Ligue majeure de baseball 2006

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue majeure de baseball 2006

Les Cardinals de Saint-Louis remportent la Série mondiale 2006

Les Cardinals de Saint-Louis gagnent la Série mondiale.

Généralités
Organisateur(s) Ligue majeure de baseball
Ligue américaine
Ligue nationale
Date 2 avril / 27 octobre
Affluence 76 043 902 (saison régulière)
  1 442 628 (séries élim.)
Palmarès
Vainqueur Cardinals de Saint-Louis
Meilleur joueur AL : Justin Morneau (MIN)
NL : Ryan Howard (PHI)

Navigation

La Ligue majeure de baseball 2006 est la 106e saison depuis le rapprochement entre la Ligue américaine et la Ligue nationale et la 131e saison de ligue majeure. Le coup d'envoi de la saison est effectué le 2 avril 2006 avec un match d'ouverture mettant aux prises le champion sortant, les White Sox de Chicago, aux Indians de Cleveland[1].

Les Cardinals de Saint-Louis enlèvent leur 10e titre en s'imposant en Série mondiale face aux Tigers de Détroit. Avec seulement 51,6 % de victoires en saison régulière, les Cards 2006 deviennent la formation vainqueur de la Série mondiale avec les plus faibles résultats enregistrés en saison régulière. Saint-Louis évolue dans une nouvelle enceinte depuis le début de la saison : Busch Stadium.

Les affluences enregistrent une troisième saison consécutive de hausse en atteignant le niveau record de 76 043 902 spectateurs payants en saison régulière[2].

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Le match d'ouverture oppose le 2 avril les White Sox de Chicago, aux Indians de Cleveland. Chicago s'impose 10-4 à Cleveland[1].

Le 17 avril, Pedro Martinez, lanceur des Mets de New York, remporte sa 200e victoire en carrière face aux Braves d'Atlanta au Shea Stadium[3].

Le 26 avril, Mike Piazza, joueur des Padres de San Diego, frappe son 400e circuit en carrière[4].

Le 28 mai, Curt Schilling, lanceur des Red Sox de Boston, remporte sa 200e victoire en carrière face Devil Rays de Tampa Bay au Fenway Park[5].

Le 18 juin, Kenny Rogers, lanceur des Tigers de Détroit, remporte sa 200e victoire en carrière face Cubs de Chicago au Wrigley Field[6].

Le 6 septembre, Aníbal Sánchez, lanceur des Marlins de la Floride, réussit un match sans point ni coup sûr face aux Diamondbacks de l'Arizona[7].

Le 23 septembre, Barry Bonds, frappeur des Giants de San Francisco, réussit son 734e circuit, dépassant Hank Aaron pour le plus grand nombre de coups de circuit en Ligue nationale[8].

Pour la première fois depuis 1990, les Braves d'Atlanta ne parviennent pas à se qualifier en séries éliminatoires.

Classement de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende : V : victoires, D : défaites, % : pourcentage de victoires, GB : games behind ou retard (en matchs) sur la première place.

Ligue américaine[modifier | modifier le code]

Ligue américaine
(Division Est)
V D % GB
Yankees de New York 97   65 .599    –
Blue Jays de Toronto 87   75 .537 10.0
Red Sox de Boston 86   76 .531 11.0
Orioles de Baltimore 70   92 .432 27.0
Devil Rays de Tampa Bay 61 101 .377 36.0
Ligue américaine
(Division Centrale)
V D % GB
Twins du Minnesota 96   66 .593    –
Tigers de Détroit 95   67 .586   1.0
White Sox de Chicago 90   72 .556   6.0
Indians de Cleveland 78   84 .481 18.0
Royals de Kansas City 62 100 .383 34.0
Ligue américaine
(Division Ouest)
V D % GB
Athletics d'Oakland 93   69 .574    –
Angels de Los Angeles 89   73 .549   4.0
Rangers du Texas 80   82 .494 13.0
Mariners de Seattle 78   84 .481 15.0
 

Ligue nationale[modifier | modifier le code]

