Bucchero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Œnochoé en bucchero

Le bucchero[1] est un type de poterie en terracotta fine et légère, en monochromie noire (bucchero nero), qui fut produite par les Étrusques et utilisée de la première moitié du VIIe au Ve siècle av. J.-C.

Technique de réalisation[modifier | modifier le code]

Elle se distingue des autres types de céramiques (impasto) par un mode de cuisson particulier lui donnant cette couleur inhabituelle des poteries classiques plutôt brunes, dans le but d'imiter le métal noirci. Son argile était noircie dans la masse par fumigation au cours d'une cuisson en réduction complète[2].

Les décorations gravées que leur corps porte sont à thématique géométrique ; elles peuvent être surmontées de figurines zoomorphes ou anthropomorphes à tendance orientalisante.

Les buccheri furent produits dans des lieux très précis de la civilisation étrusque dont les centres sont Cerveteri, Tarquinia et Chiusi.

On distingue principalement le bucchero a cilindretto du bucchero a stampo (parmi bien d'autres : a incisione, a stralucido, a tornio, a traforo...) :

  • le bucchero dit à cylindres : cordons de pâte rapportés apportant du relief.
  • le bucchero dit gravé : surface plate à incisions multiples comportant cannelures, traits tirés à la roulette, pointillés...

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers buccheri apparaissent à Caéré, et sont exportés par la suite. On distingue plusieurs phase dans la production des buccheri:

  • 670 - 620 : le bucchero « fin », aux parois minces.
  • 620 - 580 : le bucchero « moyen ».
  • 580 - 500 : le bucchero « lourd », aux parois épaisses.

Il est également à noter que le décor des premiers buccheri est incisé, tandis que celui des buccheri postérieurs est estampé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. le mot serait d'origine portugaise ou espagnole
  2. Définition du dictionnaire Reverso

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Gran-Aymerich, Christian Lahanier, Jeanne Gauthier, Alain Duval, Jean-Michel Malfoy, Catherine Boyer. « Sur deux groupes de bucchero examinés au Louvre ». In Mélanges de l'Ecole française de Rome. Antiquité T. 97, no 2, 1985, p.  611-638 - texte et nombreuses références bibliographiques (lien consulté le 20 septembre 2009).
  • (en) Erik A. Rasmussen, Bucchero pottery from southern etruria, 248 p., Hardback

Liens externes[modifier | modifier le code]