Aubigné-Racan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubigné et Racan.
Aubigné-Racan
Les ruines du théâtre sur le site archéologique de Cherré.
Les ruines du théâtre sur le site archéologique de Cherré.
Blason de Aubigné-Racan
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton Mayet
Intercommunalité Communauté de communes Aune et Loir
Maire
Mandat
poste vacant
2014-2020
Code postal 72800
Code commune 72013
Démographie
Gentilé Aubignanais
Population
municipale
2 132 hab. (2011)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 41′ 27″ N 0° 16′ 04″ E / 47.690833, 0.26777847° 41′ 27″ Nord 0° 16′ 04″ Est / 47.690833, 0.267778  
Altitude Min. 37 m – Max. 118 m
Superficie 32,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de Sarthe
City locator 14.svg
Aubigné-Racan

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de Sarthe
City locator 14.svg
Aubigné-Racan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aubigné-Racan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aubigné-Racan
Liens
Site web www.aubigne-racan.com

Aubigné-Racan est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 2 132 habitants[Note 1] (les Aubignanais).

Géographie[modifier | modifier le code]

Aubigné-Racan est une commune du Haut-Anjou sarthois, surnommé le Maine angevin, située à environ 40 km au sud du Mans et 60 km au nord-ouest de Tours. La commune est bordée par le Loir et traversée par quelques ruisseaux dont celui du Gruau.

Les principaux lieux-dits sont la Morinière, la Touche, la Belle Croix, la Bercellerie, Vaugrivaux, la Beaussonière, la Carte, les Coutières, Cherré, Gennevraye, Loyneau et la Loute[1].

Communes limitrophes d’Aubigné-Racan
Sarcé Mayet Verneil-le-Chétif
Coulongé Aubigné-Racan
Le Lude La Chapelle-aux-Choux, Saint-Germain-d'Arcé Vaas

Toponymie[modifier | modifier le code]

Aubigné-Racan tire son nom du latin albus qui signifie blanc et de Racan, poète né en cette commune en 1589, dont le nom fut rattaché à celui de la commune en 1934.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est sans doute occupé par l'homme depuis le néolithique, comme l'indique la présence de plusieurs dolmens dont celui du Colombier.

Le site archéologique gallo-romain de Cherré montre qu'Aubigné devait être un centre important à partir du Ier siècle.

Sous l'Ancien Régime, la commune dépendait de la sénéchaussée angevine de Baugé et du tribunal spécial ou « greniers à sel » du Lude.

Aubigné-Racan était une dépendance du comté angevin du Lude, cette seigneurie du Haut-Anjou comprenait plusieurs fiefs dans le Maine angevin.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995[2] juillet 2014[3] Michel Royer[4] DVD Gérant d'entreprise, président de la CC Aune et Loir
2014 en cours en attente d'élection    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 132 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Aubigné-Racan[5]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 664 1 611 1 804 2 006 1 954 1 971 1 974 1 972 2 052
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 011 2 276 2 406 2 377 2 286 2 312 2 207 2 044 1 932
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 935 1 870 1 865 2 156 2 145 2 120 1 866 1 768 1 782
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
1 866 1 858 1 942 1 923 2 103 2 100 2 080 2 132 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]


Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Foire, les 2e samedi de mars et 1er samedi de septembre.
  • Marché, les samedis matins.
  • Pêche : la quasi-totalité des associations de la commune organise son concours de pêche dans l'étang communal.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, afin de permettre les comparaisons entre communes selon une périodicité de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999, de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, outre les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement, que les années 2006, 2011, 2016, etc. et la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aubigné-Racan sur Géoportail.
  2. « Municipales : Michel Royer, maire d’Aubigné-Racan, candidat pour un 4e mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 juillet 2014)
  3. « Nécrologie. Décès de Michel Royer, maire d'Aubigné-Racan », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 août 2014)
  4. Réélection 2014 : « Aubigné-Racan (72800) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 juillet 2014)
  5. Date du prochain recensement à Aubigné-Racan, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  8. « Notice no PA00109666 », base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :