Joseph Davidovits

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Davidovits (né en 1935) est un scientifique français, inventeur du concept géopolymère et de la chimie de géopolymérisation. Il est ou a été membre actif des sociétés scientifiques internationales suivantes : American Chemical Society, American Ceramic Society, American Concrete Institute, New York Academy of Sciences, Association internationale des égyptologues. Il est membre de l'ordre national du Mérite. Le grand public le connaît pour sa théorie selon laquelle les grandes pyramides d'Égypte furent construites en pierre calcaire reconstituée ou ré-agglomérée et non pas taillée et transportée sur des traineaux et des rampes. Il est l'auteur de plusieurs livres scientifiques et archéologiques, est auteur ou coauteur de centaines de publications scientifiques et d'une quarantaine de brevets[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

  • 1958 : diplôme d’ingénieur chimiste de l’École nationale supérieure de chimie de Rennes.
  • 1960 : Dr rer. nat. (Dr es-sciences) en chimie macromoléculaire, université de Mayence, Allemagne.
  • De 1962 à 1972 : recherche et développements sur les polymères organiques, avec plusieurs publications scientifiques impliquant la chimie du polyuréthane, des fibres textiles synthétiques, des membranes biologiques et du collagène.

Science des géopolymères[modifier | modifier le code]

Science archéologique[modifier | modifier le code]

Archéologie[modifier | modifier le code]

Joseph Davidovits utilise ses toutes récentes connaissances en science des géopolymères et en chimie de la géopolymérisation pour comprendre certaines civilisations antiques. Il fait donc un transfert de connaissance entre science dure (cette nouvelle chimie) et science archéologique. Sa démarche est originale, s'appuyant sur des données technologiques le plus souvent inconnues des archéologues, égyptologues ou archéomètres. Pour certains, il aurait découvert les fondements de l'alchimie antique, débarrassée de ses ornements ésotériques.

Féru d'égyptologie, Joseph Davidovits est membre de l'Association internationale des égyptologues. Il a présenté des conférences aux différents congrès internationaux d'égyptologie en 1979 (Grenoble), 1982 (Toronto), 1988 (Le Caire), 2004 (Grenoble), et des congrès d'archéométrie dans le monde.

Il est principalement connu pour sa théorie sur la construction des pyramides d'Égypte en pierre réagglomérée, c'est-à-dire une pierre calcaire naturelle fabriquée comme un béton.

Il est également spécialiste des bétons romains.

La thèse de l'origine égyptienne des Hébreux[modifier | modifier le code]

Dans son livre La Bible avait raison, tomes 1 et 2, J. Davidovits établit d'après certaines sources que les Hébreux seraient des Anciens Égyptiens. Il avance plusieurs faits pour démontrer sa thèse.

  • Aménophis, le scribe personnel du pharaon Amenhotep III, serait le Joseph de la Bible. Car selon la Genèse, le Pharaon surnomma Joseph « çaphenâth Panéah », nom qu'il faudrait lire à l'envers (l'hébreu se lisant de droite à gauche contrairement aux écritures égyptiennes), et qui donnerait Aménophis. Récemment (1935), l'archéologue Alexandre Varille avait découvert dans un temple le nom d'Aménophis écrit à l'envers, ce qui accréditerait la thèse de Davidovits.
  • Aménophis est connu pour être un grand architecte. Quant à Joseph, il a réussi à sauver l'Égypte de la famine en stockant sur 7 ans du grain grâce à la conception de greniers à l'architecture particulière.
  • Si on admet l'idée qu'Aménophis est Joseph, Davidovits en tire des conclusions suivantes : Joseph, alias Aménophis, aurait fait la synthèse entre les différents cultes de l'Égypte. Aménophis aurait donc influencé le fils du pharaon Amenhotep III, c'est-à-dire Akhénaton, le premier souverain qui a voulu instaurer la révolution monothéiste en Égypte.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir site personnel

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]