équipe, les Indians de Cleveland, en tant qu'assistant au directeur-gérant John Hart de en 19961997 et 1999[5]. En 1998, il est instructeur des lanceurs des Bisons de Buffalo, le club-école des Indians au niveau Triple-A des ligues mineures[5].

Angels d'Anaheim[modifier | modifier le code]

Bud Black est instructeur des lanceurs des Angels d'Anaheim, alors dirigé par Mike Scioscia, des saisons 2000 à 2006.

Au cours de ces 7 saisons, le personnel de lanceurs des Angels se classe dans le top 5 de la Ligue américaine pour la moyenne de points mérités collective en 5 occasions[5]. La moyenne de 3,68 points mérités accordés par partie par les lanceurs des Angels en 2005 représente la meilleure performance de la franchise depuis 1989[5]. Il a cette année-là sous ses ordres Bartolo Colon, lauréat du trophée Cy Young du meilleur lanceur de la Ligue américaine. En 2006, les Angels égalent leur record de franchise en réussissant 1 164 retraits sur des prises aux dépens de l'adversaire[5]. Black savoure une seconde conquête du titre des Ligues majeures lorsque les Angels remportent la Série mondiale 2002 sur les Giants de San Francisco.

Padres de San Diego[modifier | modifier le code]

Bud Black entre en poste comme manager des Padres de San Diego en 2007. Au terme de la saison 2013, sa 7e avec le club, il est second pour les victoires dans l'histoire des Padres avec 540, devancé seulement par les 951 matchs remportés avec San Diego par son prédécesseur Bruce Bochy[5].

À leur première saison sous les ordres de Black, les Padres comptent 89 victoires au terme des 162 rencontres prévues, soit une de plus que le total de l'année 2006, qui leur avait été suffisant pour s'assurer d'une qualification en séries éliminatoires[6]. En 2007, cependant, ce total les place à un match des Diamondbacks de l'Arizona, champions de la division Ouest de la Ligue nationale, et à égalité avec leurs rivaux de division, les Rockies du Colorado, pour la dernière place de meilleur deuxième donnant accès aux éliminatoires. Forcés de disputer un match de bris d'égalité au domicile des Rockies avec comme enjeu cette qualification, les Padres subissent leur 74e revers de la saison, une défaite de 9-8 en 13 manches de jeu qui met un terme abruptement à leur saison[7].

Deux saisons perdantes suivent pour San Diego : une de 63 victoires et 99 défaites, leur pire résultat depuis 1993, en 2008, et une fiche de 75-87 qui les sort en 2009 du dernier échelon de la division Ouest mais les laisse en 4e place sur 5 clubs[6]

Black reçoit en juillet 2010, alors que son club trône contre toute attente au sommet de la division Ouest de la Ligue nationale, une prolongation de contrat jusqu'à la fin de la saison 2013, avec une option pour les saisons 2014 et 2015[8]. Les Padres terminent l'année avec la 8e meilleure fiche sur 30 clubs dans les majeures, remportant 90 victoires. Ils échappent cependant dans les derniers jours du calendrier régulier le championnat de la section Ouest au profit des Giants de San Francisco. San Diego gagne tout de même 15 parties de plus que l'année précédente. Black est élu manager de l'année dans la Ligue nationale pour la saison 2010, à l'issue d'un vote serré qu'il ne remporte que par une voix devant le gérant des Reds de Cincinnati, Dusty Baker[9].

Équipe en reconstruction, les Padres rechutent au classement. En 2011, il terminent derniers de division avec une fiche victoires-défaites de 71-91. Avec 5 gains de plus, leur fiche de 76-86 les place en 4e place sur 5 clubs en 2012. Leur saison 2013 se termine sur un dossier identique à l'année précédente, une 3e campagne perdante de suite, et une 3e place dans leur division, à égalité avec San Francisco.

Bilan de manager[modifier | modifier le code]

Équipe Année Saison régulière Séries éliminatoires
Vic. Déf.  % Vic. Place Vic. Déf.  % Vic. Résultats
San Diego 2007 89 74 0,546 3e NL Ouest - - -
San Diego 2008 63 99 0,389 5e NL Ouest - - -
San Diego 2009 75 87 0,546 4e NL Ouest - - -
Totaux 227 260 0,466 0 0 0,000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 17th Round of the 1979 MLB June Amateur Draft, baseball-reference.com.
  2. (en) 1984 American League Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  3. (en) 1985 ALCS, baseball-reference.com.
  4. (en) 1985 World Series, baseball-reference.com.
  5. a, b, c, d, e et f (en) Bud Black #20, MLB.com. Consulté le 13 juin 2014.
  6. a et b (en) San Diego Padres Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  7. (en) Rockies claim wild card, John Ingold, The Denver Post, 1er octobre 2007.
  8. (en) Padres give Black three-year extension, Corey Brock / MLB.com, 19 juillet 2010.
  9. (en) 2010 Awards Voting, baseball-reference.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]