Ligue nationale
(Division Est)
V D % GB
Mets de New York   97 65 .599    –
Phillies de Philadelphie   85 77 .525 12.0
Braves d'Atlanta   79 83 .488 18.0
Marlins de la Floride   78 84 .481 19.0
Nationals de Washington   71 91 .438 26.0
Ligue nationale
(Division Centrale)
V D % GB
Cardinals de Saint-Louis   83 78 .516    –
Astros de Houston   82 80 .506   1.5
Reds de Cincinnati   80 82 .494   3.5
Brewers de Milwaukee   75 87 .463   8.5
Pirates de Pittsburgh   67 95 .414 16.5
Cubs de Chicago   66 96 .407 17.5
Ligue nationale
(Division Ouest)
V D % GB
Padres de San Diego   88 74 .543    –
Dodgers de Los Angeles   88 74 .543    –
Giants de San Francisco   76 85 .472 11.5
Diamondbacks de l'Arizona   76 86 .469 12.0
Rockies du Colorado   76 86 .469 12.0

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Au bâton[modifier | modifier le code]

Catégorie Ligue nationale Stat Ligue américaine Stat
Moyenne au bâton Freddy Sanchez (Pirates)
.344
Joe Mauer (Twins)
.347
Points produits Ryan Howard (Phillies)
149
David Ortiz (Red Sox)
137
Coups de circuit Ryan Howard (Phillies)
58
David Ortiz (Red Sox)
54
Bases volées José Reyes (Mets)
64
Carl Crawford (Devil Rays)
58

Lanceurs[modifier | modifier le code]

Catégorie Ligue nationale Stat Ligue américaine Stat
Moyenne de points mérités Roy Oswalt (Astros)
2.98
Johan Santana (Twins)
2.77
Victoires John Smoltz (Braves)
Brandon Webb (Diamondbacks)
Carlos Zambrano (Cubs)
Aaron Harang (Reds)
Derek Lowe (Dodgers)
16
Chien-Ming Wang (Yankees)
Johan Santana (Twins)
19
Retraits sur prises Aaron Harang (Reds)
216
Johan Santana (Twins)
245
Sauvetages Trevor Hoffman (Padres)
46
Francisco Rodríguez (Angels)
48

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Séries de divisions Séries de championnat Série mondiale
       
1 Yankees 1
4 Tigers 3    
4 Tigers 4
Ligue américaine
    3 Athletics 0    
2 Twins 0
3 Athletics 3    
4 Tigers 1
      3 Cardinals 4
1 Mets 3
4 Dodgers 0    
1 Mets 3
Ligue nationale
    3 Cardinals 4  
2 Padres 1
4 Cardinals 3  


Série mondiale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Série mondiale 2006.

Les Cardinals de Saint-Louis s'imposent contre les Tigers de Détroit en cinq matches.

Match Date Recevant Visiteur Score
1 21 octobre Tigers de Détroit Cardinals de Saint-Louis 2 - 7
2 22 octobre Tigers de Détroit Cardinals de Saint-Louis 3 - 1
3 24 octobre Cardinals de Saint-Louis Tigers de Détroit 5 - 0
4 26 octobre Cardinals de Saint-Louis Tigers de Détroit 5 - 4
5 27 octobre Cardinals de Saint-Louis Tigers de Détroit 4 - 2

Honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Trophées de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique
Trophée Ligue nationale Ligue américaine
Recrue de l'année Hanley Ramírez (Marlins) Justin Verlander (Tigers)
Trophée Cy Young Brandon Webb (Diamondbacks) Johan Santana (Twins)
Manager de l'année Joe Girardi (Marlins) Jim Leyland (Tigers)
Meilleur joueur (MVP) Ryan Howard (Phillies) Justin Morneau (Twins)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Rapport du match CWS-CLE du 2 avril 2006, sur le site officiel de la MLB.
  2. (en) « Major League Baseball's record attendance tops 76 million », le 2 octobre 2006, sur le site officiel de la MLB.
  3. (en) « Pedro, Mets singing a happy tune », le 17 avril 2006, sur le site officiel des Mets de New York.
  4. (en) « Padres struggle against D-Backs », le 26 avril 2006, sur le site officiel des Padres de San Diego.
  5. (en) « Bicentennial ace », le 28 mai 2006, sur le site officiel des Red Sox de Boston.
  6. (en) « Rogers picks up 200th career victory », le 18 juin 2006, sur le site officiel des Tigers de Détroit.
  7. (en) « Sanchez tosses no-hitter vs. D-Backs », le 6 septembre 2006, sur le site officiel des Marlins de la Floride.
  8. (en) « Bonds hits NL-record 734th HR, but Giants lose again », le 23 septembre 2006, sur sports.espn.go.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]