Vulci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 25′ 08″ N 11° 37′ 54″ E / 42.41889, 11.63167

Le château de l'Abbadia et le pont de l'arc-en-ciel

Vulci (en étrusque Velcha) est une antique cité étrusque qui se trouve sur le territoire de Montalto di Castro, en province de Viterbe en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vulci se trouve dans la maremme du Lazio, en direction de Canino. Elle est située sur une plate-forme calcaire, à 12 km de la mer, le long de la rive droite du fleuve Fiora.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut une des plus grandes cités-État de l’Étrurie, avec un fort développement maritime et commercial avec la Grèce et l’Orient, comme en témoignent les somptueux tombeaux funéraires et objets découverts dans les nécropoles et, aujourd’hui dispersés dans beaucoup de musées du monde. Dans les nécropoles qui entourent les cités de Cavalupo, Ponte Rotto, Polledrara, Osteria, Campo di Maggio et Camposcala, se trouvent des milliers de tombes, aux formes et typologies diverses : fosses, tumulus, tombes à caisson, tombes à chambres et tombes à couloirs. Parmi les plus célèbres ; le grands tumulus de la Cuccumella (haut de 18 m et 75 m de diamètre). La Cuccumelletta et la Rotonde, pas très distantes de la tombe François, celles des Tori (taureaux), des Iscrizioni (Inscriptions) et des Due Ingressi (Deux entrées). À l'Osteria sont présentes diverses tombes a camera caractérisées par un plafond sculpté, imitant en cela les usages de l'habitat étrusque.

Parmi les monuments les plus suggestifs, le majestueux pont dit del Diavolo (IIIe siècle av. J.-C.) qui domine, de ses 30 m de hauteur, le fleuve Fiora, dans les environs du château médiéval de la Badia (XIIIe siècle).

De vastes nécropoles entourent la ville : Cavalupo, Ponte Rotto, Polledrara, Osteria, Campo di Maggio, Camposcala, avec leurs milliers de tombes des typologies, à fosse, à tumulus, à puits, à chambre, à couloir.

Le Musée archéologique se trouve dans le Castello dell'Abbadia, où l’on peut admirer entre autres les richissimes objets de la Tombe de la Panatenaica et autres céramiques étrusques et grecques, bronzes, sarcophages, ex-voto et éléments architectoniques qui ornaient les temples et les tombeaux.

Mithra[modifier | modifier le code]

le Culte de Mithra de Vulci, en province de Viterbe, se trouve adossé à une domus remontant à la fin du IIe siècle av. J.-C., avec un cryptoportique souterrain ; le culte de Mithra fut détruit vers la fin du IVe siècle, et est composé de deux éléments : une antichambre et un lieu de culte, où ont été découverts quelques objets votifs d’un intérêt particulier. La statue exposée est une copie de l’original conservé à l’intérieur du Musée du Castello dell'Abbadia.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Gsell, Fouilles dans la nécropole de Vulci, exécutées et publiées aux frais du prince de Torlonia 1891 cité par les Cahiers d'archéologie, no 322, p. 7, 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :